Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».

Bac pro en 3 ans: le relevé de conclusions du protocole de discussions pourrait s'insérer dans un "mini-livre blanc"

"Le ministère a pris la mesure de la complexité du dossier et est passé d'une réflexion comptable et simpliste - rayer le BEP de la carte et implanter des bac pro 3 partout - à quelque chose de beaucoup plus constructif qui prend en compte toutes les difficultés à faire réussir tous les élèves de la voie professionnelle", se félicite Claire Krepper, secrétaire nationale du SE-Unsa. "Nous sommes donc plutôt satisfaits, même si nous sommes loin d'avoir obtenu des garanties sur tout", déclare-t-elle alors qu'il ne reste plus, dans le cadre du protocole de discussion sur la rénovation de la voie professionnelle, que deux réunions, les 29 et 30 avril prochains, qui seront consacrées à l'élaboration d'un relevé de conclusions.

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 94 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Enseignement / Recherche
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Bac pro en trois ans: le recteur de Versailles défend la réforme face à des enseignants

"La pédagogie, c'est comme la bicyclette, si l'on ne va pas assez vite, on tombe." C'est en ces termes que le recteur de Versailles Alain Boissinot est venu justifier la généralisation du bac pro en trois ans auprès de l'équipe enseignante du lycée professionnel "Les frères Moreau" à Quincy-sous-Sénart (Essonne), lundi 31 mars 2008. Le recteur a "discuté librement" durant près de deux heures avec une dizaine d'enseignants de l'établissement très mobilisés depuis plusieurs semaines contre la généralisation du bac pro 3 ans.

Lire la suiteLire la suite
Bac pro 3 ans: une intersyndicale veut mettre fin à la "propagande" du ministère sur le maintien des BEP

"Il faut mettre un terme à la 'propagande' du ministère consistant à dire que les BEP ne seront pas supprimés", indiquent d'une seule voix l'Unsen-CGT, le Snuep-FSU, le Snep-FSU, le SNLC-FO et SUD-Éducation, ce jeudi 13 mars 2008 lors d'une conférence de presse. "Il ne faut pas confondre qualification et section de BEP. Certes, il sera toujours possible aux élèves le désirant, de passer l'examen du BEP en candidat libre. Mais il ne faut pas se leurrer et imaginer que les élèves de lycées professionnels vont préparer leur BEP dans leur coin, en plus de leurs cours de 1ère bac pro", explique l'intersyndicale. "Car les sections de BEP, les classes, elles, disparaîtront, remplacées par des 2ndes et des 1ères bac pro."

Lire la suiteLire la suite

Education et Jeunesse

Aperçu de la dépêche Aperçu
"Le bac pro en trois ans, une évolution inéluctable mais une décision hâtive", pour Vincent Troger, historien de l'enseignement technique
Lire la suite
Bac pro en 3 ans: Xavier Darcos envoie une nouvelle note aux recteurs et signe un protocole de discussion avec quatre syndicats

Le ministre de l'Éducation nationale a signé ce mardi 18 décembre 2007 un "protocole de discussion" (L'AEF n°328301) sur la généralisation du baccalauréat professionnel en trois ans avec le Snetaa-EIL, le Sgen-CFDT, le SE-Unsa et le Snalc-CSEN. Interrogé sur une éventuelle "reculade" sur le calendrier de la réforme, Xavier Darcos assure que "cette concertation peut aboutir à ce que ça aille beaucoup plus vite". Une première réunion de concertation aura lieu vendredi 21 décembre, dans l'après-midi.

Lire la suiteLire la suite
Bac pro en 3 ans: la "note" de Xavier Darcos aux recteurs et la liste des BEP transformés dès la rentrée 2008

Voici l'essentiel du texte de la note adressée par Xavier Darcos aux recteurs d'académies, au sujet du "développement du baccalauréat professionnel en trois ans", et contre laquelle s'élèvent la Fnadir et le CESR de Bretagne, aujourd'hui, 6 décembre 2007. Cette note datée du 29 octobre 2007 indique que "dès la rentrée 2008, 45 000 élèves devront être accueillis dans des formations préparant en trois ans au baccalauréat professionnel, ce qui équivaut à environ 25% des effectifs actuels entrant en formation en BEP".

Lire la suiteLire la suite