Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».
Home| Social / RH| Protection sociale| Dépêche n°307806

Rémunération des médecins: Guy Vallancien plaide en faveur d'un "contrat d'exercice global"

"Le moment est venu de promouvoir un 'contrat d'exercice global' pour tous les praticiens, libéraux comme hospitaliers. Ce contrat unique comprendrait une partie de rémunération à l'acte et une autre au forfait. Il intégrerait la notion de qualité et permettrait de financer le médecin à la hauteur de son engagement, de sa compétence et de sa disponibilité", affirme mardi 2 décembre 2008 Guy Vallancien, professeur à l'université Paris-Descartes et secrétaire général du CNC (Conseil national de la chirurgie), dans une tribune libre publiée dans "Les Échos".

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 91 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Social / RH
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Négociations conventionnelles médicales: les spécialités cliniques et les généralistes au coude à coude pour les augmentations tarifaires de 2009

Une nouvelle séance de négociations entre l'Uncam (Union des caisses d'assurance maladie) et les syndicats médicaux libéraux s'est déroulée mercredi 12 novembre 2008 au siège de la Cnam (Caisse nationale d'assurance maladie) avec pour enjeu la répartition entre les différentes spécialités médicales des revalorisations tarifaires envisagées à partir de 2009. Selon des sources syndicales, le directeur de l'Uncam a réaffirmé son souhait de diminuer les tarifs d'actes de certaines spécialités (biologie et radiologie) à hauteur de 200 millions d'euros. Quatre autres spécialités (cardiologie, psychiatrie, anesthésie et ophtalmologie) pourraient aussi être concernées par des baisses de tarifs pour un montant de 50 millions d'euros. Le tarif de la consultation (C) du médecin généraliste pourrait en revanche passer à 23 euros (contre 22 euros actuellement) courant 2009, rejoignant ainsi celui de la consultation du spécialiste de secteur 1, soit une dépense de 250 millions d'euros en année pleine. Une enveloppe d'une trentaine de millions d'euros pourrait en outre être partagée entre certaines spécialités à exercice clinique prédominant.

Lire la suiteLire la suite
Secteur optionnel: l'UCDF salue les propos de Bletterans du président de la République et affirme son opposition au "point d'étape" du 24 juillet

L'UCDF (Union des chirurgiens de France), le Syngof (syndicat des obstétriciens), l'AAL (association des anesthésiologistes libéraux), auxquels se joint le syndicat de généralistes MG-France, saluent lundi 22 septembre 2008 les déclarations du président de la République relatives "à l'accès aux soins" et à "la qualité et l'efficience du secteur chirurgical". "Nous participerons dans les meilleurs délais à toute discussion, notamment avec les assureurs complémentaires, pour aboutir dans le calendrier et les objectifs fixés par le président de la République et mettre en place le secteur des chirurgiens, anesthésistes, obstétriciens", indiquent les quatre organisations dans un communiqué.

Lire la suiteLire la suite
Discours de Bletterans: Nicolas Sarkozy appuie la généralisation des coopérations entre professionnels de santé et régionalise le numerus clausus

"Je crois beaucoup au rôle des paramédicaux, en particulier des infirmiers, pour les soins de premier recours. Les infirmiers peuvent assurer toute une série d'actes qui surchargent les médecins", assure jeudi 18 septembre 2008 le chef de l'État à l'issue d'une visite d'une maison médicale à Bletterans (Jura). Soulignant l'apport des infirmiers au "suivi de routine" des patients de plus en plus nombreux à être atteints de maladies chroniques, Nicolas Sarkozy estime que "tout le monde sortira gagnant" de la décision actée dans le projet de loi "Hôpital, patients, santé, territoires" d'étendre le principe des coopérations entre professionnels de santé, ce "en les sortant de leur cadre expérimental".

Lire la suiteLire la suite