Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».
Home| Social / RH| Ressources humaines| Dépêche n°302531

PSA: le site de Sochaux supprime le travail de nuit et annonce le non renouvellement des missions intérimaires

La direction du site PSA Peugeot Citroën de Sochaux (Doubs) a annoncé, vendredi 9 janvier 2009, lors d'un comité d'établissement extraordinaire, la suppression du travail de nuit à compter du 1er février prochain, ainsi que le non renouvellement des 800 missions intérimaires et CDD en cours sur le site. Les 1 200 personnes travaillant actuellement de nuit seront affectées aux équipes de jour. La perte de rémunération liée à ce changement de rythme "sera étalée sur 33 mois", indique la direction. Le site de Sochaux emploie 12 000 personnes, dont 8 000 travaillent à la fabrication et à ses services annexes.

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 84 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Social / RH
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Chômage partiel: la contribution supplémentaire de l'État portée à 1,40 euro pour les PME. La procédure d'agrément de l'avenant du 15 décembre 2008 est engagée

La contribution supplémentaire de l'État, qui sera de 1,20 euro par heure de chômage partiel indemnisée à compter du 1er janvier 2009, sera portée à 1,40 euro dans les PME (entreprises de 250 salariés et moins), a indiqué le Premier ministre, hier soir, jeudi 8 janvier 2009, à Jean-François Roubaud, président de la CGPME. C'est ce que confirme à L'AEF, Jean-Eudes du Mesnil, secrétaire général de la CGPME.

Lire la suiteLire la suite

Ressources humaines

Aperçu de la dépêche Aperçu
PSA Peugeot Citroën: Denis Martin nommé DRH en remplacement de Jean-Luc Vergne
Lire la suite
Chômage partiel: l'indemnisation devrait être portée à 60% du salaire brut avec un minimum égal à 6,84 euros de l'heure au 1er janvier 2009

Un projet d'avenant sur l'indemnisation du chômage partiel, finalisé lundi 15 décembre 2008 à l'issue d'une demi-journée de négociation entre partenaires sociaux au siège du Medef, révise à la hausse le montant de l'allocation prévu dans l'accord national interprofessionnel du 21 février 1968: le taux d'indemnisation est ainsi porté de 50% à 60% de la rémunération horaire brute. L'indemnité minimale est également revalorisée et passe de 4,42 euros à 6,84 euros par heure "au 1er janvier 2009" (cette indemnisation inclut l'allocation spécifique d'aide publique). Le texte précise que ces dispositions entreront "en application à la même date que le décret revalorisant, comme annoncé par les pouvoirs publics, d'au moins 1,2 euro les montants de l'allocation spécifique de chômage partiel", les portant à 3,64 euros (entreprises de 250 salariés et moins) et à 3,33 euros (entreprises de plus de 250 salariés).

Lire la suiteLire la suite
PSA Peugeot Citroën: la réduction des effectifs devra être achevée le 30 juin 2009. Mesures spécifiques pour le site de Rennes. Le détail du plan

Le plan de départs volontaires annoncé jeudi 20 novembre 2008 par la direction de PSA Peugeot Citroën (L'AEF n°310499), qui concerne 3 550 postes, devra être réalisé d'ici le 31 décembre 2009 pour le site de Rennes et d'ici le 30 juin 2009 pour les autres sites. C'est ce qu'indique le calendrier prévisionnel du document transmis aux représentants du personnel en vue de la réunion extraordinaire du CCE (comité central d'entreprise) du 2 décembre, dont l'AEF s'est procuré une copie. Les mesures d'accompagnement social découlent de l'accord sur la GPEC signé le 6 avril 2007 par cinq organisations syndicales sur six (L'AEF n°384104), comme les mesures sociales des deux plans de réduction des effectifs précédents.

Lire la suiteLire la suite