Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».

Isit : « il y a de réels débouchés dans l'interprétariat et la traduction » (Marie Mériaud-Brischoux)

« Il existe des débouchés réels, avec des salaires conséquents, pour des personnes ayant un haut niveau en traduction et en interprétariat. En revanche, ceux qui n'ont pas ce haut niveau ne trouvent pas de travail », déclare Marie Mériaud-Brischoux, directrice générale de l'Isit. Elle regrette la confusion « trop fréquente entre enseignements des langues et maîtrise des métiers de l'interprétariat et de la traduction. Il ne suffit pas de bien maîtriser une langue pour être un bon interprète ou un bon traducteur : il faut aussi maîtriser une méthodologie spécifique de l'interprétation de conférence ou de traduction », estime-t-elle. L'Isit est l'un des membres du réseau des masters européens en traduction que vient de lancer la Commission européenne (AEF n°291135).

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 70 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Enseignement / Recherche
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
La Commission européenne fait face à une « pénurie sérieuse » d'interprètes de langue française

« Faute d'accroissement du nombre de diplômés qualifiés issus des écoles d'interprètes et des universités, les institutions de l'Union européenne perdront près de la moitié de leurs interprètes de conférences francophones dans les dix années à venir du fait des départs à la retraite », s'inquiète la Commission européenne. Confrontée à une « pénurie sérieuse » d'interprètes de langue française, la DG interprétation de la Commission lance, mercredi 23 septembre 2009, une campagne de sensibilisation envers les diplômés de l'enseignement supérieur ayant une bonne connaissance des langues pour leur signifier que « l'interprétation peut être un choix de carrière intéressant » pour eux.

Lire la suiteLire la suite
La Commission européenne lance le réseau des masters européens en traduction

La Commission européenne vient de publier la liste des programmes d'enseignement supérieur choisis pour faire partie du réseau des masters européens en traduction (EMT) à la suite d'un appel à candidatures lancé en mars 2009. Sur les quelque 93 masters en traduction candidats, issus de 24 États membres de l'Union européenne (UE) et de trois pays tiers, 34 ont été retenus - dont sept en France, pays le plus représenté - pour faire partie du réseau EMT pendant une période initiale de quatre ans. Le réseau a pour objectif de favoriser « l'échange de pratiques exemplaires entre les établissements d'enseignement supérieur qui y participent », précise la Commission. A terme, « il contribuera aussi à améliorer la qualité de la formation en traduction et à créer un véritable marché européen pour des traducteurs compétents ». Un autre appel à candidatures sera lancé en 2010.

Lire la suiteLire la suite
L'Isit et cinq instituts européens créent un « Réseau universitaire des instituts de formation des interprètes »

Lire la suiteLire la suite
L'Isit et l'ENS Ulm créent un double diplôme sur l'interculturel

L'ENS Ulm Paris et l'Isit ont signé une convention permettant à des élèves de l'ENS d'intégrer le cursus master de l'Isit (M1 et M2). A l'issue de leur scolarité, ils obtiendront un double diplôme, visant à faciliter des carrières internationales dans de "grandes organisations telles que le Parlement ou la Commission européenne, l'ONU ou les grandes entreprises mondiales". Cette année, une élève sera concernée.

Lire la suiteLire la suite