Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».
Home| Social / RH| Protection sociale| Dépêche n°310343

Dispositif carrières longues: la CFDT "dénonce vigoureusement" les nouvelles conditions d'accès aux départs anticipés à la retraite

La CFDT demande "expressément" au gouvernement, ce mercredi 27 août 2008, de "modifier les textes (décrets et circulaires)" relatifs aux conditions d'accès à un départ en retraite anticipé prévues pour les salariés "carrières longues" ayant commencé à travailler très jeunes, ce "afin de respecter dans la lettre et l'esprit les engagements pris en 2003" (L'AEF n°311660). Jean-Louis Malys, secrétaire national de la CFDT, estime pour sa part que "le rendez-vous de 2008 sur les retraites n'est pas bouclé" et qu'aux carrières longues "se rajoutent les questions de la situation des poly-pensionnés, de la pénibilité et du niveau de retraites, en particulier des plus modestes".

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 79 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Social / RH
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
21 août 2003-21 août 2008: cinq ans après, la réforme Fillon est loin d'avoir atteint tous ses objectifs. Une analyse de François Charpentier

Dix ans après la réforme Balladur-Veil de 1993 qui avait allongé la durée de cotisation des salariés du privé de 37,5 à 40 années, fait passer le nombre d'années pour le calcul des pensions des 10 aux 25 meilleures, prolongé pour cinq ans l'indexation de l'évolution des pensions sur les prix et élargi la base de financement de l'assurance vieillesse avec la mise en place du FSV (Fonds de solidarité vieillesse), le gouvernement Raffarin avait prolongé en 2003 la réforme de ses prédécesseurs avec la "réforme Fillon". Après la tentative manquée d'Alain Juppé en 1995, il s'agissait de mettre les fonctionnaires au diapason des salariés du privé en les amenant à cotiser 40 années. La seconde priorité de cette réforme, qui fête aujourd'hui ses cinq ans, visait à relever le taux d'activité des salariés âgés de 55 à 64 ans. Ce second objectif n'a pas été atteint et conduit à en dresser un bilan nuancé.

Lire la suiteLire la suite
Le gouvernement restreint les possibilités de départ en retraite anticipée pour "carrière longue"

Dans son édition du mercredi 20 août 2008, "Le Canard enchaîné" révèle que les syndicats s'opposent au gouvernement sur l'interprétation restrictive que fait ce dernier de l'allongement de la durée de cotisation pour les bénéficiaires du dispositif "carrière longue". Il s'agit pour Xavier Bertrand, ministre du Travail, des Relations sociales, de la Famille et de la Solidarité, d'amoindrir, sans le remettre en cause de façon formelle, ce dispositif qui avait permis de donner satisfaction à la CFDT en 2003 et qui, selon le COR (Conseil d'orientation des retraites), a contribué à faire plonger dans le rouge l'assurance vieillesse en 2007 et 2008.

Lire la suiteLire la suite
Allongement de la durée de cotisation retraite: la CGT renouvelle son opposition à la décision gouvernementale transmise à la Cnav

"Nous regrettons que la Cnav (Caisse nationale d'assurance vieillesse) n'ait même pas eu la possibilité de délibérer sur la mesure" d'allongement à 41 ans de la durée de cotisation pour accéder à une retraite à taux plein, déclare la CGT ce mercredi 16 juillet 2008. "Le gouvernement confirme son passage en force" et "choisit la période des vacances pour faire passer cette mesure contestée", déplore l'organisation syndicale, qui prend note que le gouvernement "refuse toujours l'engagement de la moindre négociation sur la durée de cotisations, les minima de pensions et l'équilibre financier des régimes, [contrairement à ce qui] était prévu dans la loi d'août 2003".

Lire la suiteLire la suite
Négociation sur l'AGFF le 16 juillet 2008: le Medef veut amorcer les discussions sur le rendez-vous "retraites" de 2010

Les partenaires sociaux se retrouveront le mercredi 16 juillet 2008 pour traiter du dossier de l'AGFF (Association pour la gestion du fonds de financement de l'Agirc et l'Arrco), a confirmé Jean-René Buisson, président de la commission protection sociale du Medef, ce mercredi 9 juillet 2008 devant la presse. Dans l'esprit du chef de file de la négociation patronale, il ne s'agit pas d'un rendez-vous qui se limiterait à proroger le dispositif existant. Parce que le rendez-vous 2008 sur les retraites a été "raté", selon lui, il s'agit dès à présent de poser les bases d'une remise à plat globale du système de retraite. Dans cette optique, le patronat a déjà indiqué qu'il souhaite aller progressivement vers un grand régime unique par points. Surtout, le Medef veut "s'attaquer au problème de l'âge" et ainsi relancer le débat sur la pénibilité au travail. Celle-ci fera l'objet d'une autre réunion entre les partenaires sociaux, ce même 16 juillet, qui devrait être l'occasion d'établir entre eux un constat des points d'accord et de désaccord sur ce thème, après plus de trois ans de négociations infructueuses. La négociation Agirc-Arrco, qui portera sur la transposition des mesures prises dans le régime de base (cumul emploi-retraite, règle des 85% du Smic, surcote et pensions de réversion), débutera une fois passée les élection prud'homales, à savoir au début de 2009.

Lire la suiteLire la suite