Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».
Home| Social / RH| Politiques de l’emploi| Dépêche n°305652

Assurance chômage: le président de l'Unédic regrette les refus syndicaux de signer une convention "équilibrée"

Le refus de quatre organisations syndicales (CFE-CGC, CFTC, CGT et FO) de signer l'accord national interprofessionnel sur l'indemnisation du chômage finalisé le 24 décembre 2008 n'est pas "un bon symbole", estime Geoffroy Roux de Bézieux (Medef), président de l'Unédic, qui était interrogé sur BFM mercredi 21 janvier 2009, au lendemain de l'annonce de la non-signature de la CFE-CGC. "En temps de crise, j'aurais préféré qu'on soit dans une démarche plus unitaire", poursuit-il, ajoutant ne "pas être sûr" que les syndicats refusent le texte "pour de bonnes raisons". Il évoque à cet égard des "rivalités" entre les organisations syndicales. Le 13 janvier dernier, la présidente du Medef avait, elle, dénoncé un "effet flagrant" des élections prud'homales du 3 décembre dernier (L'AEF n°301169).

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 79 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Social / RH
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
URGENT. Assurance chômage: la CFE-CGC décide de ne pas signer l'ANI et de faire valoir son opposition

Le comité directeur de la CFE-CGC, réuni mardi 20 janvier 2009, a décidé "à l'unanimité" de ne pas signer l'ANI (accord national interprofessionnel) sur l'indemnisation du chômage et de faire valoir son opposition à l'agrément du texte, selon les informations de L'AEF. La confédération de l'encadrement, traditionnellement signataire des conventions Unédic (hormis celle de 2000), était la dernière organisation syndicale à se prononcer sur le texte après les refus exprimés en début de mois par la CGT (qui devrait également faire opposition), Force ouvrière et la CFTC (qui elle ne fera pas valoir son opposition).

Lire la suiteLire la suite
Assurance chômage: la CFTC rejette l'accord mais ne fera pas opposition

Le bureau confédéral de la CFTC refuse, "à l'unanimité", lundi 12 janvier 2009, de signer l'accord sur l'indemnisation du chômage finalisé le 24 décembre dernier au matin par les partenaires sociaux. La confédération juge, en effet, le texte "insuffisant". Toutefois, elle ne "fera pas jouer son droit d'opposition" car malgré ses manques, "les choses vont dans le bon sens", explique à L'AEF, Gabrielle Simon, vice-présidente de la CFTC et chef de file de sa délégation lors de la négociation. En revanche, le bureau confédéral "demande au gouvernement d'appuyer sa demande d'ouverture de négociation" d'un avenant à l'article 7 qui organise la baisse des cotisations. Il a par ailleurs décidé de signer l'accord sur la CRP (convention de reclassement personnalisé) qui améliore le dispositif existant. Il doit se prononcer dans l'après-midi sur le projet d'accord GPEC du 14 novembre 2008.

Lire la suiteLire la suite
Assurance chômage: l'UPA signe un accord "à la fois équilibré et responsable"

L'UPA signe l'accord sur l'assurance chômage, annonce l'organisation patronale à l'issue de son comité directeur, jeudi 8 janvier 2009. Le comité considère en effet que le texte finalisé le 24 décembre dernier est "à la fois équilibré et responsable": il "répond à la priorité mise en avant par l'UPA de réduire la contribution des entreprises au régime d'assurance chômage" tout en conditionnant, "dans un esprit de responsabilité", cette "baisse des cotisations à l'équilibre financier du régime". L'organisation patronale fait en outre le lien avec la mise en place du FPSPP (Fonds paritaire de sécurisation des parcours professionnels) actée dans le projet d'accord "formation professionnelle" finalisé le 7 janvier. Lequel fonds doit "permettre un meilleur accès à la formation des demandeurs d'emploi".

Lire la suiteLire la suite
Assurance chômage: la CFDT signe et appelle l'État, le patronat et les autres syndicats à prendre leurs responsabilités

Le bureau national de la CFDT, réuni jeudi 8 janvier 2009, s'est prononcé pour la signature du projet d'accord sur l'indemnisation du chômage finalisé le 24 décembre 2008. Il considère que ce nouvel accord "crée des droits nouveaux" notamment pour les plus précaires, jusque-là exclus de l'indemnisation. Ainsi, ce texte "participe à la sécurisation des parcours professionnels et vient avec l'accord sur le chômage partiel et l'accord sur la CRP (convention de reclassement personnalisé) compléter les acquis de l'accord modernisation du marché du travail de janvier 2008".

Lire la suiteLire la suite
Assurance chômage: FO ne signe pas le projet d'accord sur l'indemnisation mais approuve celui sur la CRP

Le bureau confédéral de Force ouvrière a décidé "à l'unanimité", mercredi 7 janvier 2009, "que FO ne serait pas signataire" du projet d'accord sur l'indemnisation du chômage finalisé dans la nuit du 23 au 24 décembre 2008. En revanche, indique l'organisation dans un communiqué, elle signe celui sur la CRP (convention de reclassement personnalisé), négocié à la même date, "compte tenu des améliorations apportées" au dispositif.

Lire la suiteLire la suite
Assurance chômage: la CGT donne un "avis négatif" sur le projet d'accord et se positionnera sur la CRP ultérieurement

La CE (commission exécutive) de la CGT, réunie mardi 6 janvier 2009, a donné un "avis négatif" sur le projet d'accord relatif à l'indemnisation chômage ouvert à signature depuis le 24 décembre 2008. La CE suit ainsi l'avis donné par sa délégation lors de la négociation. Son chef de file Maurad Rabhi juge, en effet, le texte "déséquilibré": "Ce qu'on donne d'une main on le reprend de l'autre", explique-t-il. Il regrette en particulier le raccourcissement des durées moyennes d'indemnisation qu'il avait précédemment estimé entre "un et neuf mois" pour 900 000 demandeurs d'emploi. Il dénonce aussi dans le contexte actuel de crise la baisse des cotisations actée dans l'accord: "C'est moins de ressources pour le régime et cela va obliger à revoir à la baisse les droits des chômeurs dans deux ans [à l'issue de la convention Unédic]".

Lire la suiteLire la suite