Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Systèmes d'information partagés de santé et DMP : Roselyne Bachelot annonce un « passage à l'acte » en 2009 pour le dossier médical partagé

« Après une phase de remise à plat en 2007, puis de reconstruction, en 2008, je suis heureuse de vous annoncer que, comme je m'y étais engagée, 2009 est l'année du passage à l'acte pour le DMP », a annoncé aujourd'hui, jeudi 9 avril 2009, Roselyne Bachelot lors de l'inauguration d'un colloque de présentation du « programme de relance » du DMP (dossier médical personnel et partagé) au ministère de la Santé axé sous l'angle de la « coordination des soins ». Précisant que 74 millions d'euros ont été dépensés sur trois ans (2006,2007,2008) pour le lancement du DMP, qui initialement devait être opérationnel en 2007, la ministre de la Santé a jugé qu'il s'agissait d'une « enveloppe plus que raisonnable et même assez minime pour le lancement d'un plan d'une telle envergure ». Elle a également précisé que 44 millions d'euros sont provisionnés pour 2009 et qu'au final, le coût du déploiement du DMP devrait avoisiner « une centaine de millions d'euros » par an sur une période de montée en charge. Pour Michel Gagneux, nouveau président du GIP DMP, les 74 millions « n'ont pas été de l'argent perdu ; c'est grâce à cet investissement placé sur des projets territoriaux que nous allons lancer des expérimentations dans le cadre de la relance du DMP ».

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi