Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».
Home| Social / RH| Protection sociale| Dépêche n°317881

Complémentaires: les contrats "entrée de gamme" remboursent généralement moins bien l'optique et le dentaire que la CMU-C (Drees)

Les contrats complémentaires "d'entrée de gamme" remboursent généralement moins bien l'optique et le dentaire que le contrat couverture maladie universelle complémentaire, qui prend en charge "92 euros pour une paire de lunettes complexes et 300 euros pour une prothèse dentaire". C'est ce que souligne la Drees (direction de la recherche, des études, de l'évaluation et des statistiques) dans l'analyse des résultats 2006 de son enquête annuelle auprès des mutuelles, des institutions de prévoyance et des sociétés d'assurance portant sur les garanties des contrats modaux (les contrats individuels et collectifs les plus fréquemment souscrits). Cette analyse, qui fait l'objet du numéro 663 des "Études et résultats" de la Drees, a été publiée en fin de semaine dernière. Elle classe les contrats en quatre grandes catégories: "haut de gamme", "bons", "standards" et "entrée de gamme".

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 91 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Social / RH
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Roselyne Bachelot-Narquin souhaite qu'on simplifie le dispositif d'aide à l'acquisition d'une complémentaire santé

"Afin de mieux réguler les prix des dépenses de santé" où l'intervention de l'assurance maladie obligatoire est minoritaire, comme l'optique ou le dentaire, et qui "échappent au système d'assurance maladie, nous souhaitons mieux associer les mutuelles, les institutions de prévoyance et les compagnies d'assurance à la gestion du risque". C'est ce qu'indique Roselyne Bachelot-Narquin, ministre de la Santé, de la Jeunesse et des Sports et de la Vie associative, en conclusion des "Premières journées parlementaires sur l'accès aux soins", organisées mercredi 1er octobre 2008 à Paris. Dans ces secteurs, confirme la ministre "un accord ne sera dorénavant valable que s'il est signé par l'Unocam (Union nationale des organismes complémentaires d'assurance maladie). Le gouvernement attend de l'Union qu'elle définisse une position commune dans le jeu de la négociation en vue de mettre en place une véritable gestion du risque dans ces secteurs et afin d'éviter un éventuel blocage. La signature de l'Unocam pourra être obtenue via un vote à la majorité qualifiée de son conseil."

Lire la suiteLire la suite
AG2R-La Mondiale cherche à améliorer son positionnement dans le domaine de la complémentaire santé individuelle

"Nous sommes le cinquième assureur santé en France en individuelle et le deuxième en santé collectif. Le lancement de Flexeo santé devrait nous permettre d'améliorer notre positionnement en santé individuelle", indique jeudi 25 septembre 2008 Yvon Breton, directeur général délégué d'AG2R-La Mondiale. Il présentait une nouvelle gamme de produits d'assurance santé destinée aux salariés et travailleurs non salariés âgés entre 18 et 54 ans, plus particulièrement aux 25-49 ans. Le groupe AG2R-La Mondiale avait déjà lancé, en mai 2007, Flexeo santé seniors pour les 55 ans et plus, qui a débouché sur la signature d'environ 1 000 contrats par mois depuis son lancement.

Lire la suiteLire la suite
Jean-Pierre Davant (FNMF): les engagements pris par le gouvernement en contrepartie de la contribution des complémentaires doivent figurer dans le PLFSS 2009

Jean-Pierre Davant, président de la FNMF (Fédération nationale de la Mutualité française) s'est longuement expliqué, lundi 15 septembre 2008, sur les raisons qui l'ont conduit à apposer sa signature à côté de celles de Roselyne Bachelot-Narquin, ministre de la Santé, et Éric Woerth, ministre des Comptes publics, sur un accord dans lequel est acté le principe d'une contribution de solidarité des organismes complémentaires d'assurance maladie de l'ordre d'un milliard d'euros en 2009. Il l'a fait devant les participants à la seconde assemblée générale de la Mgefi (Mutuelle générale de l'économie, des finances et de l'industrie), sa mutuelle d'appartenance, dixième mutuelle française née d'un regroupement, le 13 septembre 2007, entre six mutuelles de la fonction publique du ministère de l'Économie et des Finances.

Lire la suiteLire la suite
SUD Protection sociale s'insurge contre la mise en place, approuvée par six syndicats, d'une complémentaire santé obligatoire à la sécurité sociale

Six organisations syndicales sur dix avaient signé au 12 août 2008, au terme de 18 mois de négociations, l'accord créant une complémentaire obligatoire au bénéfice des 170 000 agents des organismes de la sécurité sociale. Le syndicat SUD Protection sociale marque son désaccord avec ce texte qui, selon lui, "participe à la remise en cause de l'assurance maladie et de sa logique solidaire".

Lire la suiteLire la suite
Taxe sur le chiffre d'affaires des complémentaires santé: une répercussion sur les cotisations est inévitable à terme, selon Évelyne Guillet (Ctip)

L'instauration d'une taxe sur le chiffre d'affaires des institutions de prévoyance commercialisant des couvertures complémentaires en santé "va en renchérir le coût et donc à terme, cela ne pourra que se répercuter sur les cotisations des entreprises et des salariés", indique à l'AEF ce mercredi 30 juillet 2008, Évelyne Guillet, directeur santé du Ctip (Centre technique des institutions de prévoyance).

Lire la suiteLire la suite
Redressement de l'assurance maladie: Woerth et Bachelot vont faire contribuer les complémentaires santé à hauteur d'un milliard en 2009

Contribution sur les mutuelles santé, les assureurs et les institutions de prévoyance
(un milliard d'euros), instauration d'un prélèvement social à la charge des employeurs sur la participation et l'intéressement (300 millions d'euros), augmentation du reversement de la branche AT-MP à la branche maladie: telles sont les mesures supplémentaires de redressement de l'assurance maladie (1,6 milliard d'euros) annoncées dans la nuit de lundi 28 à mardi 29 juillet 2008 par Roselyne Bachelot-Narquin, ministre de la Santé, et Éric Woerth, ministre du budget et des comptes publics. Ajoutées aux économies proposées et validées par l'Uncam le 3 juillet dernier, ces mesures visent à ramener en trois ans la branche maladie, déficitaire à hauteur de 4 milliards en fin d'année 2008, à l'équilibre à la fin de l'année 2011.

Lire la suiteLire la suite