Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».
Home| Social / RH| Protection sociale| Dépêche n°313807

Claude Évin souhaite que le développement du financement en T2A donne lieu à des "contrôles renforcés concernant la pertinence des actes"

"Je souhaite, en tant que président de la FHF (Fédération hospitalière de France), qu'il y ait, au regard du développement de la T2A (tarification à l'activité), des contrôles renforcés concernant la pertinence des actes. Les établissements publics sont concernés mais il y a d'autres types d'établissements pour lesquels le volume des actes est très déterminant sur les recettes". C'est ce qu'a déclaré Claude Évin, ancien ministre de la Santé et actuel président de la FHF, lors de son intervention du mercredi 2 juillet 2008 à l'Assemblée nationale dans le cadre d'une audition de la mission d'évaluation de la loi relative aux droits des malades et à la fin de vie, présidée par Jean Leonetti (UMP, Alpes-Maritimes). Il était notamment interrogé sur les effets "pervers" de la T2A (tarification à l'activité), qui tendrait à induire des actes non pertinents, Jean Leonetti citant l'exemple d'une "chimiothérapie (qui donne lieu à une dotation financière) faite une semaine avant le décès d'un patient" et préférée à une démarche palliative.

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 80 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Social / RH
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Finances hospitalières: la Mecss "préoccupée" par les perspectives pour 2008 et critique sur les retards accumulés dans la mise en oeuvre de la T2A

Le processus de fixation des tarifs hospitaliers par les autorités de tutelle est "non maîtrisé", selon le rapport des sénateurs Alain Vasselle (UMP-Oise) et Bernard Cazeau (PS, Dordogne) sur le pilotage financier de l'hôpital, émis au nom de la Mecss (Mission d'évaluation et de contrôle de la sécurité sociale) et adopté le 19 juin 2008 par la Commission des Affaires sociales du Sénat . À propos du retard des études complémentaires censées venir "éclairer le processus de convergence" des tarifs entre les hôpitaux publics et privés, qui devait être achevé en 2012, la Mecss observe "qu'aucune étude n'a été menée à terme au cours des années 2006 et 2007" et que "seuls des résultats partiels seront disponibles pour orienter la compagne budgétaire 2009".

Lire la suiteLire la suite
Projet de loi "patients, santé, territoires": Roselyne Bachelot-Narquin a l'intention de procéder par ordonnances sur les articles techniques

L'idée de recourir à une habilitation du gouvernement pour prendre des ordonnances "techniques" plutôt que de soumettre au Parlement un projet de loi "patients, santé, territoires" entrant dans le détail des mesures "est en débat", indique la ministre de la Santé, Roselyne Bachelot-Narquin, ce jeudi 19 juin 2008. "Il est, bien entendu, totalement exclu de priver la représentation nationale de son libre arbitre et des articles de principe" mais "nous aurons sans doute à examiner plusieurs centaines d'articles de coordination technique pour la création des ARS (agences régionales de la santé). Il me paraîtrait donc éventuellement plus simple de procéder par ordonnance, tout en vous associant étroitement à la rédaction". La ministre s'exprimait ce jeudi 19 juin au matin devant une vingtaine de députés à l'occasion d'un débat de plus de trois heures sur "l'organisation du système de santé", organisé à l'Assemblée nationale par le groupe UMP et avec la participation de députés de l'opposition.

Lire la suiteLire la suite
Le projet de loi "Santé, patients, territoires" sera placé sous le signe de la "territorialisation" et de "responsabilisation des acteurs" (Roselyne Bachelot-Narquin)

Le projet de loi "Santé, patients, territoires" que défendra Roselyne Bachelot-Narquin, ministre de la Santé, à l'automne 2008 devant le Parlement aura pour finalité "d'assurer à chacun comme à tous des prestations - de prévention comme de soins - de la meilleure qualité, sans faire porter le poids d'une dette incontrôlée aux générations futures", a déclaré ce mardi 27 mai 2008 la ministre, en ouverture du salon Hôpital-Expo organisé jusqu'au 30 mai à Paris. Embrassant les champs de la médecine ambulatoire, de l'hôpital et de la santé publique, ce texte prendra appui sur les recommandations issues des Egos (états généraux de l'organisation de la santé), du rapport Larcher et du rapport Flajolet et sera placé sous le double signe de la "territorialisation" et de la "responsabilisation des acteurs".

Lire la suiteLire la suite
"La T2A fabrique du déficit partout et indistinctement", selon Jean-Marie Le Guen, nouveau président de l'AP-HP

"J'ai voté l'instauration de la T2A (tarification à l'activité) à l'Assemblée nationale mais je connais et comprends les inquiétudes et les mécontentements que son application engendre", a déclaré vendredi 23 mai 2008 le député PS Jean-Marie Le Guen, nouveau président de l'AP-HP (Assistance publique-hôpitaux de Paris), à l'occasion de son premier discours devant le conseil d'administration de l'organisme. "Cette tarification ne permet pas une prise en compte suffisante de la dimension psychologique et sociale de l'acte médical. Elle valorise exagérément la technique sur la clinique et ne reconnaît pas à sa juste mesure la prise en charge des pathologies complexes."

Lire la suiteLire la suite
T2A à 100% et budgets hospitaliers : Claude Evin (FHF) dénonce "l'organisation délibérée" de "l'asphyxie" des hôpitaux publics

Claude Evin, président de la FHF (Fédération hospitalière de France), les représentants des conférences de directeurs de CHU et de CH ainsi que ceux des conférences de présidents de commissions médicales des hôpitaux psychiatriques et de CHU ont dénoncé, ce lundi 14 avril 2008, "le sous -financement organisé qui menace désormais le service public hospitalier". Selon Claude Evin, qui intervenait quatre jours après la remise du rapport de la commission Larcher à Nicolas Sarkozy le 10 avril, "l'étau budgétaire, conjugué à la T2A à 100%, aboutit à une situation où tous les établissements publics de santé sont perdants", "même les plus vertueux, ceux qui auraient du bénéficier de la T2A".

Lire la suiteLire la suite