Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».
Home| Social / RH| Ressources humaines| Dépêche n°310653

21% des cas de maladies à caractère professionnel signalés relèvent de la "souffrance psychique" (InVS)

Plus d'un cas de MCP (maladies à caractère professionnel) signalé sur cinq (21%) relève de la "souffrance psychique", selon une étude publiée ce mardi 26 août 2008 par l'InVS (Institut national de veille sanitaire) dans son bulletin épidémiologique hebdomadaire. Portant sur quatre régions (Pays-de-la-Loire, Poitou-Charentes, Midi-Pyrénées et Paca), cette étude s'inscrit dans un programme de surveillance des MCP par un réseau de médecins du travail volontaires, lancé en 2003 par le département santé-travail de l'InVS. Selon l'étude, la souffrance psychique est le deuxième symptôme le plus fréquemment signalé après les affections de l'appareil locomoteur, qui concernent 59% des pathologies observées, et devant les troubles de l'audition (6,4%).

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 87 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Social / RH
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Le coût de la sous-déclaration des accidents du travail et des maladies professionnelles évalué entre 564,7 millions et 1,02 milliard d'euros

Le coût pour la branche maladie de la sous-déclaration des AT-MP (accidents du travail et maladies professionnelles) pourrait être compris entre 564,7 millions d'euros (fourchette basse) et 1,02 milliard d'euros (fourchette haute), selon le rapport de la mission présidée par Noël Diricq, mis en ligne ce mercredi 20 août 2008 sur le site de la Sécurité sociale. La commission, chargée de mesurer l'importance du phénomène de sous-déclaration des AT-MP et d'émettre des préconisations pour y remédier, a largement réévalué les coûts par rapport à ses estimations de juin 2005, date de son précédent rapport (entre 355 et 750 millions d'euros à l'époque).

Lire la suiteLire la suite
Réforme de la médecine du travail: le gouvernement demande aux partenaires sociaux de se prononcer sur l'engagement d'une négociation d'ici le 15 septembre 2008

"Vous voudrez bien, la cas échéant, me faire connaître avant le 15 septembre prochain votre intention d'engager une négociation au niveau national et interprofessionnel sur tout ou partie des points évoqués dans le document d'orientation relatif à cette négociation (...)", indique aux partenaires sociaux Xavier Bertrand, ministre du Travail, des Relations sociales, de la Famille et de la Solidarité, dans un courrier daté du 25 juillet 2008, à l'occasion de l'envoi du "Document d'orientation sur la poursuite de la réforme de la médecine du travail".

Lire la suiteLire la suite
URGENT. Stress au travail: la négociation interprofessionnelle aboutit à un accord que devraient signer plusieurs syndicats

La négociation interprofessionnelle sur le stress au travail a abouti à un accord, mercredi 2 juillet 2008, à l'issue de la quatrième séance de négociation entre les partenaires sociaux, réunis au Medef. Plusieurs organisations syndicales devraient le signer. Entamées le 7 avril dernier, ces discussions avaient pour objectif de transposer dans le droit français l'accord-cadre européen du 8 avril 2004 sur le stress au travail. L'accord national interprofessionnel sur le stress au travail reprend dans les grandes lignes l'accord européen, en y ajoutant quelques éléments sur l'organisation du travail et la responsabilité des employeurs. N'ayant pas de caractère contraignant, le texte n'impose pas une déclinaison branche par branche, comme le souhaitaient les organisations syndicales, qui ont annoncé qu'elles se prononceraient sur le texte après consultation de leurs instances.

Lire la suiteLire la suite
TMS: le ministère du Travail lance une campagne de sensibilisation à destination du grand public et des entreprises

"Parlons-en pour les faire reculer", tel est le slogan de la campagne de sensibilisation sur les TMS (troubles musculo-squelettiques) lancée ce mardi 8 avril 2008 par le ministère du Travail. Cette campagne, qui se concrétise par la diffusion de quatre affiches, trois spots télévisés et la création d'un site Internet d'informations, est destinée au grand public et aux entreprises. "Alors que les maladies professionnelles sont de mieux en mieux reconnues, on assiste à un accroissement des TMS", observe devant la presse Jean-Denis Combrexelle, directeur général du travail (DGT). Les TMS constituent la première cause de maladies professionnelles en France avec 32 500 cas indemnisés en 2006, selon la Cnamts.

Lire la suiteLire la suite