Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».
Home| Social / RH| Protection sociale| Dépêche n°298962

Nouvelle polémique autour d'un rapprochement entre les groupes de retraite et de prévoyance Mornay et D&O

Les présidents des associations sommitales des groupes Mornay et D&O, respectivement Pascal Le Guyader, et Françoise Glénat, ont été reçu discrètement le 19 mai dernier par les représentants des fédérations patronales pour examiner les conclusions de l'étude menée par le cabinet K et A chargé par les deux groupes d'étudier les éventuelles synergies à développer entre eux. Plus d'une semaine après cette réunion, un communiqué a été publié par D & O dans lequel les fédérations patronales paraissent donner leur bénédiction à un rapprochement prochain des activités de prévoyance, sans exclure une évolution du même type, « à terme » sur la retraite. Ce communiqué a surpris les gestionnaires de l'Agirc et de l'Arrco qui avaient donné un avis provisoirement négatif en décembre dernier à ce rapprochement et qui s'étonnent aujourd'hui que le Medef intervienne directement dans la gestion de groupes paritaires. Dans les milieux proches de l'Agirc et de l'Arrco certains dénonçaient « une manipulation » et « une politique inacceptable de la main forcée ».

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 83 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Social / RH
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Le groupe Reunica met fin à la démarche de rapprochement engagée avec le groupe Novalis Taitbout

Dans un communiqué publié mardi 21 avril 2009, le groupe de retraite et de prévoyance Novalis Taitbout a pris acte de la décision de son homologue, le groupe Réunica, de mettre un terme au processus de rapprochement engagé entre les deux groupes. Hier, mercredi 22 avril 2009 en début de soirée, Réunica a confirmé la rupture de ses fiançailles avec Novalis Taitbout. Les démarches en vue d'un rapprochement avaient démarré depuis de longs mois et, après une phase exploratoire, un comité de pilotage avait été mis en place. Jean-Louis Coulon, directeur général de Réunica, justifie la décision prise par le conseil d'administration de l'association sommitale de son groupe par son souci de ne pas mettre en danger le déploiement prochain de l'Usine Retraite dans lequel le groupe Novalis Taibout est « groupe pilote ». L'Usine Retraite est un progiciel traitant des fonctionnalités du coeur du métier Retraite, conçu et développé par les institutions de retraite et qui sera installé dans chacune des plates-formes informatiques des groupes. Pour Bernard Devy, président de l'Arrco, « une décision de sagesse » a été prise « qui ne préjuge pas de ce qui pourra être décidé ultérieurement ».

Lire la suiteLire la suite
Le Medef organise la prise en main du groupe Mornay par l'industrie pharmaceutique et les représentants de l'hôtellerie

Quatre mois après être intervenu dans les tentatives de rapprochement entre les groupes de retraite et de prévoyance Mornay et D&O, le Medef fait monter dans les structures dirigeantes de Mornay les représentants des pharmaciens et des hôteliers. Tout se passe, selon les observateurs du secteur, comme si Laurence Parisot, dans la perspective du renouvellement de la présidence du Medef, avait en vue de ménager ceux qui l'on porté au pouvoir et de bâtir un groupe de protection sociale pour les services.

Lire la suiteLire la suite

Protection sociale

Aperçu de la dépêche Aperçu
Novalis et Taitbout, fusionnent au 1er janvier 2009 et deviennent le groupe Novalis Taitbout
Lire la suite
Le groupe Mornay sommé de procéder à la "révision et à l'adaptation du statut collectif" de ses salariés

Les associations sommitales des groupes Mornay et D&O se sont réunies mardi 25 novembre 2008 pour examiner la deuxième phase de l'étude de faisabilité d'un rapprochement entre les deux groupes. Officiellement, Mornay et D&O poursuivent leurs travaux comme si de rien n'était. Mercredi 26 novembre, Jean-René Buisson, président de la commission "protection sociale" du Medef, rencontrait toutefois les administrateurs des groupes pour leur signifier son hostilité à cette opération. Le 3 décembre, ce sera au tour des représentants aux bureaux Agirc et Arrco de recevoir les président et vice-président de Mornay pour leur confirmer les conclusions de l'audit de contrôle et leur opposition à cette fusion dans la période actuelle. Les raisons de cette opposition figurent dans une note remise par la direction de l'audit et du contrôle aux membres du bureau de l'Arrco, dont l'AEF s'est procuré copie.

Lire la suiteLire la suite
CONFIDENTIEL. Le Medef met son veto à un rapprochement entre les groupes de retraite et de prévoyance Mornay et D&O

Jean-René Buisson, président de la commission "protection sociale" du Medef, rencontrera mercredi 26 novembre 2008 les présidents des groupes Mornay et D&O pour leur dire tout le mal qu'il pense d'un rapprochement entre ces deux groupes de protection sociale complémentaire. Les bureaux de contrôle de l'Agirc, il y a dix jours, puis celui de l'Arrco, la semaine dernière, ont aussi demandé que le processus en cours soit interrompu. Le bureau de l'Agirc a prévu de réunir le 3 décembre 2008 les présidents et vice-présidents des associations sommitales des groupes concernés pour faire le point. Ces interventions extérieures sur la gestion de groupes paritaires tombent mal, au moment où le débat sur une meilleure gouvernance semble devoir passer par davantage de pouvoir donné aux associations sommitales. Circonstance aggravante, qui complique la situation, de telles interventions se produisent sur fond de rivalités patronales entre le Groupement des professions de service et les fédérations d'industrie.

Lire la suiteLire la suite