Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».
Home| Social / RH| Ressources humaines| Dépêche n°324330

ArcelorMittal Gandrange: Lakshmi Mittal s'engage auprès de Nicolas Sarkozy à créer plus de 120 nouveaux emplois

Lakshmi Mittal s'est engagé auprès de Nicolas Sarkozy à accompagner la fermeture partielle d'ArcelorMittal Gandrange par un "effort de revitalisation" des sites sidérurgiques de la région, indique la présidence de la République dans un communiqué. C'est ce que le chef de l'État a annoncé aux organisations syndicales de l'usine (CFDT, CFE-CGC, CGT), lors de l'entretien qu'il leur a accordé ce lundi 7 avril 2008, en fin d'après-midi.

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 90 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Social / RH
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
La direction d'ArcelorMittal Gandrange confirme en CE la suppression de 575 emplois. Nicolas Sarkozy reçoit les syndicats lundi 7 avril 2008

La direction d'ArcelorMittal a confirmé, ce vendredi 4 avril 2008, la fermeture partielle du site de Gandrange (Moselle) en 2009, lors de la dernière réunion du comité d'entreprise au titre de la procédure d'information-consultation du livre IV du code du travail sur le volet économique du plan de restructuration. "Les élus CFDT et CFE-CGC ont donné un avis défavorable au projet de la direction, dénonçant les arguments employés pour rejeter leur contre-projet industriel. Mais le directeur du site Bernard Lauprêtre et le DRH Hugues Fauville ont réaffirmé la position du groupe, à deux avancées près: Mittal s'engage à investir 6 million d'euros sur le dernier outil restant sur place, le laminoir à couronnes et à barres, et à conserver 20 emplois supplémentaires", relate Marcel Thill (CFDT), secrétaire du CE. Ainsi, 575 emplois devraient être supprimés d'ici 2009 au lieu des 595 prévus au départ.

Lire la suiteLire la suite
ArcelorMittal Gandrange: incertitudes sur l'avenir du site

"Si Nicolas Sarkozy veut aider les salariés du site de Gandrange, comme il l'avait annoncé sur place le 4 février, c'est maintenant ou jamais", déclare Édouard Martin, représentant CFDT au comité d'entreprise européen du groupe ArcelorMittal, à trois jours de la troisième et ultime réunion d'information-consultation du comité d'entreprise au titre du livre IV du Code du travail (volet industriel). "Il faut que le président de la République convainque Lakhsmi Mittal de regarder de plus près le contre-projet du cabinet Syndex" (missionné par le CE). "Si (le P-DG) persiste et signe à fermer (deux des trois installations du site), il faut qu'il lui demande de vendre". La CFE-CGC et la CFDT appellent les salariés à un rassemblement ce jeudi 3 avril devant la préfecture de Lorraine à Metz, pour "exiger une réponse de l'État conformément aux promesses faites par le Président".

Lire la suiteLire la suite
ArcelorMittal Gandrange: "Vous n'êtes pas seuls", assure Nicolas Sarkozy aux salariés dans un discours pour la sauvegarde du site

"L'objectif est de continuer à travailler avec les représentants syndicaux et Lakshmi Mittal (…) pour garder des usines ouvertes en France. On manque d'acier dans le monde, ce n'est pas le moment de fermer. L'État va faire avec vous ce qu'il a fait avec Alstom (…). Vous n'êtes pas seuls, on ne vous laissera pas tomber" a assuré, ce lundi matin 4 février 2008, le président de la République à 350 salariés du site sidérurgique ArcelorMittal de Gandrange (Moselle), dont l'aciérie et le train à billettes sont voués à la fermeture avec 595 suppressions d'emplois à la clé. Arrivé en hélicoptère vers 8h30, Nicolas Sarkozy a visité le four électrique et la coulée continue de l'aciérie en compagnie de Xavier Bertrand, ministre du Travail, des Relations sociales et de la Solidarité, de Bernard Niquet, préfet de la région Lorraine, et de quelques salariés.

Lire la suiteLire la suite