Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».

Grand emprunt : le Syntec informatique propose la création d'un « grand pôle du numérique » à Saclay

« La France pourrait se doter d'un grand pôle du numérique au sens de la Silicon valley avec des centres de recherche, des pôles de compétitivité, des entreprises, ainsi qu'une grande école du numérique. L'emplacement pourrait être le plateau de Saclay, où sont déjà concentrées pas mal de compétences. » C'est ce qu'indique à AEF Jean Mounet, président de Syntec informatique, à la suite de propositions émises par la chambre syndicale, dans le cadre du grand emprunt, pour valoriser l'économie numérique. Un tel projet permettrait, selon lui, « d'attirer des entreprises étrangères, en particulier leurs centres de recherche » et de favoriser la création de start-up.

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 90 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Enseignement / Recherche
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
« Grand emprunt » : l'Alliance nationale de coordination de la recherche pour l'énergie rendra des propositions le 6 octobre

L'Ancre (Alliance nationale de coordination de la recherche pour l'énergie) créée fin juillet 2009 (AEF n°295223) devra présenter des premières « pistes de réflexion » pour le « grand emprunt » le 6 octobre, annonce Valérie Pécresse, ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, vendredi 18 septembre 2009 à l'occasion de l'installation du comité de coordination de cette alliance à Paris. Celui-ci est composé de représentants des membres fondateurs et présidé pour les deux premières années par Olivier Appert, président de l'IFP, dans le cadre d'une présidence tournante.

Lire la suiteLire la suite

Enseignement supérieur

Aperçu de la dépêche Aperçu
Saclay : Pierre Veltz veut privilégier des constructions denses et éviter la dispersion des bâtiments
Lire la suite
Informatique : le Syntec se veut vigilant sur l' « attractivité future » des formations

La filière de formation en informatique « a apparemment su adapter son offre en fonction des besoins des entreprises et des évolutions technologiques et proposent de nombreux débouchés professionnels. Mais le fléchissement récent [du nombre d'inscrits] appelle à la vigilance » quant à l' « attractivité future » de cette filière. C'est ce que conclut une étude publiée par la fédération Syntec informatique en mars 2009 dans laquelle 1 904 formations sont recensées en 2007-2008, dont 41 % de Bac+2, 34 % de Bac+5 ou 6, 22,5 % de Bac +3, près de 2,5 % de Bac+4. Une large majorité (près de 70 %) sont issues du secteur public, 21,3 % du privé, 5,7 % du privé sous contrat, et 3,2 % des services consulaires. Le nombre d'inscrits (plus de 45 000) augmente de 29 % entre 2000 et 2007, mais connaît un ralentissement depuis 2005-2006 (-2 %) qui « semblerait s'accentuer en 2006-2007 ». Le nombre de diplômés (environ 22 000) reste stable.

Lire la suiteLire la suite
Secteur des logiciels et services: 15 000 à 20 000 créations nettes d'emploi en 2008 (Syntec informatique)

Le secteur des logiciels et services en France devrait connaître une "croissance soutenue" de l'ordre de 6% en 2008 et une période de "résistance" en 2009, selon Syntec Informatique. En termes d'emploi, ces estimations font que "le secteur va rester le premier recruteur de cadres en 2009". Il devrait employer près de 370 000 personnes fin 2008, avec un volume de recrutement de 40 000 à 45 000 en 2008, dont 15 000 à 20 000 créations nettes d'emplois "très qualifiés". Ces chiffres s'inscrivent dans une période de quatre années consécutives de croissance supérieure ou égale à 6% pour un secteur qui devrait représenter 42 milliards d'euros. Le marché, qui a "doublé en 10 ans et quintuplé en 20 ans, est devenu stratégique pour l'économie française".

Lire la suiteLire la suite