Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

« Il y a une friction entre autonomie des universitaires et autonomie des établissements » (Christine Musselin au colloque du Sgen)

« Les mouvements du printemps dernier montrent que parler de l'autonomie du système suppose de parler de deux types d'autonomie : celle des établissements et celle des universitaires », déclare Christine Musselin, directrice de recherche au CNRS et directrice du CSO (Centre de sociologie des organisations, UMR Sciences Po - CNRS). Elle s'exprimait lors d'une table ronde consacrée à l'autonomie dans l'enseignement supérieur, à l'occasion d'un colloque sur le sujet organisé par le Sgen les 13 et 14 novembre 2009 à Paris. Les différents intervenants s'accordent à dire qu'à l'heure actuelle, les effets de la loi LRU sur l'autonomie et le fonctionnement des universités est difficile à mesurer. En revanche, on observe, selon Christine Musselin, rejointe en cela par Yves Lichtenberger, président du PRES Paris-Est, une « friction » entre le mouvement d'autonomisation des universitaires et celui des établissements.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement