Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».
Home| Social / RH| Politiques de l’emploi| Dépêche n°278577

Pôle emploi : la majorité des salariés se disent mal préparés aux changements provoqués par la fusion ANPE-Assédic

Une large majorité de salariés (88,7 %) de Pôle emploi estiment qu'ils sont mal préparés aux changements affectant leur travail à la suite de la fusion ANPE-Assédic et de la création de l'opérateur : 48,7 % se disent « pas bien préparés », et 40 % « pas du tout ». Seuls 11,3 % des salariés de l'opérateur jugent avoir été correctement préparés. C'est ce qu'indiquent les résultats du questionnaire envoyé par la direction de Pôle emploi aux 48 540 salariés de l'opérateur le 5 novembre 2009 (AEF n°286405). 51,7 % y ont répondu, soit 25 087 personnes. Les réponses, ainsi qu'un diagnostic réalisé par le cabinet Isast, ont été présentées aux organisations syndicales de l'opérateur mardi 5 décembre 2010, à l'occasion de la première séance de négociation sur la prévention du stress et les conditions de travail. Entamée un an jour pour jour après l'ouverture de Pôle emploi au public, cette négociation était réclamée par les syndicats, qui dénoncent une dégradation des conditions de travail des salariés, confrontés à la réorganisation du nouvel opérateur et à l'afflux de demandeurs d'emploi sous l'effet de la crise économique.

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 86 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Social / RH
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
La convention collective nationale de Pôle emploi, officiellement agréée, entre en vigueur le 1er janvier 2010

La convention collective nationale de Pôle emploi du 21 novembre 2009 est officiellement agréée par un arrêté du 21 décembre, publié au Journal officiel du dimanche 27 décembre 2009. Cette convention collective signée par Pôle emploi et les syndicats CFDT, CFE-CGC, CFTC, CGT-FO et Unsa, est ainsi validée par Christine Lagarde, Éric Woerth et Laurent Wauquiez, respectivement ministre de l'Économie, de l'Industrie et de l'Emploi, ministre du Budget, des Comptes publics, de la Fonction publique et de la Réforme de l'État et secrétaire d'État chargé de l'Emploi. Suite à cet agrément, la convention collective prendra effet le 1er janvier 2010.

Lire la suiteLire la suite
Pôle emploi : la justice suspend la procédure d'information-consultation sur le déploiement des « sites mixtes » en Île-de-France

Le TGI (tribunal de grande instance) de Bobigny a suspendu la procédure d'information-consultation sur le déploiement des « sites mixtes » de Pôle emploi dans la région Île-de-France par une ordonnance en référé, le 9 décembre 2009. Il ordonne à l'opérateur de fournir une série de documents sur ce déploiement aux représentants du personnel. Le TGI était saisi par six organisations syndicales de Pôle emploi Île-de-France (CGT, FO, SNU, CFE-CGC, CFTC, CFDT) qui ont assigné fin octobre l'opérateur en référé, estimant les IRP insuffisamment informées et consultées sur les conditions de déploiement des « sites mixtes », regroupant ex-agences ANPE et ex-Assédic. Pôle emploi doit présenter 26 documents aux représentants du personnel, sous peine d'une astreinte de 1 000 euros par jour de retard et par document, à compter du 11 décembre 2009. Le TGI ordonne « la suspension du processus d'information-consultation du CE transitoire et du CHSCT de Pôle emploi Île-de-France sur la question du déploiement des sites mixtes jusqu'à la production des documents », selon le texte de l'ordonnance. La consultation des IRP devra reprendre une fois ces documents fournis.

Lire la suiteLire la suite