Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».
Home| Social / RH| Formation professionnelle| Dépêche n°301308

Négociation formation: un "fonds mutualisé" pour les moins qualifiés et un "fonds d'urgence" pour prévenir les licenciements sont les deux priorités de la CFDT

Pour la CFDT, la sixième et, en principe, avant-dernière réunion de négociation entre les partenaires sociaux sur la formation professionnelle, qui aura lieu mardi 16 décembre 2008 au matin, doit "permettre d'avancer significativement sur deux grands sujets: répondre aux besoins de qualification des salariés et demandeurs d'emploi les plus éloignés de la formation et faire face à la crise".

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 94 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Social / RH
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
"Les partenaires sociaux sont mieux placés que l'État pour réformer le système de formation professionnelle des salariés" (Jean-François Pilliard, Le Monde.fr)

"A ce stade, [un accord sur la formation professionnelle] n'est pas du tout exclu", déclare au "Monde.fr", lundi 15 décembre 2008 après-midi, Jean-François Pilliard, chef de file (Medef) de la délégation patronale dans la négociation sur la formation professionnelle, à la veille de l'avant-dernière réunion des partenaires sociaux qui a lieu mardi 16 décembre au matin (L'AEF n°306308). La dernière séance de négociation est en principe fixée au lundi 22 décembre 2008.

Lire la suiteLire la suite
Négociation formation: un projet d'accord national interprofessionnel prend forme

Un futur projet d'ANI (accord national interprofessionnel) sur la formation prend forme: c'est l'impression générale exprimée par les partenaires sociaux à l'issue de la cinquième séance de négociation sur la formation professionnelle qui s'est tenue hier, lundi 8 décembre 2008, au siège du Medef. "Nous disposons désormais de l'architecture d'un projet d'accord même si beaucoup de points restent à clarifier", souligne Stéphane Lardy (FO). "On est vraiment rentré dans le texte; nous avons progressé", ajoute Annie Thomas (CFDT). Thierry Lepaon (CGT) souligne lui "l'importance de cette réunion qui a permis à chaque organisation de balayer chaque article du texte". Il déplore cependant "un certain manque d'ambition" du document et "la tentation de la délégation patronale de répondre aux injonctions du gouvernement en adaptant le projet de texte à la conjoncture économique".

Lire la suiteLire la suite
URGENT. Négociation "formation": la CFDT va proposer un dispositif de crise pour les salariés en chômage partiel, applicable avant la conclusion de l'ANI

La CFDT va proposer l'instauration d'un "dispositif de crise", notamment pour les salariés en chômage partiel, qui serait financé par les excédents des Opca et du FUP (Fonds unique de péréquation), à l'instar de ce que la branche du bâtiment avait institué il y une dizaine d'années. "Ce dispositif pourrait être mis en place avant même la conclusion d'un accord national interprofessionnel sur la formation", déclare Annie Thomas, chef de file de la délégation CFDT, à l'ouverture de la cinquième réunion de négociation sur la formation professionnelle entre partenaires sociaux, lundi 8 décembre 2008, au siège du Medef à Paris.

Lire la suiteLire la suite
La nouvelle articulation des trois acteurs de la formation professionnelle au coeur de la réforme (échos d'une matinée de réflexion organisée par Tedis)

Et si la vraie réforme de la formation professionnelle n'était pas la refonte du système paritaire ou l'ajustement des dispositifs existants mais la nouvelle articulation des trois acteurs majeurs de la formation: les partenaires sociaux, les Régions et l'État? L'organisation du nouveau SPE (service public de l'emploi) à travers la création de Pôle emploi, du Conseil national de l'emploi et des Conseils régionaux de l'emploi qui vont associer des représentants de ces trois acteurs illustre cette politique partenariale rénovée sur les territoires. De même que la négociation en cours sur la formation professionnelle, qui doit aborder la question de la gouvernance du système et du rôle des instances de concertation et de consultation locales.

Lire la suiteLire la suite