Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».
Home| Social / RH| Protection sociale| Dépêche n°314755

Branche retraite: 2,2 millions d'euros de "fraude évitée" en 2007

La "fraude évitée" en 2007 à la Cnav (caisse nationale d'assurance vieillesse des travailleurs salariés) a atteint un montant valorisé de 2 197 380 euros selon la dernière lettre d'information de l'assurance retraite de mai 2008. En effet, depuis l'an dernier, le bilan financier de la prévention et de la gestion des fraudes de la branche retraite "intègre les préjudices évités". Ainsi, lorsqu'une fraude est constatée, la Cnav calcule "le montant du préjudice que la caisse de retraite aurait subi en cas de non détection" et valorise ce montant "sur la durée moyenne de perception d'une pension", soit environ 23 ans. Ce calcul vise à mesurer "l'efficacité de l'action préventive" et à en "évaluer le bénéfice sur le long terme".

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 84 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Social / RH
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Le Centre d'analyse stratégique s'interroge sur la notion de "fraude sociale" et sur les outils de contrôle à mettre en place

Dans un pays comme la France qui dépense 426 milliards d'euros en prestations sociales (sécurité sociale et assurance chômage), la lutte contre la fraude aux prestations constitue un enjeu important, souligne la dernière "Note de veille" du CAS (Centre d'analyse stratégique) parue ce mercredi 7 mai 2008. D'où l'attention prêtée à cette question par les pouvoirs publics même si, écrivent les deux auteurs de la note, Stéphane Donné et Sylvain Lemoine du département "Questions sociales" du CAS, "la frontière est parfois difficile à établir entre la fraude, la pratique dite abusive ou l'erreur". Ayant analysé les exemples étrangers, ils suggèrent à la Délégation nationale de lutte contre la fraude, installée le 16 avril dernier, de s'en inspirer.

Lire la suiteLire la suite
Coordination de la lutte contre les fraudes: le détail du décret créant une délégation nationale à la lutte contre la fraude publié au Journal officiel

La délégation nationale à la lutte contre la fraude et le Comité national de lutte contre la fraude
sont institués par un décret n° 2008-371 du 18 avril 2008 publié au Journal officiel du 19 avril 2008 (L'AEF n°
322119). Ce comité national est chargé d'orienter la politique du gouvernement en matière de lutte contre les fraudes portant atteinte aux finances publiques, qu'elles se rapportent aux prélèvements obligatoires et autres recettes des collectivités publiques ou aux prestations sociales. Au titre de la coordination au plan local, le décret crée, à titre expérimental et pour une durée de dix-huit mois, dans les départements ou régions, un comité local de lutte contre la fraude ou un comité local unique de lutte contre la fraude, présidé par le préfet et composé de représentants d'organismes locaux de protection sociale et de représentants de services de l'État.

Lire la suiteLire la suite
Une convention nationale fisc/DSS/caisses nationales vise à accroître l'efficacité de la lutte contre la fraude

"Organiser et faciliter les échanges de données à caractère personnel" et "accroître l'efficacité de la lutte contre la fraude entre les administrations fiscales et les administrations chargées de l'application de la législation sociale et du travail et les organismes de protection sociale", tels sont les objectifs d'une "convention nationale" conclue le 3 avril 2008 entre la Direction générale des Impôts, la Direction de la Sécurité sociale et les Organismes nationaux de protection sociale (Acoss, Cnamts, Cnaf, Cnavts, RSI, CCMSA).

Lire la suiteLire la suite
Éric Woerth fixe la feuille de route de la nouvelle Délégation nationale de lutte contre la fraude

Un décret relatif à la coordination de la lutte contre les fraudes et créant une Délégation nationale à la lutte contre la fraude a été présenté ce matin, mercredi 16 avril 2008, en Conseil des ministres par Éric Woerth. Le ministre du Budget, des Comptes publics et de la Fonction publique a commenté auparavant la création de cette nouvelle Délégation, qui devrait être dirigée par Benoît Parlos, en dernier lieu délégué général du PMU. Cet organisme ne supprime pas le Comité national de lutte contre la fraude présidé par le Premier ministre, mais les missions de ce dernier ayant été élargies au champ fiscal, il est devenu selon le ministre "un petit Parlement" dans lequel siégeront des parlementaires auxquels "la Délégation rendra compte". L'objectif de cette nouvelle délégation, qui prendra la forme d'une petite structure de quinze personnes, sera de "coordonner le travail des différents acteurs, d'aller sur le terrain et d'aider ainsi à la définition d'une politique nationale", a indiqué Eric Woerth.

Lire la suiteLire la suite
Lutte contre la fraude: l'État recouvre aujourd'hui 40% des 7 milliards d'euros que représentent les redressements fiscaux (Éric Woerth)

"Aujourd'hui, le total des redressements fiscaux est de 7 milliards d'euros, dont on recouvre 40%, un montant en hausse", indique Éric Woerth, ministre du Budget, des Comptes publics et de la Fonction publique, auditionné ce mercredi 26 mars 2008 par la Commission des Finances du Sénat sur la politique de lutte contre la fraude fiscale. Cette audition intervient à la suite de récentes révélations concernant l'évasion fiscale en direction du Liechtenstein de la part de 200 fraudeurs présumés dont le ministère affirme détenir les noms.

Lire la suiteLire la suite
Royaume-Uni: la fraude sociale est passée en 5 ans de 2 milliards à 800 millions de livres sterling

Selon le rapport publié fin janvier par le NAO (National Audit Office), équivalent britannique de la Cour des comptes, la fraude sociale au Royaume-Uni est passée d'environ 2 milliards de livres sterling en 2001-2002 à 800 millions en 2006-2007 (0,6 % des dépenses sociales du Department for Work and Pensions, ministère du Travail et des Retraites), soit une réduction de 60%. Dans ce rapport, signalé par le CAS (Centre d'analyse stratégique), le NAO compare notamment le rapport coût-efficacité de différentes méthodes utilisées pour lutter contre la fraude et constate que le rapprochement des fichiers informatiques (Data Matching service) est la méthode la plus efficiente. En 2006-2007, le ministère a, selon les estimations du NAO, dépensé 154 millions de livres dans différentes opérations de lutte contre la fraude.

Lire la suiteLire la suite