Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».

Guy Môquet: Henri Guaino s'interroge sur "l'éthique de ces professeurs" qui refusent de lire la lettre. Indignation du Snes

"Je ne sais pas quelle est l'éthique de ces professeurs-là, pour qu'ils prennent en otage un moment d'émotion collective (...) pour des raisons dont on a bien compris qu'elles n'avaient rien à voir ni avec le contenu de la lettre ni avec leur devoir de professeur ou leurs scrupules d'historiens." Interrogé sur RTL vendredi 19 octobre 2007, Henri Guaino, conseiller spécial de Nicolas Sarkozy, dénonce le refus de certains enseignants de lire aux lycéens la lettre de Guy Môquet.

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 80 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Enseignement / Recherche
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Commémoration de Guy Môquet: le Snetaa-EIL "appelle à un refus collectif"

Le SNETAA-EIL appelle, aujourd'hui mercredi 17 octobre 2007, "à un refus non pas individualisé mais collectif" de la lecture de la lettre de Guy Môquet, à l'occasion de la commémoration de la mort du jeune résistant, lundi 22 octobre dans les lycées. Le syndicat s'appuie sur le texte de la note de service de Xavier Darcos, publiée au Bulletin officiel de l'Éducation nationale (L'AEF n°464198), dans laquelle le ministre de l'Éducation nationale "demande aux chefs d'établissements de mobiliser les équipes éducatives autour de ce souvenir". Pour le Snetaa-EIL, il est ainsi "démontré que les notions d'équipe éducative comme de projet (...) sont des outils de gestion de nature à remettre en cause la reconnaissance des personnels en tant qu'individus, capables de libre examen, porteurs de convictions citoyennes, épris de justice".

Lire la suiteLire la suite
Xavier Darcos demande aux enseignants de ne pas faire de la lecture de la lettre de Guy Môquet un objet de polémique

"L'école est dans son rôle quand elle renforce la cohésion nationale autour d'une histoire, de valeurs et d'aspirations communes", écrit Xavier Darcos dans une tribune que publie "Le Monde" daté de demain, jeudi 18 octobre 2007, à propos des "inquiétudes et polémiques infondées" que suscite la lecture aux lycéens de la lettre de Guy Môquet.

Lire la suiteLire la suite
Lettre de Guy Môquet: l'Élysée précise que la lecture est "obligatoire" mais qu'il n'y a pas de "logique de sanction"

Interrogé par un journaliste sur le refus de certains enseignants de lire la lettre de Guy Môquet dans tous les lycées le 22 octobre prochain, le porte-parole de l'Élysée, David Martinon, déclare, lors de son point presse hebdomadaire, que la lecture est "obligatoire", tout en précisant qu'il n'y a pas de "logique de sanction".

Lire la suiteLire la suite
Guy Môquet: le Sgen-CFDT refuse de donner "des consignes impératives" aux enseignants

Le Sgen-CFDT refuse de donner des "consignes impératives" aux enseignants sur l'attitude à adopter dans le cadre de la journée de commémoration à Guy Môquet qui se tiendra dans les lycées lundi 22 octobre 2007. Il revient aux "équipes éducatives", "si possible collectivement", de décider de lire ou non la lettre du jeune résistant communiste, écrite à sa famille avant d'être fusillé. C'est à eux également de choisir la "stratégie à adopter": "contextualisation, recueil des réactions brutes, analyse de la situation de communication entre le président de la République et les lycéens, refus de lire la lettre en expliquant la démarche, refus de toute cérémonie commémorative..."

Lire la suiteLire la suite
Commémoration Guy Môquet : le SNPDEN "ne se voit pas sanctionner les enseignants", qui refuseraient de lire la lettre

Certains enseignants boycotteront lundi 22 octobre 2007, avec le soutien du Snes, l'hommage au jeune résistant Guy Môquet, fusillé par les Allemands en 1941 (L'AEF n°462576). Selon le collectif CVUH, composé d'universitaires, d'enseignants en histoire-géographie et d'étudiants, "l'injonction de lecture de la lettre de Guy Môquet dans tous les lycées de France, à chaque rentrée scolaire", peut être interprétée de la part du président comme une volonté "d’instrumentaliser l’histoire, dans une stratégie d’abord électoraliste, et aujourd’hui présidentielle", écrit le comité sur son site internet.

Lire la suiteLire la suite
Le Snes appelle au "refus collectif" de lire la lettre de Guy Môquet le 22 octobre

Le Snes-FSU appelle les enseignants à ne pas lire la lettre du résistant Guy Môquet, fusillé à 16 ans, le 22 octobre prochain. "Nous voulons organiser le refus collectif de lire cette lettre, qui représente une intrusion du politique à l'école et une instrumentalisation de l'Histoire", indique Frédérique Rollet, co-secrétaire nationale. "Il nous semblerait plus logique de demander aux enseignants de libérer les élèves, le temps de lire la lettre", poursuit-elle. Le Snes demande par ailleurs aux enseignants réfractaires d'expliquer leur démarche aux parents d'élèves.

Lire la suiteLire la suite