Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».
Home| Social / RH| Politiques de l’emploi| Dépêche n°277539

Projet de loi de finances rectificative 2010 : les mesures en faveur de l'industrie, de l'économie sociale et du secteur agricole

Une enveloppe de 500 millions d'euros de crédits sera annulée sur le Budget 2010 de l'État voté fin 2009 par le Parlement. « 95 % des ministères » devront contribuer à cette réduction des dépenses qui s'ajoutent aux cinq milliards d'euros de crédits automatiquement mis en réserve en début d'exercice, indique Éric Woerth lors de la présentation du premier PLFR (projet de loi de finances rectificative) pour 2010. Selon le ministre du Budget, des Comptes publics, de la Fonction publique et de la Réforme de l'État, qui a présenté le texte au Conseil des ministres du mercredi 20 janvier 2010 avec Christine Lagarde, ministre de l'Économie, de l'Industrie et de l'Emploi, rares sont les ministères à être « protégés ». C'est le cas, toutefois, de celui en charge de l'Enseignement supérieur et de la Recherche qui bénéfice de près de 22 milliards d'euros sur les 35 milliards d'euros venant du « grand emprunt ». Des crédits nettement plus modestes sont consacrés aux autres « dépenses d'avenir » inscrites au PLFR 2010 : par exemple, deux milliards d'euros pour les PME innovantes dont 100 millions d'euros dédiés au secteur de l'économie sociale, un milliard d'euros pour les PME industrielles, 500 millions d'euros pour les investissements dans la formation en alternance.

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 89 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Social / RH
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Grand emprunt : 100 millions d'euros pour l'économie sociale. Un milliard d'euros pour les États généraux de l'industrie

100 millions d'euros seront dédiés à un fonds consacré à l'entrepreneuriat social et solidaire. C'est l'arbitrage retenu par Nicolas Sarkozy ,qui a présenté les politiques publiques appelées à être financées par l'emprunt national, lundi 14 décembre 2009. Dans leur rapport remis au président de la République jeudi 19 novembre, les deux anciens Premiers ministres, Alain Juppé et Michel Rocard, avaient également suggéré de créer un fonds pour soutenir les organisations innovantes dans le secteur de l'économie sociale et solidaire. Ils avaient toutefois proposé de limiter à 50 millions d'euros les engagements de l'État dans ce domaine.

Lire la suiteLire la suite
Grand emprunt : 500 millions d'euros pour l'apprentissage

500 millions d'euros : c'est le montant que le gouvernement compte consacrer au soutien à la formation en apprentissage, dans le cadre de l'emprunt national dont Nicolas Sarkozy a présenté les lignes directrices lundi 14 décembre 2009. Ces crédits permettront à l'État de financer la rénovation et la construction de CFA (centre de formation d'apprentis), leur mise aux normes, l'adaptation des équipements pédagogiques aux évolutions technologiques et aux moyens de production existant dans les entreprises « Des solutions d'hébergement pour les jeunes » seront également financées dans ce cadre. Selon le président de la République, les 500 millions d'euros financés par l'emprunt seront investis dans l'appareil d'apprentissage « en complément des apports des entreprises, des partenaires sociaux et des collectivités locales ».

Lire la suiteLire la suite
Grand emprunt : 50 millions d'euros proposés pour l'économie sociale

50 millions d'euros : tel est le montant proposé par la commission sur le « Grand emprunt » pour doter « un ou plusieurs fonds pour l'innovation sociale » afin de favoriser le développement des entreprises intervenant dans le champ de l'économie sociale et solidaire. Les deux présidents de la commission, les anciens Premiers ministres Alain Juppé et Michel Rocard, ont remis leurs conclusions au président de la République jeudi 19 novembre 2009. Nicolas Sarkozy doit consulter les partenaires sociaux la semaine prochaine sur les « priorités nationales » que financeront les fonds levés dans le cadre de l'emprunt. La commission préconise un emprunt auprès des marchés financiers permettant un investissement public de 35 milliards d'euros. Cette somme serait complétée par des fonds privés et européens notamment, pour atteindre un investissement total de 60 milliards d'euros.

Lire la suiteLire la suite
Trois mois pour fixer des « priorités nationales » (Nicolas Sarkozy devant le Congrès)

La composition du prochain gouvernement sera annoncée mercredi 24 juin 2009, avant le Conseil des ministres. « Son premier travail sera de réfléchir à nos priorités nationales et à la mise en place d'un emprunt pour les financer », annonce Nicolas Sarkozy devant le Parlement réuni en Congrès, à Versailles (Yvelines), lundi 22 juin 2009. Ces orientations pour « préparer l'avenir » seront débattues pendant trois mois entre le gouvernement, le Parlement, les partenaires sociaux « dès le 1er juillet », ainsi que les responsables économiques, les acteurs du monde de la culture, de la recherche et de l'éducation. Le montant de l'emprunt sera arrêté une fois que ces priorités seront définies. Deux hypothèses sont envisagées par le président de la République : solliciter les Français ou se tourner vers les marchés financiers. Il compte, par ailleurs, proposer aux partenaires sociaux de « prendre des mesures massives en faveur de l'activité partielle et d'étendre encore le contrat de transition professionnelle ».

Lire la suiteLire la suite