Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».

Les Amis de la Terre accusent la Banque mondiale et la BEI de financer les changements climatiques

« La grande hypocrisie : comment la Banque mondiale et la BEI [Banque européenne d'investissement] financent les changements climatiques. » Tel est le titre de l'étude rendue publique le 22 septembre 2009, menée par Anne-Sophie Simpere et Sébastien Godinot pour l'association Les Amis de la Terre France, le jour du sommet de l'ONU sur le climat qui réunit une centaine de chefs d'État et de gouvernement. Malgré les déclarations des dirigeants mondiaux annonçant leur volonté de lutter contre les changements climatiques, « ils continuent à financer massivement les énergies fossiles et les industries les plus émettrices de CO2 à travers les institutions financières internationales dont ils sont les actionnaires », estime l'ONG.

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 89 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Développement durable
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Paradis fiscaux : la BEI dit avoir révisé sa politique

Suite au rapport publié par Counter Balance et Eurodad jeudi 16 juillet 2009, “Flying in the face of development : How EIB loans enable tax havens” (« comment les prêts de la BEI entretiennent les paradis fiscaux »), qui met en avant l'implication de la BEI (Banque européenne d'investissement) dans des paradis fiscaux, l'institution financière répond à l'AEF mardi 21 juillet 2009, que sa « politique en vigueur depuis 2005 sur les centres financiers offshore a été révisée et approuvée le 14 juillet 2009 par le conseil d'administration », composé des États membres de l'Union européenne. Cette politique révisée sera « publiée bientôt sur le site internet de la BEI », et ouverte à tous les « commentaires opportuns de toutes les parties prenantes externes, y compris des ONG ».

Lire la suiteLire la suite
« Bonne gouvernance » : propositions de la Commission européenne en matière fiscale

La Commission européenne a adopté, mardi 28 avril 2009, une communication dans laquelle sont recensées les mesures que les États membres devraient prendre pour promouvoir la « bonne gouvernance » dans le domaine fiscal. Objectif : « plus de transparence et d'échange d'informations et de nouveaux progrès sur la voie de la concurrence loyale en matière fiscale ».

Lire la suiteLire la suite
Déclaration environnementale et sociale de la BEI : « vague et peu contraignante » (Les Amis de la Terre)

La BEI (Banque européenne d'investissement), « dont l'implication dans des projets destructeurs est vivement critiquée, se contente pourtant d'une Déclaration [environnementale et sociale] vague et peu contraignante ». C'est ce qu'indique l'ONG les Amis de la Terre, mercredi 5 février 2009, au sujet de la Déclaration adoptée par la BEI, le 3 février 2009. L'association considère que cette déclaration « évite les contraintes environnementales et sociales ».

Lire la suiteLire la suite
Les Amis de la Terre dénoncent les dégâts humains et environnementaux des investissements de la BEI

« La Banque européenne d'investissement doit cesser d'investir l'argent public dans les industries extractives et s'impliquer dans des projets contribuant réellement au développement soutenable », déclare Anne-Sophie Simpere, chargée de campagne « Responsabilité des acteurs financiers » aux Amis de la Terre, jeudi 27 novembre 2008. « La BEI finance d'énormes projets fossiles et miniers en Afrique, aggravant les dérèglements climatiques, les pollutions et les inégalités ».

Lire la suiteLire la suite