Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».
Home| Social / RH| Protection sociale| Dépêche n°310305

Médecins libéraux: une majorité sont défiants à l'égard des projets de réformes du gouvernement (sondage CSA pour la CSMF)

Un sondage réalisé par l'institut CSA à la demande de la CSMF auprès d'un échantillon de 501 médecins libéraux entre le 30 octobre et le 7 novembre 2008 fait apparaître que les médecins, favorables à 69% à la "maîtrise médicalisée" et hostiles à 55% à la mise en place d'un panier de soins, ne font pas confiance au président de la République (66%) et encore moins au gouvernement (74%) "pour prendre en compte [leurs] intérêts dans la réforme de l'Assurance Maladie". "Il y a un décrochage entre le gouvernement et les médecins libéraux", observe le docteur Michel Chassang, président de la CSMF. Il juge le décrochage "d'autant plus préoccupant" que la perte de confiance "va de pair avec des projets qui ne rencontrent plus l'adhésion des médecins libéraux", comme les contrats individualisés d'amélioration des pratiques professionnelles entre médecins et caisses, les mesures en matière de démographie et le "troc proposé en matière d'honoraires".

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 87 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Social / RH
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
La CFDT réclame une "sécurisation" des hôpitaux publics, l'abandon du paiement à l'acte exclusif et un financement élargi de la sécurité sociale

La CFDT s'est prononcée mardi 23 septembre 2008 pour "une sécurisation plus grande des hôpitaux publics" via la "définition d'engagements opposables" aux cliniques privées en matière de "suivi de soins, d'opposabilité des tarifs et de durée de la concession de la mission". Inquiet des répercussions sur les effectifs non médicaux de la dégradation des comptes des hôpitaux publics et du risque de "dilution" du service public résultant de la possibilité offerte aux cliniques d'accomplir certaines missions de service public, le syndicat préconise par ailleurs une réorganisation du système de santé autour d'une politique de prévention programmée et correctement financée ainsi qu'un financement plus large et surtout "proportionnel aux revenus" de la sécurité sociale, ce qui exclut le recours à une "TVA sociale".

Lire la suiteLire la suite
Cnom: l'Atlas 2007 de la démographie médicale soulève l'importance croissante du nombre des médecins remplaçants et de la féminisation

Pour la première fois, 54% des médecins en activité en 2007 sont des femmes et, parmi les 4 995 d'entre eux nouvellement inscrits à l'Ordre des médecins en 2007, un sur cinq a fait le choix d'exercer une activité professionnelle intermittente (remplacements). Tels sont deux des enseignements majeurs de la deuxième édition de "l'Atlas de la démographie médicale", rendu public jeudi 18 septembre 2008 par le Cnom (Conseil national de l'Ordre des médecins). Commentant ce document riche en cartes montrant notamment les différences régionales d'effectifs, de densité selon l'âge (médecins âgés de plus de 55 ans) et de nouveaux inscrits spécialité par spécialité, Irène Kahn-Bensaude, présidente de la section de la santé publique du Cnom, a réclamé que l'Ordre soit le "partenaire incontournable des ARS en ce qui concerne la démographie médicale". "Nous pouvons aider au choix du meilleur lieu d'implantation des maisons médicalisées ainsi qu'au choix des spécialités qui devraient venir y exercer", a-t-elle indiqué.

Lire la suiteLire la suite
L'Igas recommande la "prudence" avant d'envisager la transposition du paiement des médecins à la performance en France

"L'examen des expériences étrangères de paiement à la performance et des interrogations qu'elles suscitent conduit à envisager avec prudence la question d'une éventuelle transposition [du dispositif] en France", concluent les deux inspecteurs de l'Igas (Inspection générale des affaires sociales), Pierre-Louis Bras et Gilles Duhamel, dans leur rapport sur ce modèle de rémunération, rendu public mercredi 10 septembre 2008. Dans ce document d'une soixantaine de pages, ils se proposent de "faire le point sur les expériences engagées dans ce domaine aux États-Unis et au Royaume-Uni". Le rapport "ne concerne que la médecine ambulatoire et se concentre sur la médecine de premier recours".

Lire la suiteLire la suite
États généraux d'organisation de la santé: Roselyne Bachelot-Narquin assure qu'elle ne "touchera pas" à la liberté d'installation

"Notre médecine de soins de premiers recours est basée sur trois principes: la liberté d'installation, la solidarité et la responsabilité, et il n'est pas question d'y toucher", assure la ministre de la Santé, Roselyne Bachelot-Narquin, à l'occasion de la restitution, ce vendredi 8 février 2008, des travaux consacrés à la médecine générale de premier recours dans le cadre des états généraux d'organisation de la santé lancés à la fin de l'année dernière. "Vos débats nous conduisent à ne pas exclure d'envisager, de manière ciblée, et dans des cas très spécifiques, des mesures de régulation respectueuses de la solidarité intergénérationnelle dans les zones très surdotées", précise néanmoins la ministre.

Lire la suiteLire la suite
Liberté d'installation des médecins: le Conseil national de l'Ordre et les syndicats demandent à l'État de "s'engager"

L'attachement des médecins à la liberté d'installation "est et doit rester un principe indiscutable", estiment les médecins dans un document sur le sujet rédigé à l'initiative du Cnom (Conseil national de l'Ordre des médecins). Celui-ci rassemble les propositions de l'Ordre et de l'ensemble des syndicats de médecins, des syndicats d'étudiants et syndicats d'internes sur la question de la liberté d'installation. "L'Ordre réclame l'engagement de l'État", conclut le document rendu public jeudi 7 février 2008 et qui présente une série de propositions sur "la formation, l'organisation de l'installation et l'organisation de l'exercice et de sa possible évolution".

Lire la suiteLire la suite
États généraux d'organisation de la santé: l'Union nationale des professionnels de santé demande l'extension des aides à l'installation

La mise en place d'aides favorisant l'exercice libéral dans les zones "fragiles démographiquement", un accompagnement pour les familles, l'application de toutes les mesures d'accompagnement à "l'ensemble des professions de santé" et l'extension du principe des zones franches sont les demandes formulées par l'UNPS (Union nationale des professionnels de santé) dans une motion adoptée à l'unanimité, samedi 2 février 2008, au cours d'une assemblée plénière consacrée notamment aux états généraux de l'organisation de la santé. L'UNPS, instance créée par la loi de réforme de l'assurance maladie de 2004, réunit environ 300 000 professionnels de santé libéraux et une vingtaine de syndicats professionnels.

Lire la suiteLire la suite