Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».
Home| Social / RH| Protection sociale| Dépêche n°296176

Le médiateur de la République propose des mesures pour remédier à l'insuffisante collaboration entre médecins du travail et médecins conseil

Le médiateur de la République appelle à une amélioration des dispositifs de collaboration entre les médecins du travail et les médecins conseil de l'assurance maladie dans l'intérêt des salariés « dont la reprise du travail, suite à un arrêt maladie, dépend des avis de ces médecins », précise un communiqué de presse diffusé hier, mardi 2 juin 2009. Jean-Paul Delevoye, médiateur de la République, se livre à une analyse des limites du dispositif en vigueur depuis la loi du 13 août 2004 relative à l'assurance maladie tendant justement à remédier à certaines « incohérences » et formule trois recommandations visant notamment à préserver les intérêts financiers du salarié et à améliorer les liaisons entre ces deux catégories de médecins dans la communication de données médicales pertinentes.

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 88 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Social / RH
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Plan d'économies assurance maladie 2009: la CFE-CGC et la CGT proposent de se pencher sur les charges assumées indûment par la branche maladie au titre des AT-MP

La CFE-CGC et la CGT, reçues hier, mercredi 16 juillet 2008, par Roselyne Bachelot-Narquin, ministre de la Santé, et Éric Woerth, ministre du Budget et des Comptes publics, leur ont suggéré de se pencher sur le problème de la sous-reconnaissance des maladies professionnelles et de la sous-déclaration des accidents du travail afin d'y trouver une source potentielle d'économies. Les ministres souhaitent, en effet, réduire de quatre milliards d'euros le train de vie de l'Assurance maladie en 2008-2009. CGT et CFE-CGC rencontreront de nouveau, la semaine prochaine (les 21 et 22 juillet, respectivement), les ministres en "bilatérale". Elles s'attendent à être informées à cette occasion des mesures d'économies finalement retenues par le gouvernement.

Lire la suiteLire la suite
AT-MP: un rapport de Pierre-Louis Bras propose de "réformer la tarification pour inciter à la prévention"

Inciter les entreprises à améliorer leur politique de prévention des risques professionnels, en substituant des "coûts tarifaires" aux coûts réels des AT-MP (accidents du travail-maladies professionnelles), impliquer davantage les entreprises recourant à l'intérim et à la sous-traitance, réduire les délais ou encore rendre publiques les statistiques de sinistralité. Tels sont les principaux points de consensus apparus entre des représentants de la Cnamts (Caisse nationale d'assurance maladie des travailleurs salariés) et de plusieurs ministères (Santé et Travail en particulier). Ces points de consensus, ainsi que les points qui font encore débat, sont recensés dans un rapport de Pierre-Louis Bras, inspecteur général des affaires sociales. Intitulé: "Réformer la tarification pour inciter à la prévention", il vient d'être publié par la Documentation française.

Lire la suiteLire la suite
Les nouvelles maladies professionnelles représentent un enjeu majeur pour les systèmes de sécurité sociale

Lire la suiteLire la suite
à découvrir

Energies et Environnement

Aperçu de la dépêche Aperçu
Élisabeth Borne à Matignon : des atouts et des attentes en matière d’écologie
Lire la suite

Logement social et Habitat

Aperçu de la dépêche Aperçu
"La ville se fabrique autant par la production neuve que par la transformation du patrimoine" (Cécile Bélard du Plantys, Paris habitat)
Lire la suite
Sur un an, les salaires reculent de plus de 2 % en euros constants en raison de l’inflation (Dares)

Ce n’est pas un hasard si le pouvoir d’achat a été au cœur des débats de la campagne présidentielle, et continue de figurer parmi les priorités des Français. Certes, selon des données publiées par la Dares le 13 mai 2022, l’indice du SMB (salaire mensuel de base) de l’ensemble des salariés a progressé de 2,3 % entre fin mars 2021 et fin mars 2022, et l’indice du SHBOE (salaire horaire de base des ouvriers et employés) de 2,5 %. Mais ces augmentations sont loin de compenser l’inflation, qui sur la même période s’élève à 4,6 %. Ainsi, "sur un an et en euros constants, le SHBOE diminue de 2,1 % et le SMB de 2,3 %".

Par catégorie professionnelle, le salaire mensuel de base recule, en euros constants :

  • de 2 % pour les employés ;
  • de 2,2 % pour les ouvriers ;
  • de 2,7 % pour les professions intermédiaires et les cadres.

Lire la suiteLire la suite