Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».
Home| Social / RH| Protection sociale| Dépêche n°293553

Les obstétriciens menacent d'arrêter les accouchements cet été pour protester contre l'absence de solution assurantielle les concernant

« L'obstétrique est trop dangereuse pour travailler sans solide assurance », tel est le constat dressé aujourd'hui, lundi 29 juin 2009, par le Syngof et l'Union collégiale des chirurgiens, médecins et spécialistes français qui menacent « dans les prochains jours » d'arrêter d'accoucher les femmes. « Dans la perspective des réquisitions, nous demandons officiellement aux préfets quelle sera notre situation juridique et notre assurance, faute de quoi, même réquisitionnés, nous n'accoucherions pas ! », menacent même les deux syndicats. Ils entendent ainsi protester contre l'abandon dans la version finale de la loi HPST de la disposition qui concernait leur couverture d'assurance de responsabilité civile professionnelle.(AEF n°297164)

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 86 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Social / RH
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
HPST : les obstétriciens du Syngof implorent les sénateurs de « sauver l'équilibre assurantiel » pour l'ensemble des accoucheurs libéraux

Par un amendement, déposé le 28 mai 2009, modifiant un article du projet de loi HPST relatif aux conditions d'indemnisation des victimes d'accidents médicaux introduit à l'initiative de la commission des Affaires sociales, le gouvernement entend limiter aux seuls obstétriciens libéraux de secteur I (sans dépassements d'honoraires) le bénéfice de cet article modifiant le code de la Santé publique. Selon le Syngof (syndicat des obstétriciens de France), qui publie ce vendredi 29 mai un communiqué de presse à ce sujet, l'amendement gouvernemental est un « amendement scandaleux qui priverait les obstétriciens de secteur II de couverture des risques au delà du plafond de 3 millions d'euros. » En clair, il s'agirait pour le gouvernement de réserver le bénéfice de l'extension de garantie à la charge de l'Oniam (Office national d'indemnisation des accidents médicaux), alimenté par la solidarité nationale, pour dépassement du plafond, instauré depuis la loi About (trois millions d'euros pour un seul sinistre), aux seuls professionnels de santé conventionnés en secteur 1. L'exposé des motifs de l'amendement précise en effet que les obstétriciens en secteur I « ne peuvent compenser la hausse des primes par des dépassements ».

Lire la suiteLire la suite
Assurances de responsabilité civile médicale: la Sham estime que d'ici cinq ans les taux de cotisation des établissements hospitaliers vont devoir doubler

La Sham (Société hospitalière d'assurances mutuelles), spécialisée depuis 1928 dans l'assurance des établissements de santé et d'hébergement, augmentera de 15% à 20% les cotisations des hôpitaux publics et de certains établissements privés PSPH à compter du 1er janvier 2009. Elle s'attend à devoir doubler le taux des cotisations des établissements d'ici cinq ans, selon son directeur Jean-Yves Nouy qui présentait, jeudi 23 octobre 2008, le "panorama 2007 du risque médical".

Lire la suiteLire la suite