Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».
Home| Social / RH| Protection sociale| Dépêche n°292819

Manifestation des hospitaliers à Paris : un cortège hétéroclite rassemblé par le ras-le-bol de l'empilement des réformes hospitalières

De 10 à 15 000 personnes, selon les manifestants, et 8 000 selon la Préfecture de Police ont battu mardi 28 avril le pavé parisien entre la gare Montparnasse et la place de l'Odéon, à proximité du Sénat, en passant par l'Avenue de Ségur, siège du ministère de la Santé, à l'appel de l'intersyndicale des personnels de l'AP-HP (Assistance Publique-Hôpitaux de Paris), de deux intersyndicats nationaux de praticiens hospitaliers et des syndicats d'internes et de chefs de clinique de Paris. Parmi le cortège, de nombreuses « blouses blanches » de « patrons » de services hospitaliers venus défiler aux côtés des personnels soignants parfois sous la même bannière portant le nom de l'hôpital, parfois entre collègues au fil du cortège. Si aucune délégation n'a été reçue au ministère de la Santé, une délégation a en revanche été accueillie au Sénat par Alain Milon, rapporteur du projet pour la commission des affaires sociales, qui doit se prononcer demain sur les amendements au projet HPST (Hôpital, patients, santé, territoires) qui seront retenus par la commission en vue de l'ouverture de la discussion au Sénat le 11 mai prochain. Selon la direction de l'AP-HP, le taux de participation était de 50,5 % chez les personnels médicaux et de 9,7 % chez les personnels non médicaux. Au plan national, le ministère de la Santé estime le taux de participation à 9,55 % pour les médecins et à 2,5 % pour les personnels non médicaux.

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 93 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Social / RH
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Deux syndicats de médecins hospitalo-universitaires avancent des propositions d'amendements au projet de loi HPST

Le Samhur (syndicat autonome de la médecine hospitalo-universitaire) et la CNHU (coordination nationale hospitalo-universitaire), représentatifs selon eux de la moitié des PU-PH (professeurs des universités-praticiens hospitaliers) et des MCU-PH (maîtres de conférence universitaire et praticiens hospitaliers), estiment dans un communiqué publié vendredi 24 avril 2009 que la loi HPST (Hôpital, patients, santé, territoires) « crée objectivement les conditions d'une asphyxie bureaucratique de la médecine française ». Et ils ajoutent : « dans les CHU, aucune garantie réglementaire ne vient plus assurer les conditions permettant de mener à bien les missions d'enseignement et de recherche, face à la toute puissance administrative. » Ils présentent donc une série d'amendements au projet de loi HPST concernant les CHU (centres hospitaliers universitaires), en anticipant les conclusions attendues dans les prochains jours de la commission Marescaux, chargée de « proposer un nouveau modèle pour les CHU. »

Lire la suiteLire la suite
L'AP-HP manifestera à Paris le 28 avril 2009 « pour la qualité et l'égalité des soins », « contre l'hôpital entreprise »

Une nouvelle assemblée générale a été organisée hier, mercredi 22 avril 2009, à l'appel du MDPH (Mouvement de défense de l'hôpital public) à l'hôpital Cochin (Assistance publique-Hôpitaux de Paris). Les bancs de l'amphithéâtre Luton était pleins: plusieurs centaines de personnes -essentiellement des médecins et quelques personnels soignants- se sont pressés pour écouter les membres du MDHP : les professeurs Bernard Granger, André Grimaldi, Olivier Lyon-Caen, René Frydman, ou Jean-Paul Vernant. A l'ordre du jour de cette assemblée : l'organisation de la manifestation du 28 avril et une motion soumise au vote. Sur le même thème, les 25 signataires de l'appel contre la mort de l'hôpital public ont publié un nouveau texte commun dans « Libération » aujourd'hui, jeudi 23 avril 2009.

