Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».
Home| Social / RH| Protection sociale| Dépêche n°318596

Concertation sur l'emploi des seniors: les syndicats jugent "quasi inexistante" leur marge de manoeuvre

Le 28 avril 2008, à l'issue d'une seconde journée de consultation non-stop dans le cadre du "rendez-vous 2008 sur les retraites", Xavier Bertrand, ministre du Travail, signifiait devant la presse que la concertation avec les partenaires sociaux était terminée à son niveau. Il ajoutait qu'elle se poursuivrait sur la question spécifique de l'emploi des seniors dans le cadre d'un groupe de travail animé par ses services et ceux de Laurent Wauquiez, secrétaire d'État à l'Emploi. La première réunion de ce groupe, qui s'est tenue ce jeudi 15 mai, n'a pas satisfait les syndicats.

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 93 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Social / RH
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Le "vrai" rendez-vous sur les retraites est repoussé à 2010. Une analyse de François Charpentier

La mobilisation des syndicats sur les retraites du jeudi 22 mai 2008 a de bonnes chances de se réduire à un baroud d'honneur. D'une part, car les quelques points qui faisaient l'objet d'un débat ont été résolus, et ce quels que soient les réglages opérés par le groupe de travail tripartite sur l'emploi des seniors, dont la première réunion se tiendra le jeudi 15 mai. D'autre part, parce que les pouvoirs publics comptent une nouvelle fois sur une modification du contexte économique et social d'ici à 2010 pour trouver des réponses aux problèmes posés, ce qui ne s'est cependant pas vérifié ces cinq dernières années. Cela peut-il se produire au cours des deux prochaines? De la réponse à cette question dépend la pérennité du système actuel de retraites.

Lire la suiteLire la suite

Protection sociale

Aperçu de la dépêche Aperçu
L'économiste Thomas Piketty propose de remplacer les régimes de retraite par un mécanisme d'épargne obligatoire garanti par l'État
Lire la suite
Retraites: les syndicats voient "deux poids et deux mesures" dans le plan gouvernemental sur l'emploi des seniors

Le défilé des partenaires sociaux dans le bureau de Xavier Bertrand, ministre du Travail, des Relations Sociales, de la Famille et de la Solidarité, ce lundi 28 avril 2008, a démarré à 7 heures du matin avec la réception de la CGPME pour s'achever en fin d'après-midi par la réception de la délégation de la CFDT, une journée seulement entrecoupée par un déjeuner entre le ministre et les éditorialistes de la presse régionale. Accompagné d'André Santini, secrétaire d'État à la Fonction publique, et de Laurent Wauquiez, secrétaire d'État à l'Emploi, le ministre du Travail a pris la mesure des critiques suscitées par le document remis la veille aux partenaires sociaux.

Lire la suiteLire la suite
Urgent. Réforme des retraites: le gouvernement veut que les entreprises prennent "un engagement chiffré sur la part des 55-64 ans dans leurs effectifs"

Xavier Bertrand, ministre du Travail, des Relations sociales, de la Famille et de la Solidarité, a transmis dimanche 27 avril 2008 aux partenaires sociaux un texte de huit pages qui contient les propositions faisant l'objet d'un nouveau cycle de concertations ce lundi 28 avril. Le marathon a débuté à 7 heures du matin par la CGPME et devrait s'achever vers 18h30 avec la CFDT. Ce texte en trois parties prévoit que "des textes réglementaires et législatifs viendront prochainement concrétiser ces orientations", le gouvernement souhaitant par ailleurs "dépasser l'horizon de 2020" retenu par la loi de 2003.

Lire la suiteLire la suite
Réforme Fillon, réforme Douste-Blazy, les raisons d'un double échec. Une analyse de François Charpentier

Le déficit du régime général de la Sécurité sociale s'est élevé à 9,5 milliards d'euros en 2007, partagé pour moitié entre les branches maladie et vieillesse. Ce résultat survient malgré la mise en oeuvre de deux réformes majeures - lois "Fillon" d'août 2003 sur les retraites et "Douste-Blazy" d'août 2004 sur la maladie - qui ne réglaient certes pas tous les problèmes, mais qui pouvaient tout au moins contribuer à une amélioration des comptes. Ce n'est à l'évidence pas le cas, malgré une certaine amélioration constatée sur la maladie. Alors que se préparent de nouvelles décisions dans le cadre du rendez-vous 2008 sur les retraites, il convient donc de s'interroger sur les raisons de ce double échec.

Lire la suiteLire la suite
Retraites: Nicolas Sarkozy confirme le passage à 41 années de cotisations en 2012 et la libération des modalités d'accès au cumul emploi retraite

Dans le domaine des retraites, le gouvernement s'en tiendra pour la durée de cotisation à ce qui a été acté dans la loi Fillon de 2003, a confirmé Nicolas Sarkozy au cours de son intervention télévisée du jeudi 24 mars 2008. Le président de la République a par ailleurs annoncé que les conditions d'accès au cumul emploi retraite seront supprimées. Ces mesures figureront dans le document que fera parvenir Xavier Bertrand aux partenaires sociaux pendant le week-end. Le ministre du Travail les recevra ensuite tout au long de la journée du lundi 28 avril pour la seconde journée de consultation du "rendez-vous 2008 sur les retraites". François Chérèque conduira la délégation de la CFDT, ce qui n'avait pas été le cas il y a trois semaines.

Lire la suiteLire la suite