Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».
Home| Social / RH| Protection sociale| Dépêche n°325372

Un cinquième des Français âgés de 15 ans et plus assurent que les messages sanitaires accompagnant les publicités alimentaires ont un impact sur leur consommation

D'après une étude d'évaluation de l'impact des messages sanitaires accompagnant depuis un an les publicités de l'industrie agroalimentaire, "21% des 15 ans et plus déclarent avoir changé leurs habitudes alimentaires et 17% leurs habitudes d'achat de produits alimentaires ou de boissons". Les résultats de cette enquête de l'Inpes réalisée en octobre 2007 à la demande du ministère de la Santé, de la Jeunesse et des Sports sont rendus publics ce lundi 4 février 2008 par la ministre, Roselyne Bachelot-Narquin. 87% des Français accueillent favorablement ces messages prévus dans le cadre de la loi du 9 août 2004 relative à la politique de santé publique et sont 70% à pouvoir en attribuer l'origine aux pouvoirs publics.

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 88 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Social / RH
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Le rapport Igas/IGF sur les moyens de lutter contre l'obésité sera remis au gouvernement avant la fin du mois de juin

Le coût sanitaire des aliments gras et sucrés et les moyens, notamment fiscaux, de lutter contre la progression de l'obésité en France feront l'objet d'un rapport dont la rédaction a été confiée conjointement par trois ministres du gouvernement, Roselyne Bachelot-Narquin, Eric Woerth, et Christine Lagarde, à l'Igas (inspection générale des affaires sociales) et à l'IGF (inspection générale des finances). C'est ce qu'indique le sénateur Alain Vasselle (UMP, Oise), ce mercredi 23 janvier 2008.

Lire la suiteLire la suite
L'état de santé des Français est bon mais la "mortalité prématurée" reste l'une des plus élevées de l'Union européenne (Drees)

"Comparativement aux pays de même niveau de vie, l'état de santé en France apparaît globalement bon et a tendance à s'améliorer". Pour autant, "la mortalité prématurée", c'est-à-dire celle qui survient avant l'âge de 65 ans, reste, dans ce pays, "l'une des plus élevées de l'Union européenne", indique le rapport 2007 de la Drees (direction de la recherche, des études, de l'évaluation et des statistiques du ministère de la santé) sur "L'état de santé de la population en France". Il s'agit du second "rapport de suivi des objectifs associés à la loi relative à la politique de santé publique du 9 août 2004" publié par la Drees, après une première édition en 2006.

Lire la suiteLire la suite
Les Français n'ont pas intégré les facteurs de risque associés à certaines maladies (enquête Carte blanche/MSD-Chibret)

"Si les Français sont de mieux en mieux informés, ils n'ont pas intégré de façon uniforme les facteurs de risque associés à certaines maladies (maladies cardio-vasculaires, diabète, Alzheimer, ostéoporose, cancer) et ont peu modifié leur mode de vie pour protéger leur santé". C'est ce que conclut l'enquête Carteblanche/MSD-Chibret, lancée en février 2007 sur un échantillon de 1 000 assurés représentatifs de la population française afin d'évaluer les connaissances en matière de prévention des risques de santé. Ses résultats ont été rendus public hier, jeudi 6 décembre 2007.

Lire la suiteLire la suite
Nord - Pas-de-Calais: l'État lance le plan régional de santé publique 2007-2011 devant des collectivités territoriales partenaires mais critiques

Le Nord - Pas-de-Calais est la région où les indices comparatifs de mortalité sont les plus élevés en France métropolitaine. "Cette surmortalité, qui s'observe principalement chez les moins de 65 ans, pourrait être évitée dans un grand nombre de cas", estime Daniel Canepa, préfet de région. Ce sera l'ambition principale du plan régional de santé publique (PRSP) présenté le mardi 4 décembre 2007. Ce plan, défini pour la période 2007-2011, s'articule autour de cinq priorités: prévenir les risques en agissant sur les conditions de vie et les comportements, favoriser l'accès aux soins et à la prévention des personnes les plus vulnérables, renforcer le dépistage et le diagnostic de certaines maladies (cancer, sida, hépatite, maladies cardiovasculaires…), améliorer la qualité de vie des personnes, et renforcer la veille et l'alerte sanitaires.

Lire la suiteLire la suite