Lire la suiteLire la suite
Gouvernance: l'Élysée reçoit une dizaine de médecins hospitaliers et promet l'examen par le gouvernement des suggestions faites

Le président de la République a reçu hier, mercredi 22 avril 2009, durant deux heures en début de soirée, une dizaine de médecins hospitaliers publics, chefs de services et de pôles au sein d'établissements de l'AP-HP et dans des CHU de Province, ainsi que les présidents de trois conférences (commissions médicales de CHU et de CH et doyens des facultés de médecine) en présence de deux ministres du gouvernement, Valérie Pécresse pour l'enseignement supérieur et Roselyne Bachelot pour la santé, de ses conseillers et du professeur Jacques Marescaux en charge d'une mission sur les CHU. La réforme de la gouvernance des hôpitaux était à l'ordre du jour de cette discussion à la suite de laquelle l'Élysée a publié un communiqué affirmant que « la réflexion et les suggestions faites par les participants à la réunion seraient examinées au cours des prochains jours par le gouvernement dans un esprit constructif. » Certains des participants à cette réunion précisent que Raymond Soubie, conseiller social du président, prendrait les rênes d'une commission chargée de réécrire le texte actuel dans le sens d'une "médicalisation" de la décision au sein des hôpitaux publics.

Lire la suiteLire la suite
Le mouvement de défense de l'hôpital public et l'intersyndicale de l'AP-HP résolus à lutter contre la « philosophie affolante » d'HPST

Les animateurs du MDHP (mouvement de défense de l'hôpital public), soutenus par les représentants de deux des quatre intersyndicales nationales de praticiens hospitaliers (CPH et INPH) et les syndicats des internes et chefs de clinique parisiens, ainsi que les secrétaires des syndicats de personnels de l'AP-HP (CGT, FO, Sud santé, CFDT et CFTC) ont organisé aujourd'hui, mercredi 22 avril 2009, une conférence de presse à la Bourse du Travail à Paris pour expliquer pendant près de deux heures les raisons de leur mobilisation qui devrait culminer le 28 avril prochain avec des grèves et une manifestation entre le boulevard Montparnasse et le Sénat. Pour André Grimaldi, un des professeurs de médecine de l'AP-HP signataires de « l'appel des 25 contre la mort de l'hôpital public »,qui dénonce « la philosophie affolante » présidant à ce projet de réforme de l'hôpital, « cette loi doit être amendée » et la question du financement de l'hôpital public posée. Les syndicats de personnels de l'AP-HP entendent surtout protester contre les suppressions de postes prévues dans le cadre du projet de budget 2009 de l'Institution. Mais tous insistent sur la « grande première » que constitue, selon eux, la convergence des revendications entre une partie des membres des commissions médicales et les syndicats représentant les personnels soignants et techniques.

Lire la suiteLire la suite
Bernard Debré : « HPST est le projet de loi des directeurs d'hôpitaux et de la FHF »

Bernard Debré, député UMP et médecin urologue à l'hôpital Cochin, à Paris, revient sur la discussion du projet de loi HPST (Hôpital, patients, santé, territoires) à l'Assemblée nationale et le rejet in extremis de trois amendements qu'il avait fait adopter. Il décrit des médecins hospitaliers « énervés », « humiliés », et des députés et sénateurs UMP qui prennent conscience des « effets pervers » de cette loi. Et il estime que le sénateur Milon (UMP), rapporteur du projet de loi au Sénat, est décidé à « imposer des amendements profonds, même contre le gouvernement. »

Lire la suiteLire la suite
Projet HPST : l'InterSyndicat des internes des hôpitaux se dit « optimiste quant à l'évolution des négociations sur certains aspects » du texte

Benoît Elleboode et Philippe Cathala, respectivement président et porte-parole de l'Isnih (InterSyndicat national des internes des hôpitaux), reçus hier lundi 20 avril 2009 par le directeur de cabinet de Roselyne Bachelot, se disent, dans un communiqué diffusé dans la nuit de lundi à mardi, portés à l' « optimisme » s'agissant de l'évolution des négociations sur certains aspects de la loi « Hôpital, patients, santé, territoires » après cette rencontre et les contacts avec Nicolas About, président de la commission des affaires sociales, et Alain Milon, le rapporteur du projet de loi au Sénat. « Au vu et en fonction de ces avancées, l'Isnih soutient le texte de loi, notamment les principes retenus pour favoriser à tous 'l'accès à des soins de qualité' et en particulier le principe de solidarité intergénérationnelle devant y présider », écrivent les deux médecins.

Lire la suiteLire la suite