Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».
Home| Social / RH| Politiques de l’emploi| Dépêche n°304290

"Sommet social": une hausse des salaires "fragiliserait plus encore" les entreprises (UPA)

"C'était un entretien intéressant qui nous a permis de présenter l'artisanat qui ne résiste pas si mal face à la crise", déclare à l'AEF Pierre Martin, président de l'UPA, mardi 17 février 2009, au sortir de la réunion avec les cinq ministres chargés de préparer le "sommet social" du mercredi 18 février présidé par Nicolas Sarkozy. L'organisation patronale estime que la priorité est de "rétablir la confiance des Français" et ceci par "une relance de la consommation". Dans ce cadre, "il semble difficile de s'orienter vers une hausse des salaires qui fragiliserait plus encore un certain nombre d'entreprises."

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 81 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Social / RH
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
"Sommet social": "le chômage partiel ne peut pas être la panacée" (Laurence Parisot)

"Le chômage partiel ne peut pas être la panacée, et il faut faire attention à ce qu'il n'empêche pas les ajustements nécessaires" dans les entreprises, prévient Laurence Parisot, présidente du Medef, à l'occasion de sa conférence de presse mensuelle, mardi 17 février 2009, à la veille du "sommet social" tripartite que doit présider Nicolas Sarkozy. Laurence Parisot reconnaît que le chômage partiel est "un outil tout à fait utile en ce moment" et accepte "d'envisager quelques mécanismes supplémentaires pour lui donner un peu plus de souplesse", mais refuse "le chômage partiel de longue durée".

Lire la suiteLire la suite
"Sommet social": "fonds d'investissement social", "pouvoir d'achat" et "fonction publique" sont les priorités de la CFDT

"Pour le rendez-vous du 18 février, nous avons trois objectifs: obtenir des mesures qui aident les salariés à passer le cap de la crise, préparer l'avenir et assurer la cohésion sociale, car il y a des risques de dérapages aujourd'hui", déclare François Chérèque, secrétaire général de la CFDT, lors d'une conférence de presse, lundi 16 février 2009. Avant la réunion tripartite de mercredi présidée par Nicolas Sarkozy, le leader syndical articule son argumentaire autour de trois revendications phares: la mise en place du "fonds d'investissement social", le soutien du pouvoir d'achat pour une relance par la consommation et la reprise de la réforme de la fonction publique.

Lire la suiteLire la suite
"Sommet social": il y aura "des annonces" et "des processus de négociations" à l'issue de la réunion du 18 février (Raymond Soubie)

"À l'issue de la réunion du 18 février, il y aura deux types de sortie: d'abord des décisions et annonces sur des sujets discutés lors de la réunion et des processus d'examens et/ou des négociations à mener dans les prochaines semaines et prochains mois", déclare Raymond Soubie, conseiller de Nicolas Sarkozy pour les questions sociales. "Il y a eu une série de rencontres la semaine dernière [l'UPA doit encore être reçue mardi 17 février 2009 dans la matinée] et parallèlement, beaucoup de contacts avec les dirigeants syndicaux et patronaux pour avoir des positions claires sur ce que chacune des parties attend de l'autre", ajoute-t-il, sur les ondes de France Inter et d'I-Télé, dimanche 15 février 2009. Mercredi 18 février, doit se tenir la réunion tripartite réunissant partenaires sociaux et gouvernement; réunion présidée par Nicolas Sarkozy.

Lire la suiteLire la suite
"Sommet social": "il faut que le gouvernement comprenne l'urgence sociale actuelle" (René Valladon, FO)

"Nous avons beaucoup insisté sur le fait qu'il faut que le gouvernement comprenne l'urgence sociale actuelle. S'il n'y a pas de résultats tangibles le 18 février 2009 [date de la réunion tripartite présidée par Nicolas Sarkozy à l'Élysée], on peut penser que la journée de mobilisation du 19 mars sera plus importante encore que celle du 29 janvier", indique à l'AEF René Valladon, secrétaire confédéral de Force ouvrière, vendredi 13 février 2009. Il s'exprime au lendemain de la réunion bilatérale de FO au ministère du Travail avec les ministres chargés de préparer le "sommet social".

Lire la suiteLire la suite
"Sommet social": "avant d'inscrire de nouvelles négociations à l'agenda social, il faut finir ce qui est en cours" (Gérard Labrune, CFE-CGC)

"Notre position est claire: avant d'envisager d'inscrire de nouvelles négociations à l'agenda social 2009, il faut finir ce qui est en cours. Ralentissons les réformes", déclare à l'AEF Gérard Labrune, secrétaire général de la CFE-CGC, après avoir été reçu, jeudi 12 février 2009, par les ministres chargés de préparer la réunion tripartite du 18 février prochain à l'Élysée. Disant cela, il pointe notamment le groupe de travail sur le bilan d'étape professionnel créé par l'ANI (accord national interprofessionnel) sur la GPEC (gestion prévisionnelle des emplois et des compétences), les trois groupes (actions de formation imputables, articulation du CIF et du DIF et regroupement des Opca) prévus dans l'ANI sur la formation professionnelle et enfin les suites de la position commune d'avril 2008 sur la représentativité syndicale.

Lire la suiteLire la suite
"Sommet social": la CGT doute de "l'émergence de réponses appropriées" à la réunion du 18 février 2009

"On a redit clairement au gouvernement qu'il ne fallait pas sortir de la réunion du 18 février prochain avec un seul calendrier, il y a des mesures à prendre de suite notamment sur la pouvoir d'achat", indique Maurad Rabhi, secrétaire confédéral de la CGT, mercredi 11 février 2009, au sortir de la réunion bilatérale au ministère du Travail avec les ministres chargés de préparer la réunion tripartite du 18 février à l'Élysée. "Nous ne sortons pas très confiants quant à l'émergence de réponses appropriées le 18", ajoute Maryse Dumas, secrétaire confédérale de la CGT.

Lire la suiteLire la suite