Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».
Home| Social / RH| Politiques de l’emploi| Dépêche n°310159

Le projet de loi sur l'offre raisonnable d'emploi, légèrement remanié, examiné lundi 26 mai par le Comité supérieur de l'emploi

Le gouvernement a légèrement remanié la définition de l'offre raisonnable d'emploi, qu'un demandeur d'emploi ne pourra refuser "deux fois" sans être sanctionné. Le projet de loi "relatif aux droits et devoirs des demandeurs d'emploi", qui sera soumis à la consulltation du Comité Supérieur de l'Emploi lundi 26 mai 2008, considère qu'après trois mois de chômage, est raisonnable l'offre d'un emploi "compatible avec [l]es qualifications" du demandeur et rémunéré "à au moins 95%" de son salaire antérieur".

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 89 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Social / RH
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Nicolas Sarkozy appelle à une "recomposition" du service public de l'emploi et une simplification du système d'indemnisation

Les réformes du service public de l'emploi, de l'indemnisation chômage et de la formation professionnelle sont "les trois piliers" de la politique en faveur de l'emploi que mène le gouvernement, affirme Nicolas Sarkozy à l'occasion d'un déplacement en Seine-et-Marne consacré à l'emploi, ce vendredi 16 mai 2008. L'objectif, c'est d'atteindre le "plein emploi", soit un taux de chômage de 5% d'ici 2012, rappelle le président de la République devant, notamment, ses ministres en charge de l'Emploi, Christine Lagarde et Laurent Wauquiez, Christian Charpy, délégué général de l'instance provisoire chargée de la fusion ANPE-Assédic, Jean-Luc Bérard, directeur général de l'Unédic, le nouveau président du régime d'assurance chômage, Geoffroy Roux de Bézieux, et un parterre d'agents de l'ANPE et des Assédic.

Lire la suiteLire la suite
Offre raisonnable d'emploi: un projet de loi présenté devant le Parlement avant l'été (Laurent Wauquiez)

"Le gouvernement présentera un texte de loi sur l'offre raisonnable d'emploi avant la fin de la session parlementaire", indique Laurent Wauquiez, secrétaire d'État en charge de l'Emploi, à l'issue de la réunion de travail tripartite sur l'indemnisation du chômage qui s'est tenue ce mardi 6 mai 2008 à Bercy. Le texte "très court", qui mettra l'accent sur le "projet personnalisé du demandeur d'emploi", devrait être présenté pour avis d'ici la fin du mois de mai au Comité supérieur de l'Emploi. La réunion se tenait en amont de l'ouverture des négociations sur la nouvelle convention d'assurance-chômage, qui doit entrer en vigueur le 1er janvier 2009.

Lire la suiteLire la suite
Offre raisonnable d'emploi: le gouvernement propose une définition "évolutive" tous les trois mois assortie d'une radiation des listes de deux mois

À la veille de la réunion tripartite sur l'assurance chômage du mardi 6 mai 2008, le gouvernement précise son projet de redéfinition de l'offre raisonnable d'emploi. Dans un document adressé aux partenaires sociaux, le ministère en charge de l'Emploi envisage que les conditions de cette offre, établies à partir du projet professionnel du demandeur d'emploi, évoluent tous les trois mois pendant les douze premiers mois de chômage. Dans ce cadre, un demandeur d'emploi ne devrait pas pouvoir refuser plus de deux offres raisonnables sous peine d'être radié "deux mois" par le nouvel opérateur issu de la fusion de l'ANPE-Assédic entraînant, le cas échéant, la suspension provisoire de son allocation chômage.

Lire la suiteLire la suite