Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».
Home| Social / RH| Politiques de l’emploi| Dépêche n°288326

Emplois peu qualifiés : « les règles sont contournées plus souvent qu'on ne le croit » (Cepremap)

La législation et la réglementation influencent, voire conditionnent les pratiques des entreprises en matière d'emploi peu qualifié et peu rémunéré. Toutefois, « il faut distinguer leur caractère formel et leur rôle effectif ». En effet, « de façon légale ou illégale, les règles sont contournées en France plus souvent qu'on ne pourrait le penser, et plus particulièrement sur le segment du marché du travail » le plus vulnérable, celui des travailleurs peu qualifiés et peu rémunérés. C'est le constat dressé par le Cepremap (Centre pour la recherche économique et ses applications), dans un ouvrage récemment publié, intitulé : « Bas salaires et qualité de l'emploi : l'exception française ? ».

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 88 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Social / RH
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Des écarts significatifs de salaires chez les salariés non cadres entre métiers qualifiés et non qualifiés (Randstad)

« Une rémunération brute moyenne des salariés non cadres de 1 395 euros et des écarts significatifs entre les métiers qualifiés et les métiers non qualifiés. » Tels sont les principaux résultats du premier baromètre des salaires non cadres 2008 du groupe Randstad. Fondé « sur l'évaluation de deux millions de fiches de paie intérimaires [payés au même niveau que les salariés permanents] sur deux années consécutives, 2007 et 2008, cette étude menée sur l'ensemble du territoire national, permet une analyse de tous les bassins d'emploi, des métiers issus de tous les secteurs économiques et de tous les types d'entreprises », indique le groupe de travail temporaire. En moyenne, entre 2007 et 2008, les ouvriers non qualifiés ont vu leurs salaires augmenter de +0,7 %, les ouvriers qualifiés de +1,1 %, les employés de +1,7 % et les professions intermédiaires de +2,9 %.

Lire la suiteLire la suite
Les employés et ouvriers non qualifiés ont un niveau de vie inférieur d'un quart à la moyenne des salariés (Insee)

« Les employés et les ouvriers non qualifiés ont en commun le fait d'être plus fréquemment en contrat court, à temps partiel ou en situation de sous-emploi que les autres salariés », constate une étude de l'Insee, publiée mercredi 22 juillet 2009. « Au final, un employé ou un ouvrier non qualifié a en moyenne un niveau de vie inférieur de 24 % à celui de l'ensemble des salariés. »

Lire la suiteLire la suite
Conditionnalité des allégements de cotisations sociales : une circulaire commune DSS/DGT précise la mise en oeuvre du mécanisme

Les entreprises qui n'auront pas respecté au cours de l'année 2009 l'obligation d'ouverture d'une négociation annuelle sur les salaires effectifs seront soumises au dispositif de conditionnalité des allégements de cotisations sociales prévu par la loi du 3 décembre 2008 en faveur des revenus du travail au titre de leurs cotisations 2009 et devront donc opérer une diminution de 10 % sur le tableau récapituilatif des cotisations de 2009 en janvier 2010. C'est ce qu'indique une circulaire commune DSS/DGT du 29 mai 2009 qui apporte des précisions sur la mise en oeuvre de ce mécanisme de conditionnalité. Si les entreprises ne respectent pas non plus leur obligation en 2010 et 2011, elles seront totalement privées du bénéfice des allégements et exonérations auxquels elles peuvent peuvent prétendre en 2011.

Lire la suiteLire la suite
Revalorisation du Smic le 1er juillet 2009 : le groupe d'experts recommande de s'en tenir à « l'application des mécanismes légaux »

« A l'issue d'une discussion approfondie, le groupe a décidé à l'unanimité de recommander que la prochaine revalorisation du Smic devant prendre effet au 1er juillet 2009, soit limitée à l'application des mécanismes légaux prévus notamment aux articles L. 3231-4 et L.3231-8 du Code du travail ». Telle est la conclusion du rapport du groupe d'experts sur le Smic daté du 5 juin 2009 qui vient d'être remis au gouvernement et transmis aux partenaires sociaux. Le rapport exclut ainsi tout « coup de pouce » supplémentaire à la revalorisation légale du Smic au 1er juillet 2009.

Lire la suiteLire la suite
La loi "revenus du travail" définitivement adoptée par le Parlement. Le détail des dispositions relatives au Smic et à la négociation salariale

Le projet de loi "en faveur des revenus du travail" a été adopté définitivement par le Sénat jeudi 27 novembre 2008, compte tenu des conclusions de la CMP (commission mixte paritaire, qui réunit sept sénateurs et sept députés). Le texte avait été préalablement voté par l'Assemblée nationale mercredi 19 novembre 2008. Il modifie notamment le mode et la date de révision du Smic et instaure une modulation des exonérations de charges sociales en fonction de la négociation salariale en entreprise. Voici le détail de ces mesures.

Lire la suiteLire la suite
UE / Attractivité de l'emploi: Laurent Wauquiez défend les "politiques d'allégements de charges pesant sur le travail"

"Il existe, depuis quinze ans, une politique structurante d'allégements des charges pesant sur le travail. C'est efficace mais cela coûte très cher et fait l'objet de nombreuses interrogations de la part des parlementaires", indique Laurent Wauquiez, secrétaire d'État chargé de l'Emploi, mercredi 8 octobre 2008. Mais, poursuit-il, "c'est un des leviers les plus puissants pour agir sur les salaires". Laurent Wauquiez s'exprimait dans le cadre de la conférence de la présidence française de l'Union européenne sur l'attractivité de l'emploi, qui se tient à Paris mercredi et jeudi.

Lire la suiteLire la suite