Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».
Home| Social / RH| Protection sociale| Dépêche n°298463

Devenu une association, le Mouvement de défense de l'hôpital public annonce l'organisation d'un colloque sur l'Ondam et la T2A à la rentrée

« Nous allons poursuivre notre action pour la défense des emplois hospitaliers médicaux et non médicaux menacés par la seule logique comptable et remettant progressivement en cause la qualité des soins », déclare aujourd'hui, mercredi 8 juillet 2009, le MDHP (Mouvement de défense de l'hôpital public). Ce mouvement essentiellement issu de l'AP-HP, qui a mené la contestation contre le projet de loi HPST, a décidé de s'officialiser en devenant une association loi 1901. Le bureau reste le même : André Grimaldi, Alain Faye et Bernard Granger sont respectivement président, trésorier et secrétaire. Le MDHP annonce vouloir créer « un réseau de correspondants » au sein « de l'AP-HP et dans les autres hôpitaux français ».

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 72 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Social / RH
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Lire la suiteLire la suite
Moins nombreux que le 28 avril, le monde hospitalier a défilé dans toute la France pour réclamer la levée de l'urgence et des états-généraux

Quatorze mille personnes selon les manifestants, mais seulement 3 200 selon la préfecture de police, ont manifesté aujourd'hui, jeudi 14 mai 2009, à Paris contre le projet de loi HPST (Hôpital, patients, santé, territoires). Dans la capitale, la mobilisation du monde hospitalier a donc été moins forte que le 28 avril dernier : aujourd'hui, 25 % des médecins de l'AP-HP (Assistance-Publique Hôpitaux de Paris) ont manifesté, contre 50 % le 28 avril. Au niveau national, selon le ministère de la santé, plus de 10 % des médecins de CHU (centre hospitalier universitaire) ont participé à la mobilisation aujourd'hui, contre près de 15 % le 28 avril ; pour le personnel soignant, les chiffres officiels font état de près de 6 % de participants au mouvement, contre près de 5 % le 28 avril.

Lire la suiteLire la suite
Manifestation des hospitaliers à Paris : un cortège hétéroclite rassemblé par le ras-le-bol de l'empilement des réformes hospitalières

De 10 à 15 000 personnes, selon les manifestants, et 8 000 selon la Préfecture de Police ont battu mardi 28 avril le pavé parisien entre la gare Montparnasse et la place de l'Odéon, à proximité du Sénat, en passant par l'Avenue de Ségur, siège du ministère de la Santé, à l'appel de l'intersyndicale des personnels de l'AP-HP (Assistance Publique-Hôpitaux de Paris), de deux intersyndicats nationaux de praticiens hospitaliers et des syndicats d'internes et de chefs de clinique de Paris. Parmi le cortège, de nombreuses « blouses blanches » de « patrons » de services hospitaliers venus défiler aux côtés des personnels soignants parfois sous la même bannière portant le nom de l'hôpital, parfois entre collègues au fil du cortège. Si aucune délégation n'a été reçue au ministère de la Santé, une délégation a en revanche été accueillie au Sénat par Alain Milon, rapporteur du projet pour la commission des affaires sociales, qui doit se prononcer demain sur les amendements au projet HPST (Hôpital, patients, santé, territoires) qui seront retenus par la commission en vue de l'ouverture de la discussion au Sénat le 11 mai prochain. Selon la direction de l'AP-HP, le taux de participation était de 50,5 % chez les personnels médicaux et de 9,7 % chez les personnels non médicaux. Au plan national, le ministère de la Santé estime le taux de participation à 9,55 % pour les médecins et à 2,5 % pour les personnels non médicaux.

Lire la suiteLire la suite