Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».

Il faut rester « vigilant » sur l'évolution de la taxe carbone, estime François Carlier de l'UFC-Que choisir

« Il sera important de rester vigilant sur l'évolution » de la taxe carbone, estime François Carlier, directeur des études à l'association de protection des consommateurs UFC-Que choisir, qui juge favorablement les modalités de cette nouvelle fiscalité. « Le dispositif de Nicolas Sarkozy est assez précis sur la redistribution de la taxe aux ménages, c'est l'essentiel », dit-il, ajoutant : « Les mesures sont assez simples et claires » pour vérifier leur bonne application. Il revient pour l'AEF sur les principales mesures environnementales pour lesquelles l'UFC-Que choisir se mobilise.

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 89 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Développement durable
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Taxe carbone : 74 % des Français y sont opposés selon un sondage CSA pour l'UFC-Que Choisir

« 74 % des Français sont opposés à la taxe carbone » et « le refus tombe à 45 % avec un chèque vert » : c'est ce que met en avant l'association de consommateurs UFC-Que Choisir du sondage qu'elle a commandé au CSA. Intitulé « l'opinion des Français sur la taxe carbone », ce sondage a été réalisé par l'institut mercredi 2 et jeudi 3 septembre 2009, auprès d'un échantillon national représentatif de 1 006 personnes âgées de 18 ans et plus.

Lire la suiteLire la suite
Air intérieur : l'UFC-Que choisir appelle le gouvernement et le Parlement à « enrichir » le Grenelle II

Alain Bazot, président de l'UFC-Que choisir, invite le ministère du Développement durable et les parlementaires à « enrichir » le volet de l'air intérieur du projet de loi Grenelle II, mardi 25 août 2009. Il s'appuie sur la publication d'un nouveau test révélant la nocivité de certains revêtements de sols comme les moquettes. L'association de défense des consommateurs souhaite notamment la création en France de normes capables « de protéger la population ». « Il n'existe aucun repère pour permettre au consommateur de choisir », dénonce Gilbert Rieu, administrateur national de l'association.

Lire la suiteLire la suite
Contribution climat-énergie : « Les taxes sur l'énergie sont les plus impopulaires » (UFC-Que choisir)

« Les taxes sur l'énergie sont les plus impopulaires. » C'est ce qu'a rappelé François Carlier, de l'association de consommateurs UFC-Que choisir, au terme de la deuxième journée de conférence de consensus sur la CCE (contribution climat-énergie), vendredi 3 juillet 2009. Pour lui, « l'acceptabilité de cette mesure sera quasi-nulle, à l'instar de la TVA sociale » (L'AEF n°292763). Même si le bonus-malus n'a pas « l'esthétisme intellectuel de la taxe carbone », il a « bien fonctionné » et il devrait être « étendu à d'autres produits ». Par ailleurs, il estime qu'une hausse du prix de l'énergie à cause de la taxe carbone, « n'entraînerait pas une baisse de la consommation », car une « part d'irrationalité sommeille en chaque consommateur ».

Lire la suiteLire la suite
Distribution d'eau en Île-de-France : « 80 à 90 millions d'euros peuvent être économisés » lors de la fin du contrat entre Veolia et le Sedif, selon L'UFC-Que Choisir

« 80 à 90 millions d'euros peuvent être économisés » sur la distribution d'eau en Île-de-France, estime L'UFC-Que Choisir, mardi 23 septembre 2008. Selon l'association de défense des consommateurs, cette économie pourrait être réalisée lors de la fin du contrat entre Veolia et le Sedif (Syndicat des eaux d'Île-de-France), en 2011. Ce contrat s'élève actuellement à « 300 millions d'euros annuels pour 4 millions de Franciliens ». La décision de renouveler le contrat avec Veolia sera prise par les 144 maires du Sedif en décembre 2008.

Lire la suiteLire la suite