Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».
Home| Social / RH| Politiques de l’emploi| Dépêche n°309596

Prud'homales: "Quels que soient les résultats, nous pensons avoir déjà gagné!" (Alain Cordesse, président de l'Usgeres)

Donner une réelle représentativité à l'Usgeres (Union de syndicats et groupements d'employeurs représentatifs dans l'économie sociale) et, au-delà, à l'économie sociale. C'est l'ambition d'Alain Cordesse, président de l'organisation patronale, qui livre dans un entretien avec l'AEF ses "inquiétudes" et "espoirs" quant au scrutin prud'homal du 3 décembre 2008. L'Usgeres (qui couvre 12 branches professionnelles regroupant 700 000 salariés), le Gema (Groupement des entreprises mutuelles d'assurances) et l'Unifed (Union des fédérations et syndicats nationaux d'employeurs sans but lucratif du secteur sanitaire, médico-social et social) se présentent pour la deuxième fois aux élections prud'homales sous la bannière de l'AEES (Association des employeurs de l'économie sociale). En se présentant pour la première fois en 2002, les employeurs de l'économie sociale avaient créé la surprise en recueillant 11,32% des suffrages exprimés dans le collège employeurs, avec 280 conseillers prud'hommes.

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 91 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Social / RH
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Prud'homales: la CFE-CGC vise 10% des voix et compte "reconquérir la première place dans le collège encadrement" (Bernard van Craeynest)

"Nous ambitionnons de faire mieux qu'aux élections prud'homales de 2002, à savoir atteindre 10% des suffrages exprimés, et reconquérir la première place dans la section de l'encadrement" lors u scrutin prud'homal du 3 décembre 2008, déclare Bernard van Craeynest, président de la CFE-CGC, jeudi 20 novembre 2008, lors d'une rencontre organisée par l'Ajis (Association des journalistes de l'information sociale). Tous collèges confondus, la confédération de l'encadrement avait recueilli 7,01% des suffrages en 2002 et la CFDT était arrivée à la première place dans le collège cadres. "La CFE-CGC présente 980 listes couvrant 98% du corps électoral", précise Bernard van Craeynest.

Lire la suiteLire la suite
Prud'homales: FO souhaite "une progression par rapport à 2002" mais ne se fixe "pas d'objectifs chiffrés" (Jean-Claude Mailly)

"Force ouvrière ne se fixe pas d'objectifs chiffrés au scrutin prud'homal du 3 décembre 2008, mais vise une progression par rapport à 2002", déclare Jean-Claude Mailly, secrétaire général de FO, lundi 17 novembre 2008, lors d'une rencontre organisée par l'Ajis (Association des journalistes de l'information sociale). Au précédent scrutin prud'homal de 2002, l'organisation avait recueilli 18,28% des suffrages, faisant d'elle la troisième organisation syndicale française derrière la CGT (32,13%) et la CFDT (25,23%). "Même si ces élections prud'homales ne servent pas de critères de représentativité, elles auront un impact sur les conseils prud'homaux eux-mêmes, particulièrement par le taux de participation, et un impact politique fort puisque les résultats seront analysés par tous", explique le leader syndical.

Lire la suiteLire la suite
Prud'homales: Laurence Parisot (Medef) "s'interroge sur les disproportions entre les subventions accordées" aux organisations patronales et syndicales

"J'ai découvert hier [lundi] que le gouvernement avait consacré un budget de 5 millions d'euros à l'ensemble des partenaires sociaux pour les élections prud'homales", déclare Laurence Parisot, présidente du Medef, mardi 18 novembre 2008 à l'occasion de sa conférence de presse mensuelle. "Sachant que le patronat réuni au sein du Clide (Comité de liaison des décideurs économiques regroupant CGPME, FNSEA, Medef, UNAPL et UPA) n'a reçu que 650 000 euros, je m'interroge sur les disproportions entre les subventions accordées" aux organisations patronales et celles accordées aux organisations syndicales.

Lire la suiteLire la suite
Élections prud'homales: "les employeurs ont une double responsabilité: voter et ne pas entraver le vote des salariés" (Jean-Denis Combrexelle, DGT)

À l'approche des élections prud'homales du 3 décembre 2008, "les employeurs ont une double responsabilité", déclare Jean-Denis Combrexelle, directeur général du travail (ministère du Travail), lundi 17 novembre 2008. "Il faut qu'ils votent, fassent en sorte de ne pas entraver le vote des salariés et fassent passer les informations sur ces élections prud'homales".

Lire la suiteLire la suite
Cinq organisations d'employeurs lancent des listes "d'union" pour les élections prud'homales

"Pourquoi une liste commune des employeurs? Parce que le droit social ne se divise pas!", déclare Dany Bourdeaux, membre du conseil national de l'UPA, vendredi 17 octobre 2008, lors du lancement officiel des listes "Union pour les droits des employeurs", en vue du scrutin prud'homal du 3 décembre 2008. Cette liste réunit la CGPME, la FNSEA, le Medef, l'Unapl et l'UPA. "Nos cinq organisations sont mobilisées pour convaincre les employeurs de voter le moment venu", continue-t-elle. "Cela n'occulte pas nos débats, par exemple sur le sujet de la représentativité, mais nous nous devons d'être ensemble pour défendre tous les employeurs", affirme de son côté Claude Cochonneau, vice-président de la FNSEA.

Lire la suiteLire la suite
Négociations sur la formation professionnelle: les employeurs de l'économie sociale (Usgeres) s'estiment exclus des discussions

L'Usgeres (Union des syndicats et groupements d'employeurs représentatifs dans l'économie sociale) considère que les 210 000 employeurs de l'économie sociale sont "exclus des négociations officielles", ouvertes sur la formation professionnelle par les partenaires sociaux le 30 septembre 2008. "En excluant les employeurs de l'économie sociale des négociations, les pouvoirs publics ignorent un secteur à la fois créateur d'emplois non délocalisables et au coeur des problématiques d'insertion. Dans un contexte de fragilisation annoncée de l'emploi dans le secteur marchand, cette situation est pour le moins incompréhensible", souligne Alain Cordesse, président de l'Usgeres, dans un communiqué publié lundi 6 octobre 2008.

Lire la suiteLire la suite