Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».
Home| Social / RH| Protection sociale| Dépêche n°315063

Dépendance: le nombre des bénéficiaires de l'APA augmente moins vite en 2008 mais les effectifs de la PCH progressent très fortement

Le nombre de personnes bénéficiant de l'APA (allocation personnalisée d'autonomie) a évolué moins vite en 2008 qu'en 2007: on en dénombrait 1 094 000 au 30 juin 2008, en progression de 4,4% sur un an, contre +6,8% entre juin 2006 et juin 2007. Ces chiffres sont issus d'une publication de la Drees (direction de la recherche, des études, de l'évaluation et des statistiques) faisant le point sur l'APA et la PCH (prestation de compensation du handicap) à la fin du premier semestre 2008. D'après cette étude, la part des personnes bénéficiaires de l'APA qualifiées de "modérément dépendantes" reste constante à 44%. Il s'agit des personnes classées au niveau 4 sur une grille qui distingue six niveaux différents de perte d'autonomie (les GIR), l'APA s'adressant aux GIR 1 à 4.

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 88 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Social / RH
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Maltraitance dans les Ehpad: les établissements privés non lucratifs dénoncent les "amalgames" et réclament des moyens pour mettre en œuvre les "plans successifs"

La Fehap (fédération des établissements hospitaliers et d'aide à la personne privés non lucratifs) dénonce jeudi 23 octobre 2008 "l'incohérence prégnante entre les effets d'annonce du gouvernement (plans successifs, dispositifs de contrôle des établissements)", la "thésaurisation" de "1 milliard d'euros de crédits non consommés" dans le budget 2009 de la CNSA (caisse nationale de solidarité pour l'autonomie) qui contribue au financement des Ehpad (établissement d'hébergement pour personnes âgées dépendantes) et "un discours général de stigmatisation" des établissements. La fédération réagit à "l'amalgame" réalisé entre les établissements maltraitants et l'ensemble des Ehpa,d au lendemain d'une émission de télévision ("Les infiltrés", sur France 2) abordant la maltraitance dans les établissements, et quelques jours après l'annonce par la secrétaire d'État à la Solidarité, Valérie Létard, de mesures ciblées sur les Ehpad pour lutter contre la maltraitance.

Lire la suiteLire la suite
Vieillissement: d'ici à 2050, quatre Japonais sur dix auront plus de 65 ans (Ined)

"Les projections démographiques établies en 2006 par l'Institut national de recherche japonais sur la population et la Sécurité sociale annoncent une réduction de la population japonaise de plus de 30 millions d'ici 2050 dans leur scénario central", avec un vieillissement général "en raison de l'allongement de la durée de vie, déjà la plus élevée du monde, et de la très basse fécondité: 1,3 enfant en moyenne par femme en 2006". C'est ce qu'indique l'Ined (Institut national d'études démographiques) dans sa dernière édition de "Population & sociétés" (n° 449) consacrée au déclin de la population japonaise et publiée jeudi 23 octobre 2008. "Le monde développé vit avec la crainte du vieillissement démographique et de la dépopulation", or le Japon est "exemplaire de cette évolution" avec une très basse fécondité et une espérance de vie au contraire très élevée, souligne l'Ined.

Lire la suiteLire la suite
Les trois quarts des Français ne connaissent pas le coût moyen représenté par une personne dépendante (baromètre France info/Ocirp)

Si un peu plus de la moitié des Français déclarent avoir été confrontés à la dépendance d'un proche, "76% des Français déclarent ne pas connaître le coût mensuel moyen dépensé par une personne dépendante", coût estimé à environ 2 000 euros mensuels en moyenne. C'est ce que révèle le baromètre de la dépendance France Info/Ocirp (organisme commun des institutions de rente et de prévoyance), rendu public jeudi 16 octobre 2008. Par ailleurs, moins de la moitié (42%) des Français qui déclarent connaître ce coût le sous-évaluent, entre 1 000 et 1 999 euros. Les résultats de cette enquête, réalisée entre fin septembre et début octobre 2008 auprès des 40-65 ans, était diffusé à l'occasion d'une journée organisée au siège du CES (Conseil économique et social) et consacrée au cinquième risque de protection sociale.

Lire la suiteLire la suite
Les assureurs de personnes passent au crible les besoins et les attentes des seniors pour mettre au point des contrats dépendance adaptés à leur demande

La FFSA (Fédération française des sociétés d'assurances) a engagé dès 2008 une réflexion pour mieux connaître la clientèle âgée de 55 à 75 ans susceptible de s'intéresser à une assurance dépendance. Elle fait suite à une déclaration de Nicolas Sarkozy, le 18 septembre 2007, selon laquelle la couverture du risque dépendance devrait davantage s'ouvrir aux assureurs complémentaires. Qui sont ces seniors et quels sont leurs moyens financiers ? Quel potentiel de développement représentent-ils ? Quelle est la force de prescription des seniors auprès de leurs enfants (cible de conquête)et de leurs parents (cible de fidélisation) ? L'AEF s'est procuré les résultats de cette enquête qualitative. Ils sont déterminants pour la stratégie que conduiront dans les prochains mois les sociétés d'assurances sur ce marché.

Lire la suiteLire la suite
CNSA: le budget adopté sur fond de divergences avec l'État

Le conseil de la CNSA (Caisse nationale de solidarité pour l'autonomie), réuni le 14 octobre 2008 sous la présidence d'Alain Cordier, a adopté le budget prévisionnel pour 2009 alors que les partenaires sociaux attendent pour fin novembre-début décembre un texte du gouvernement sur la dépendance. Les débats et les votes qui ont suivi ont mis en lumière des divergences entre les représentants de l'État et les autres administrateurs. Les syndicats n'acceptent pas que des dépenses courantes de fonctionnement soient financées sur les réserves et que l'État mette à la charge de la caisse des dépenses non prévues.

Lire la suiteLire la suite