Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».

Sanremo: le nouveau système devra remettre à niveau les universités les moins dotées et conforter les mieux dotées, affirme la CPU

"Le passage au nouveau mode d'allocation [des moyens aux universités] doit permettre tant de donner aux établissements moins dotés de réelles possibilités de mise à niveau des moyens que de conforter les universités les mieux dotées", sachant que "la plus riche des universités françaises reste pauvre en comparaison des standards mondiaux". C'est ce qu'écrit la CPU dans une motion adoptée hier, jeudi 19 juin 2008, en séance plénière. La veille, le 18 juin, la CPU a été reçue le matin par Valérie...

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 93 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Enseignement / Recherche
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Réforme de Sanremo: une part "ultra-majoritaire" du financement doit être fixée en fonction de critères d'activité (Valérie Pécresse)

Une part "ultra-majoritaire" du financement des universités doit être fixée "en fonction de critères d'activité, mais d'activité réelle, pas théorique", déclare Valérie Pécresse, ce mercredi 18 juin 2008. La ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche était auditionnée par la MEC (mission d'évaluation et de contrôle) de l'Assemblée nationale. Celle-ci doit présenter son rapport sur "l'allocation des moyens des universités" mercredi 25 juin 2008, indiquent les députés à l'issue de l'audition.

Lire la suiteLire la suite
Réforme de Sanremo: la CPU propose un contrat global avec 90% de dotation normée et 10% de dotation variable

Un contrat global comprenant une dotation normée majoritaire (90%) et une dotation variable en fonction de la performance, de la spécificité de l'établissement et de ses projets (10%). C'est ce que la CPU propose dans le cadre de la révision du modèle de répartition des moyens. Elle a été auditionnée ce matin, mercredi 28 mai 2008, par la MEC (mission d'évaluation et de contrôle) de l'Assemblée nationale qui doit présenter son rapport sur "l'allocation des moyens des universités" fin juin en vue du budget 2009 (L'AEF n°317892). Les deux rapporteurs sont Laurent Hénart, député UMP de Meurthe-et-Moselle, et Alain Claeys, député PS de la Vienne, qui a déjà rédigé deux rapports pour la MEC sur "la gouvernance des universités dans le contexte de la Lolf" en 2006 (L'AEF n°395501) et sur la modernisation de la gestion des universités en 2000 (L'AEF n°451287). Y participent, au nom de la commission des Affaires sociales, Benoist Apparu, député UMP de la Marne et rapporteur de la loi LRU, et Régis Juanico, député PS de la Loire.

Lire la suiteLire la suite
Sanremo: la loi LRU renforce l'urgence de la réforme du système de répartition des moyens, selon Michel Lussault

"Cela fait longtemps que la CPU demande une remise à plat du système de répartition des moyens et une réflexion de fond sur les critères", indique Michel Lussault, vice-président de la CPU interrogé par l'AEF alors que Valérie Pécresse sollicite le Parlement pour réfléchir à la réforme de Sanremo (système analytique de répartition des moyens). En effet, une mission d'information sénatoriale et une mission d'évaluation et de contrôle de l'Assemblée nationale devraient être constituées prochainement et rendre leurs propositions avant l'été. "La loi LRU renforce l'urgence de cette réforme étant donné le poids accordé au contrat d'établissement et à la performance", ajoute Michel Lussault qui cite aussi le renforcement de l'évaluation des activités des universités.

Lire la suiteLire la suite