Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».
Home| Social / RH| Protection sociale| Dépêche n°292299

Éducation thérapeutique et accompagnement des patients : la HAS réaffirme ses positions à l'occasion de l'examen du projet HPST par le Sénat

Le collège de la HAS (Haute autorité de santé), instance délibérante de huit membres présidée par le professeur Laurent Degos, a réaffirmé jeudi 30 avril 2009 son souhait de voir garanties par le projet de loi HPST (Hôpital, patients, santé, territoires) « la qualité, la pertinence et l'indépendance des programmes d'éducation thérapeutique et d'accompagnement des patients ». Dans un communiqué qu'il publie aujourd'hui, lundi 4 mai 2009, le collège estime ainsi qu'au delà de la « nécessaire clarification » apportée lors du passage à l'Assemblée nationale sur la distinction des notions d' « éducation thérapeutique », d' « actions d'accompagnement » et de « programmes d'apprentissage », il convient de « veiller à ce que l'approche des actions d'éducation thérapeutique et d'accompagnement ne soit pas trop orientée vers la seule observance médicamenteuse ». Les membres du collège craignent en effet qu'une telle orientation puisse être privilégiée si l'industrie pharmaceutique était autorisée à financer de telles actions « qu'elles soient mises en oeuvre par des professionnels de santé ou des associations de patients ».

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 88 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Social / RH
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Transparence de l'information médicale : le Formindep détaille la méthodologie de son enquête sur les liens non déclarés médecins/industrie

Alors que l'UFC-Que Choisir annonce aujourd'hui, lundi 27 avril 2009, poursuivre devant l'Ordre des médecins neuf médecins leaders d'opinion pour n'avoir pas déclaré les liens les unissant à des firmes pharmaceutiques lors d'une expression publique sur un produit de santé, le collectif Formindep (association pour une formation et une information médicales indépendantes au service des seuls professionnels de santé et patients) publie le même jour la méthodologie de l'enquête sur laquelle s'est appuyée l'association de consommateurs pour engager les différentes poursuites auprès des conseils départementaux de l'Ordre des médecins. Interrogé par l'AEF, le conseil départemental de l'Ordre des médecins de Paris dénonce la méthode employée et indique n'avoir reçu aucune plainte à ce jour émanant de l'UFC-Que Choisir.

Lire la suiteLire la suite
Éducation thérapeutique du patient : le Parlement recevra avant fin 2010 un rapport sur la mise en oeuvre d'un fonds national de financement

Les députés de la majorité ont adopté la semaine dernière, dans la soirée du jeudi 5 mars 2009, trois amendements du gouvernement complétant l'article 22 consacré à « l'éducation thérapeutique et aux actions d'accompagnement » du patient, déposés la veille sur le bureau de la commission des Affaires sociales. Le premier, qui incorpore quatre nouveaux articles au code de la santé publique, vise à « encadrer l'intervention ou la contribution financière » des entreprises du médicament et de celles responsables de la mise sur le marché de dispositifs médicaux ou de diagnostic impliquées dans des programmes d'ETP (éducation thérapeutique du patient). Il permet de créer un cadre juridique encadrant les programmes d'apprentissage des patients visant l'appropriation de certains gestes techniques. Le deuxième détermine les sanctions applicables (amende de 30 000 euros) aux entreprises qui mettraient en oeuvre un programme d'apprentissage sans autorisation ou en violation d'une décision de suspension (ou de retrait d'autorisation) décernée par l'Afssaps (l'Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé). Le troisième amendement confie une nouvelle mission à cette agence, celle de contrôler le respect des dispositions de l'autorisation délivrée dans le cadre des nouvelles dispositions régissant les programmes d'apprentissage (article L1161-6).

Lire la suiteLire la suite
Médicament: le collectif "Europe et médicament" dénonce l'avancée vers une législation permissive de la publicité du médicament

Le collectif "Europe et médicament" dénonce, jeudi 15 janvier 2009, la parution d'un décret publié au Journal officiel du 24 décembre 2008 modifiant le régime applicable à la publicité télévisée, au parrainage télévisé et au télé-achat et autorisant les firmes pharmaceutiques à parrainer des émissions de télévision. "Ainsi, pas à pas, les firmes pharmaceutiques diversifient leurs moyens de communiquer sur les médicaments auprès du grand public", déplore ce collectif qui compte soixante organisations membres réparties dans douze pays de l'Union européenne. Il appelle à "la plus grande vigilance sur le sujet de l'information santé fiable et utile pour les patients et leurs familles".

Lire la suiteLire la suite
Les modalités du financement de l'Éducation thérapeutique du patient proposées par la mission Saout-Bertrand-Charbonnel vont être expertisées (Roselyne Bachelot)

Roselyne Bachelot-Narquin, ministre de la Santé, a fait part mercredi 24 septembre 2008 de son hostilité de principe à la création d'un fonds mutualisé regroupant des deniers publics et privés pour le financement de l'éducation thérapeutique du patient. Interrogée sur ce sujet par Catherine Lemorton, députée (SRC) de Haute-Garonne, dans le cadre de son audition à l'Assemblée nationale par la Mecss (mission d'évaluation et de contrôle des lois de sécurité sociale) sur les ALD (affections de longue durée), elle a cependant annoncé son intention "d'expertiser cette proposition".

Lire la suiteLire la suite
Trois experts font des propositions à Roselyne Bachelot en faveur d'une mise en place progressive d'une "politique nationale d'éducation thérapeutique du patient"

Diabète, pathologies cardio-vasculaires, asthme et VIH, telles sont les pathologies que les membres de la mission présidée par le président du Ciss (collectif inter-associatif sur la santé), Christian Saout, et chargée de réfléchir à la mise en place d'une politique nationale d'ETP (éducation thérapeutique du patient), jugent "prioritaires" en l'état actuel des expériences en France et de la validation de l'ETP au niveau scientifique. Dans un rapport publié mercredi 3 septembre 2008 sur le site Internet du ministère de la Santé, Roselyne Bachelot-Narquin préconise que la loi reconnaisse, pour toute personne atteinte d'une maladie chronique "et dont l'état le nécessite", le bien-fondé d'une éducation thérapeutique.

Lire la suiteLire la suite
La HAS et l'Inpes publient un guide méthodologique sur l'éducation thérapeutique du patient

La HAS et l'Inpes publient un guide méthodologique intitulé: "Structuration d'un programme d'éducation thérapeutique du patient dans le champ des maladies chroniques" dont l'objectif est "proposer un cadre méthodologique aux professionnels de santé, aux organisations professionnelles et aux associations de patients pour favoriser le développement de l'éducation thérapeutique du patient" et la mise en place de "programmes structurés" d'éducation thérapeutique pour les patients atteints d'une maladie chronique. La HAS et l'Inpes ont souhaité "proposer un cadre méthodologique général et transversal aux maladies chroniques" en réponse notamment à une "demande croissante des professionnels de santé, de leurs instances (sociétés savantes, collèges, etc.), des patients, de leurs proches et de leurs associations, ainsi que des institutionnels (ministère de la Santé, caisses d'assurance maladie). La HAS propose notamment des orientations pour "mettre en place et pérenniser des programmes d'ETP".

Lire la suiteLire la suite