Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».
Home| Social / RH| Protection sociale| Dépêche n°275948

Création en Saône-et-Loire d'un « impôt local 5e risque » : le réseau UNA et l'AD-PA appellent le gouvernement à « prendre l'initiative »

Une contribution à la réflexion engagée par le président de la République et qui a le « mérite » de « proposer une réponse significative à cet enjeu grandissant ». Telle est la réaction du réseau d'aide, de soins et de services à domicile UNA et de l'association des directeurs d'établissement et de services à domicile AD-PA à l'initiative du conseil général de Saône-et-Loire présidé par le député socialiste Arnaud Montebourg (SRC, Saône-et-Loire) et qui, à l'occasion de son débat d'orientation budgétaire le 4 février 2010, a adopté le principe de 82 mesures d'économie (pour un total de 56 millions d'euros), dont l'une vise à assurer la solidarité par l'instauration d'un « impôt local 5e risque ». Le département se propose d'affecter le produit de cette mesures fiscale aux dépenses en faveur des personnes âgées et handicapées.

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 75 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Social / RH
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Le collectif « une société pour tous les âges » se saisit du débat sur le cinquième risque ouvert par le président de la République

« Le président de la République affirme qu'il veut faire un cinquième risque. Il l'a même dit trois fois depuis le début de l'année. C'est sans précédent, et c'est une bonne nouvelle, même si aujourd'hui il n'y a pas un crédit de plus pour la prise en charge de la dépendance. Mais cette parole présidentielle crée une dynamique, lance le débat », se félicite Pascal Champvert, président de l'AD-PA. Il s'est exprimé, mercredi 27 janvier 2010, au sein du collectif « une société pour tous les âges » qui a souhaité apporter sa contribution au débat sur le cinquième risque à l'occasion d'une conférence de presse. Créé en 2006 en vue d'interpeller les candidats à la présidentielle de 2007 sur « la question de l'avancée en âge et du vieillissement », ce collectif regroupe de nombreuses associations du secteur médico-social et des spécialistes du vieillissement. Aux cotés de Pascal Champvert se trouvaient le sociologue Bernard Ennuyer, gérontologue Jean-Claude Henrard, la présidente de France Alzheimer 93, Catherine Ollivet et Maurice Bonnet, l'ancien vice-président du CNRPA. Ensemble, ils ont échangé sur le financement de la prise en charge de l'autonomie, la barrière de l'âge entre handicap et dépendance, et l'opportunité de lier réforme des retraites et cinquième risque.

Lire la suiteLire la suite
Aide à domicile : après les associations, la CFDT alerte les pouvoirs publics sur les difficultés financières du secteur

Une baisse des financements de plus de 20 % en deux ans et un écart de 2 euros en moyenne par heure d'intervention entre le coût d'un poste de travail (la plupart du temps des auxiliaires de vie sociale) et le taux de participation des financeurs (CAF, Conseils généraux et Cram) : C'est ce qui, selon la CFDT pourrait mettre en péril près de 11 500 emplois dans le secteur des aides à domicile en 2010, les associations devant faire face à des déficits records : 300 000 euros de déficit en moyenne selon Maryvonne Nicolle, responsable de la branche associative sociale au sein de la fédération CFDT santé sociaux.

Lire la suiteLire la suite
Seize organisations d'aide à domicile demandent la création d'un fonds d'urgence d'ici à la fin février pour aider les plus en difficulté

Seize organisations représentatives des professionnels et les usagers du secteur de l'aide à domicile ont signé le 22 décembre une déclaration commune à l'occasion de la table ronde sur le financement de l'aide à domicile organisée par la DGAS. Dans ce texte les organisations signataires se félicitent de ce premier tour de table « qui a permis de conforter le diagnostic d'un système à bout de souffle et d'entériner la nécessité d'une refonte globale », mais elles disent attendre « désormais la mise en œuvre rapide des travaux proposés par la DGAS ». Les conclusions de ces travaux devront être opératoires au 1er janvier 2011. Elles demandent également « la création d'un fonds d'urgence pour aider les structures d'aide et de soins à domicile les plus en difficulté. Il en va, ajoutent-elles de la prise en charge de dizaines de milliers de bénéficiaires et de la pérennité de plusieurs milliers d'emplois ».

Lire la suiteLire la suite