Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».

Nouveau brevet des collèges : « inacceptable » pour le Snes et le Snep qui dénoncent « le pilotage du collège par le socle commun »

La maquette du nouveau brevet des collèges, présentée lors d'une réunion multilatérale à la Dgesco lundi 8 juin 2009 (L'AEF n°293463) est « inacceptable en l'état », écrivent le Snes-FSU et le Snep-FSU dans un communiqué, mardi 9 juin 2009. Ils demandent que le nouveau brevet ne soit pas présenté lors du CSE du 1er juillet 2009, contestent son entrée en vigueur à la rentrée 2010, et dénoncent un « passage en force » du ministère « avec un calendrier qui ne permet ni réflexion sérieuse ni consultation des personnels ».

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 87 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Enseignement / Recherche
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Le nouveau brevet en discussion

Le ministère de l'Éducation nationale travaille sur un nouveau brevet. Celui-ci devrait s'appliquer progressivement à partir de la session 2010. Comme le prévoit la loi sur l'école du 23 avril 2005, le « DNB » doit permettre de valider l'acquisition par les élèves du socle commun de connaissances et de compétences. Ce projet donne lieu à des allers-retours entre la direction générale de l'enseignement scolaire et les syndicats (Snes-FSU, SE-Unsa et Sgen-CFDT). Les discussions achoppent sur plusieurs points : le contrôle continu (prise en compte ou non des notes en dessous de la moyenne), la validation de nouvelles compétences telle que l'aisance orale ou la capacité à travailler sur un projet interdisciplinaire dans l'esprit de la loi de 2005, et la place des différentes disciplines dans les épreuves écrites. Une réunion s'est tenue jeudi 28 mai 2009 au ministère avec le Snes-FSU, le SE-Unsa, et le Sgen-CFDT, au cours de laquelle un premier projet a été débattu. Lundi 8 juin, un nouveau document de travail sera discuté en « multilatérale ».

Lire la suiteLire la suite
La généralisation du livret de compétences est retardée d'un an

Lire la suiteLire la suite
Socle commun: deux modèles du livret de compétence seront expérimentés dans chaque académie à partir de la Toussaint 2007

Une expérimentation nationale de deux modèles différents du livret de compétences va être lancée d'ici aux vacances de Toussaint, indique à l'AEF Jean-Daniel Roque, chargé de la sous-direction des écoles, des collèges et des lycées à la DGESCO. Chaque recteur est chargé de sélectionner une circonscription dans son académie, regroupant environ 20 à 30 écoles, 5 à 7 collèges et un lycée professionnel, pour expérimenter ces livrets. Une première réunion des correspondants académiques en charge de ce dossier aura lieu avant les vacances de la Toussaint.

Lire la suiteLire la suite
L'IGEN incite les enseignants à troquer les bulletins de note contre des "livrets de compétences"

"Le frein essentiel au développement de l’apprentissage par les compétences", instauré par le socle commun en 2005, est sans doute la résistance que lui opposent les enseignants. Telle est l'une des conclusions du dernier rapport de l'Inspection générale de l'Éducation nationale, rendu public aujourd'hui, vendredi 14 septembre 2007. Les enseignants auraient du mal à se défaire du système traditionnel de notation, fondé sur une évaluation de type "récompense-punition". "Ce système a été mis en cause par de nombreux analystes, du fait du caractère illusoire du contrôle précis des acquis via la méthodologie 'notes-classement', et de par la nécessité d’une meilleure prise en compte de la démarche intellectuelle et des progrès des élèves", opposent les inspecteurs généraux.

Lire la suiteLire la suite