Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

RATP : « La négociation sur la GPEC a été l'occasion d'élaborer notre méthode de conduite du changement » (J.-M. Ambrosini, DDRH)

Le premier accord de GPEC (gestion prévisionnelle des emplois et des compétences) négocié par la RATP a été l'occasion pour l'entreprise de réfléchir aux bonnes pratiques internes en matière d'accompagnement des changements. Vingt ans après l'accord dit « Schwebel » de 1990, véritable préfiguration d'une démarche de GPEC, Jean-Marc Ambrosini, directeur délégué aux ressources humaines et pilote de la négociation, a souhaité profiter de cette négociation pour élaborer avec les partenaires sociaux une méthodologie d'anticipation et d'accompagnement des réorganisations et changements. Plutôt que la transposition d'une méthode préétablie, les négociateurs ont débuté par une phase de travail autour de projets réussis au sein du groupe. Jean-Marc Ambrosini revient pour AEF sur les enjeux de cette négociation.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi