Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».
Home| Social / RH| Protection sociale| Dépêche n°308764

Unocam: la FFSA suspend sa participation au conseil. L'instance "continue à travailler", assure son président Jean-Michel Laxalt

L'Unocam (Union nationale des organismes complémentaires d'assurance maladie) "continue à travailler", assure son président Jean-Michel Laxalt, joint par l'AEF lundi 1er septembre 2008, jour de l'officialisation par la FFSA (Fédération française des sociétés d'assurances) de la suspension de sa participation au conseil et au bureau de l'Union. Le retrait de la FFSA vient en réponse, notamment, à la signature, le 28 juillet dernier, d'un protocole entre la seule FNMF (Fédération nationale de la Mutualité française) et deux ministres du gouvernement Fillon, Roselyne Bachelot-Narquin (Santé) et Éric Woerth (Budget, Comptes publics), dans le cadre de l'accompagnement des mesures du plan de redressement de l'assurance maladie annoncé le 29 juillet. À la FFSA, on précise que deux réflexions parallèles sont en cours: une interne à l'Unocam, conduite entre ses membres (FNMF, FFSA et Ctip) sur le fonctionnement de l'Union "d'ici à la fin du mois de septembre parce que, visiblement, cela ne fonctionne pas très bien"; une autre interne à la FFSA. Le 4 octobre prochain, l'Unocam aura officiellement à se prononcer sur le texte du PLFSS (projet de loi de financement de la Sécurité sociale) pour 2009 qui lui sera soumis pour avis par le gouvernement.

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 89 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Social / RH
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
"La contribution des mutuelles était 'non négociable'" (Jean-Pierre Davant, FNMF, au sujet de la taxation du chiffre d'affaires des mutuelles)

Le président de la FNMF (Fédération nationale de la Mutualité française), Jean-Pierre Davant, s'en prend aux partenaires sociaux, qu'il soupçonne d'avoir cédé à un chantage du gouvernement lors des concertations sur les mesures du plan de redressement de l'assurance maladie, annoncé le 29 juillet 2008. Dans un entretien publié ce lundi 25 août par l'Afim (Agence fédérale d'information mutualiste), Jean-Pierre Davant constate que, "hormis la CFDT, la plupart de ces interlocuteurs ont considéré que nous avions les moyens de payer et que cela serait indolore pour les Français!". Selon lui, les ministres Roselyne Bachelot-Narquin (Santé) et Éric Woerth (Budget, Comptes publics), membres d'un gouvernement "acculé" face à un déficit prévisionnel de 4,1 milliards d'euros pour 2008, ont "mis un marché en mains" des partenaires sociaux consultés: "soit on augmente le ticket modérateur, soit on taxe les complémentaires santé". L'entretien accordé par Jean-Pierre Davant vise également à rassurer les mutuelles, en expliquant que La Mutualité française n'a pas accepté de négocier de contreparties à l'instauration de cette taxe.

Lire la suiteLire la suite
La CSMF hostile à l'intervention des complémentaires dans les conventions, le SML plutôt satisfait et le CISS s'inquiète de la "privatisation" du système de santé

Face aux mesures de redressement de la branche maladie annoncées ce mardi 29 juillet par le gouvernement, la CSMF (Confédération des syndicats médicaux français) annonce être "entrée dans une phase de doute" tandis que le SML (Syndicat des médecins libéraux) voit au contraire dans le plan de redressement pour 2009 "des signaux positifs". Estimant que les décisions en préparation "vont consacrer un nouveau partage" entre l'assurance maladie obligatoire et les organismes complémentaires, le CISS (Collectif inter - associatif sur la santé) réclame une représentation "à parité" des associations d'usagers au sein de l'Uncam (Union nationale des caisses d'assurance maladie) et de l'Unocam (Union nationale des organismes complémentaires d'assurance maladie).

Lire la suiteLire la suite
Redressement de l'assurance maladie 2009: la Mutualité Française menace le gouvernement en cas de non respect de ses promesses sur la gestion du risque

"La Mutualité Française veillera à ce que ces mesures soient concrétisées dans la loi de financement de la Sécurité sociale de 2009. Dans le cas contraire, elle s'engage à mobiliser les 38 millions de Français qui lui font confiance pour dénoncer ce qui n'aurait été alors que la mise en place d'un nouvel impôt", avertit la Mutualité Française ce mardi 29 juillet 2008 en réaction à l'annonce aujourd'hui, par le gouvernement, d'une contribution d'un milliard d'euros payée notamment par les mutuelles santé dès 2009.

Lire la suiteLire la suite