Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».

"Arrêtons de penser qu'en empilant les moyens, on réglera la question de l'orientation!" (Bernard Saint-Girons)

Il y a six mois, Bernard Saint Girons, ancien directeur général de l'enseignement supérieur et ancien recteur de Créteil prenait ses fonctions de délégué interministériel à l'orientation. Depuis une dizaine de jours, la question de l'orientation, qui fait régulièrement l'objet de rapports critiques (L'AEF n°305970, n°317119 et n°315073), revient sur le devant de la scène: Xavier Darcos a annoncé le 22 janvier une série de mesures destinées à améliorer l'orientation et l'information des élèves (L'AEF n°305145). Par ailleurs, deux personnalités nouvellement nommées, Martin Hirsch, haut-commissaire à la Jeunesse, et Richard Descoings, pilote de la réforme du lycée, ont fait part de leur intention de travailler sur la question de l'orientation. Ainsi, pour lutter contre le décrochage, la délégation à l'orientation élabore avec le cabinet de Martin Hirsch une circulaire interministérielle, "afin que tous les acteurs impliqués (Éducation nationale, missions locales...) dans ce dossier puissent travailler ensemble, et échangent leurs informations". Cette circulaire devrait être publiée dans le "courant du mois de février". Bernard Saint-Girons a également adressé des "éléments d'analyse et de diagnostic" sur l'orientation, à la mission d'information parlementaire sur la réforme du lycée, dont les travaux viennent de démarrer (L'AEF n°305627). C'est dans ce contexte que Bernard Saint-Girons, a accepté de répondre aux questions de l'AEF.

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 87 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Enseignement / Recherche
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Orientation scolaire: les propositions du Conseil d'orientation pour l'emploi

Lire la suiteLire la suite
Marine Mobilité: "les réductions d'effectifs nous conduiront à accompagner la reconversion de 1 000 marins supplémentaires par an" (Commandant Alexis Rostand)

Marine Mobilité, la structure interne d'outplacement de la Marine Nationale, devra faciliter le placement sur le marché du travail d'un millier de marins supplémentaires dans les prochaines années. "Actuellement nous orientons environ 3 000 marins chaque année vers le marché de l'emploi. La réforme conduite par le ministère de la défense et détaillée dans le livre blanc sur la défense et la sécurité nationale, rendu public le 16 juin 2008, nous conduira à gérer un flux de 1 000 partants supplémentaires dans les huit prochaines années", détaille le commandant Alexis Rostand qui dirige la structure Marine Mobilité.

Lire la suiteLire la suite
CONFIDENTIEL. L'orientation, une machine à exclure pour le Haut Conseil de l'Éducation

Lire la suiteLire la suite
55 millions d'euros sur 5 ans pour l'orientation active

55 millions d'euros seront consacrés à l'orientation active pour 2008-2012, annonce Valérie Pécresse, ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, aujourd'hui jeudi 13 décembre 2007 lors de la présentation de son plan pour la réussite en licence. Cette enveloppe se décompose de la façon suivante: 4,6 millions d'euros en 2008, essentiellement consacrés aux vacations et aux heures de tutorat, puis 9,2 millions d'euros en 2009, 13,8 en 2010, 2011 et 2012. L'orientation active constitue l'un des principaux volets du plan licence présenté ce matin par la ministre.

Lire la suiteLire la suite
Budget 2008: l'Assemblée nationale propose une remise à plat du métier de conseiller d'orientation

Remettre à plat les missions, la formation et le recrutement des COP (conseillers d'orientation psychologues): c'est ce que propose Frédéric Reiss, député UMP du Bas-Rhin, dans son rapport sur le budget 2008 de la mission enseignement scolaire, présenté ce matin 7 novembre 2007 devant la commission des Affaires culturelles, familiales et sociales de l'Assemblée nationale. "Les COP sont les victimes collatérales de la crise de l'orientation de l'école. Les COP sont placés aux avant-postes du système d'orientation, ce qui fait d'eux les boucs émissaires naturels de [ses] dysfonctionnements", écrit le rapporteur. Ce rapport sera rendu public le 14 novembre prochain. Le député pourrait par ailleurs être amené à déposer des amendements sur ce sujet, lors de l'examen du projet de budget de la mission enseignement scolaire.

Lire la suiteLire la suite

Enseignement supérieur

Aperçu de la dépêche Aperçu
Bernard Thomas à L'AEF: "Il est abusif de dire que l'orientation active est un échec"
Lire la suite