Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».
Home| Social / RH| Formation professionnelle| Dépêche n°304980

Chômage partiel: "la formation professionnelle ne doit pas être appréhendée comme un placard" (Bernard Thibault, CGT)

"Il y a trop de formations qui ne débouchent pas véritablement sur des qualifications nouvelles pour les salariés et qui ne donnent pas lieu à reconnaissance", regrette Bernard Thibault, secrétaire général de la CGT, à l'occasion d'une conférence de presse, vendredi 13 février 2009. "La formation professionnelle ne doit pas être appréhendée comme un placard professionnel", ajoute-t-il, en référence au projet de réaliser des formations pendant les périodes de chômage partiel que promeut le gouvernement.

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 80 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Social / RH
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Pacte automobile: l'Élysée fixe un objectif de dix jours de formation par salarié en chômage partiel

Le "pacte automobile", présenté lundi 9 février 2009 aux acteurs de la filière par le président de la République, prévoit la possibilité de "mobiliser les fonds de la formation professionnelle pour permettre aux salariés volontaires de pouvoir actualiser leurs compétences lorsqu'ils sont confrontés à des périodes de chômage technique". Concrètement, "un objectif de dix jours de formation par salarié en chômage partiel, soit environ 70 heures, pourrait être retenu".

Lire la suiteLire la suite
ANI Formation: l'État doit traduire dans la loi les dispositions favorables aux salariés "sans les affaiblir" (CGT)

"Dans un contexte de crise qui s'aggrave et face au mécontentement social qui s'est exprimé le 29 janvier [2009], la CGT attend [du gouvernement] qu'il traduise dans la loi, sans les affaiblir, les dispositions favorables aux salariés contenues dans l'accord" national interprofessionnel du 7 janvier 2009 sur la formation professionnelle. "Cet accord est un moment dans la conquête de garanties et de droits. Nous souhaitons les inscrire dans la construction de notre projet visant à obtenir un nouveau statut du travail salarié", indique la CGT dans un communiqué du 5 février 2009, précisant les raisons de sa signature. Elle estime, en revanche, que "les insuffisances, les ambiguïtés et les quelques points négatifs présents dans l'accord devront être clarifiés ou combattus".

Lire la suiteLire la suite
ANI Formation: un accord unanime sous "la contrainte"

"Est-ce que nous aurions renégocié si nous n'y avions pas été amicalement poussés par les pouvoirs publics? Je n'en suis pas sûr." Tel est le sentiment exprimé par Stéphane Lardy, secrétaire confédéral de Force ouvrière, lors d'une table ronde réunissant les partenaires sociaux pour faire le point sur l'accord national interprofessionnel du 7 janvier 2009 relatif à la formation professionnelle, lors d'une demi-journée d'actualité organisée par le Centre Inffo, jeudi 5 février 2009, à Paris.

Lire la suiteLire la suite
Chômage partiel: Laurent Wauquiez prépare des mesures "formation"

Laurent Wauquiez réfléchit à des mesures permettant de "répondre aux salariés en chômage partiel en leur faisant un complément en terme de formation sur les secteurs les plus touchés". C'est ce que déclare le secrétaire d'État en charge de l'Emploi lors de sa visite au Pôle emploi de Colomiers (Haute-Garonne), vendredi 30 janvier 2009. Ces nouvelles mesures pourraient être mises en place dans les deux mois.

Lire la suiteLire la suite