Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».

Thon rouge : les ONG dénoncent les conditions de l'interdiction du commerce international défendues par le gouvernement

« Le président de la République n'a pas arbitré en faveur de la décision la plus claire et la courageuse », déclare le WWF France, mercredi 3 février, à la suite de l'annonce par le gouvernement de la position de la France en faveur d'une interdiction du commerce international du thon rouge d'ici 18 mois (L'AEF n°276490). Toutefois, l'ONG salue « l'annonce de la création d'une zone économique exclusive » qu'elle appelait de ses « voeux », car elle permettra à « ceux qui y pêchent, essentiellement la pêche artisanale, de pouvoir continuer à vendre leurs thons rouges sur le marché communautaire ». « Cette pêche à l'hameçon n'est pas celle qui nuit à l'espèce », puisque lui a été attribué 300 tonnes de quotas en 2009, « quand les thoniers senneurs [pêche industrielle] en recevaient 3 000 tonnes ».

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 76 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Développement durable
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Thon rouge : le gouvernement français pour une interdiction mondiale conditionnée à plusieurs dispositions

La France se positionne en faveur d'une inscription du thon rouge à l'annexe I de la convention Cites sur le commerce international des espèces de faune et de flore protégées, mais « sous 18 mois », et à deux autres conditions. Elle rejoint ainsi la position de Monaco. C'est ce qu'indiquent le ministre du Développement durable, Jean-Louis Borloo, et le ministre de l'Agriculture et de la Pêche, Bruno Le Maire, mercredi 3 février 2010. « Nous pouvons raisonnablement penser que la France fera basculer l'Union européenne et que l'UE sera décisionnaire à Doha », commente Jean-Louis Borloo. La prochaine réunion de la Cites aura lieu à Doha (Qatar), du 13 au 25 mars. La décision d'inscrire le thon rouge à l'annexe I doit être approuvée par deux tiers des 175 parties.

Lire la suiteLire la suite
Thon rouge : Jean-Louis Borloo devrait réclamer son interdiction « d'ici à quinze jours » (« Le Monde »)

Jean-Louis Borloo, ministre du Développement durable, « devrait annoncer d'ici à quinze jours » que la France soutient une « interdiction du commerce international du thon rouge », annonce « Le Monde » dans son édition du mercredi 3 février 2010. « En échange de cette position », précise le quotidien, « Paris veut négocier avec Bruxelles des compensations : une zone exclusive pour les petits artisans qui pêchent à l'hameçon, avec la possibilité pour eux de commercialiser leurs prises, et des aides à la reconversion pour ceux qui ne pourront pas poursuivre leur activité ».

Lire la suiteLire la suite
Commercialisation du thon rouge : « Pas de doute sur la position française » (Jean-Louis Borloo)

« Le président s'est exprimé sur le thon rouge. Je n'ai pas de doute sur la position française », déclare Jean-Louis Borloo, ministre du Développement durable, mardi 12 janvier 2010, au siège de l'Unesco à Paris, lors de la présentation de ses vœux et du lancement de l'année internationale de la biodiversité en France. Nicolas Sarkozy s'était en effet prononcé sur le sujet en juillet dernier, lors d'un discours au Havre (Seine-Maritime) sur le Grenelle de la mer (L'AEF n°297252). Il souhaitait notamment soutenir l'inscription du thon rouge « à l'annexe de la convention internationale sur les espèces sauvages [Cites] ». Il n'avait pas précisé s'il visait une inscription à l'annexe I de la convention, qui regroupe les espèces les plus menacées d'extinction et introduit une interdiction de commercialisation, ou bien à l'annexe II qui autorise la commercialisation dans le cadre d'un permis d'exportation ou d'un certificat de réexportation. La prochaine session de la conférence des parties à la convention aura lieu du 13 au 25 mars 2010, à Doha (Qatar).

Lire la suiteLire la suite