Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».

« L'insécurité, une question grave traitée avec une légèreté irresponsable par le gouvernement », pour l'ARF

« Les régions de France n'entendent pas être instrumentalisées par le gouvernement pour apporter de mauvaises réponses à une question grave [la sécurité dans les établissements scolaires] traitée avec une légèreté irresponsable », s'insurge Jacques Auxiette, président de la commission éducation de l'ARF et président de la région Pays-de-la-Loire, dans un communiqué jeudi 28 mai 2009 (L'AEF n°298594). Mercredi 27 mai, à l'issue de la réunion au ministère sur l'introduction des armes dans les établissements, Xavier Darcos s'est dit déçu par l'attitude de l'ARF et de l'ADF, accusées de traiter la question « par dessus la jambe » (L'AEF n°298594).

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 74 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Enseignement / Recherche
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Violence scolaire : l'ADF et l'ARF dénoncent la « démagogie » des mesures ministérielles

« L'agression d'une enseignante constitue un acte inadmissible (L'AEF n°297355). Mais comme à l'accoutumée, le ministre et le gouvernement semblent vouloir tirer parti d'un incident grave pour légiférer dans l'urgence et sous le coup de l'émotion, en privilégiant les annonces aussi spectaculaires que probablement peu efficaces », dénoncent l'ADF et l'ARF dans un communiqué commun mercredi 27 mai 2009. Les deux associations étaient conviées mercredi au ministère de l'Éducation nationale à une réunion consacrée à la lutte contre l'introduction d'armes dans les établissements scolaires. À l'issue de la rencontre, le ministre s'est dit déçu par la réaction de l'ADF et de l'ARF, accusées de « traiter la question » de l'introduction des armes dans les établissements « par dessus la jambe » (L'AEF n°298961).

Lire la suiteLire la suite
Introduction d'armes dans les établissements : Xavier Darcos se dit « déçu » par la réaction de l'ADF et de l'ARF

Dissuader, former, responsabiliser. Tels sont les trois axes des « pistes » de travail présentées par Xavier Darcos à l'issue de la réunion au ministère de l'Éducation nationale mercredi 27 mai 2009 sur la lutte contre l'introduction d'armes dans les établissements scolaires (L'AEF n°295874). « J'ai trouvé une bonne équipe », se réjouit le ministre, évoquant sa discussion avec les parents d'élèves et les chefs d'établissements. « Mais ma déception est grande de voir que l'ADF et l'ARF qui considèrent que cette question n'est pas leur affaire et la traitent par-dessus la jambe », regrette le ministre de l'Éducation nationale. Ces propositions seront présentées aujourd'hui à l'Élysée. « Demain le président fera la synthèse des pistes qu'il considère comme essentielles », explique Xavier Darcos qui souhaite « continuer le travail avec les mêmes personnes et les personnels de l'Éducation nationale (…) en allant jusqu'au bout de ce plan qui devrait s'appliquer à la rentrée prochaine ». Étaient conviés à cette rencontre des représentants des chefs d'établissements (ID, SNPDEN), des parents d'élèves (FCPE, Peep) et des collectivités locales (ARF et ADF) ainsi que les recteurs de Créteil et de Versailles, déjà concernés par des mesures de prévention.

Lire la suiteLire la suite