Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».
Home| Social / RH| Politiques de l’emploi| Dépêche n°323963

Retraites: les syndicats attendent les propositions de Xavier Bertrand avant de décider le principe d'une "action commune"

Les représentants des confédérations syndicales ont pris acte de leurs divergences à l'issue d'une réunion intersyndicale hier, mardi 8 avril 2008, destinée à arrêter une attitude commune sur le dossier des retraites. Dans un premier temps, ils ont décidé d'attendre que le ministre du Travail, Xavier Bertrand, leur présente ses propositions avant d'arrêter le principe d'une action commune, probablement pour le 1er mai. Compte tenu toutefois de la journée d'action programmée par FO le 16 avril, le ministre ne devrait pas lever le voile sur les intentions du gouvernement avant le jeudi 17 avril prochain.

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 79 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Social / RH
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Le Medef contre le transfert de cotisations chômage vers les régimes de retraite (Jean-René Buisson)

"L'allongement à 41 ans de la durée de cotisation" d'ici à 2012, mesure "non discutable ni négociable" car "actée dans le cadre de la réforme de 2003", ne suffira pas à équilibrer les comptes, estime Jean-René Buisson, président de la commission protection sociale du Medef, dans un entretien accordé au "Parisien" du dimanche 6 avril 2008 (L'AEF n°324595). Il appelle le gouvernement à prendre "d'autres mesures structurelles liées à l'âge", comme "le report de l'âge de la retraite à 61 ans", qui devrait être décidé "dès aujourd'hui" mais dont la mise en oeuvre serait étalée dans le temps. Le cumul de cette mesure avec le passage aux 41 ans de cotisations "permettrait de réaliser près de trois fois plus d'économies" que le seul passage de la durée d'assurance à 41 ans pour bénéficier du taux plein.

Lire la suiteLire la suite
Réforme des retraites: les syndicats, divisés entre eux, observent des tensions au sein du gouvernement

Les organisations syndicales abordent en ordre dispersé le "rendez-vous 2008 sur les retraites" tandis que le Premier ministre semble vouloir être davantage présent sur ce dossier afin d'assurer une nouvelle étape de la réforme des retraites engagée par "sa" loi du 23 août 2003, dite "loi Fillon". Après la faible participation aux manifestations du samedi 29 mars 2008 à l'appel de la CGT, rejointe par la FSU, FO descendra à son tour dans la rue le 16 avril prochain avec pour objectif affiché de tester la combativité de ses troupes. Mais en sachant, comme l'explique Bernard Devy, secrétaire confédéral chargé des retraites à FO, qu'il ne sera "pas possible de faire plier le gouvernement, notamment sur les 41 années de cotisations, sans convergence avec les autres organisations".

Lire la suiteLire la suite
Retraites: les syndicats présentent leurs propositions en ordre dispersé à Xavier Bertrand, qui fera connaître ses intentions d'ici à 15 jours

Ouverte avec la CFE-CGC sur le coup de 7 heures 30 ce jeudi 27 mars 2008, la concertation sur les retraites s'est poursuivie tout au long de la journée au ministère du Travail. Xavier Bertrand a ainsi recueilli les propositions de toutes les organisations représentatives des salariés et des employeurs. Il s'est engagé à leur remettre d'ici à une quinzaine de jours "une trame" résumant ses propres propositions avant d'engager "un second tour de piste", selon les mots de Jean-Claude Mailly, secrétaire général de FO.

Lire la suiteLire la suite