Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».

Le Parlement adopte définitivement le PLFR 2010, qui englobe les 35 milliards d'euros du « grand emprunt »

L'ensemble du projet de loi de finances rectificative pour l'année 2010 est adopté par le Sénat jeudi 25 février 2010, après son adoption par l'Assemblée nationale mardi 23 février 2010. L'article 6 ouvre 35 milliards d'euros de crédits supplémentaires sur le budget général pour financer les « investissements d'avenir » décidés dans le cadre du « grand emprunt », dont 21,9 milliards sont affectés à la Mires (Mission recherche et enseignement supérieur, AEF n°277566). Le texte annule aussi 1,8 milliard d'euros de crédits sur les budgets des ministères, « dont 500 millions au titre de la charge d'intérêt supplémentaire liée à l'emprunt national ». La Mires perd pour sa part 125 millions d'euros. Le ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche précise que « ni les universités ni les organismes de recherche ne seront touchés par ces annulations de crédits » (AEF n°276896).

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 72 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Enseignement / Recherche
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Grand emprunt : la commission des finances du Sénat propose de limiter à dix ans les conventions passées entre l'État et les opérateurs

La commission des finances du Sénat adopte quatorze amendements à l'article 4 du PLFR (projet de loi de finances rectificative) 2010, qui détaille les modalités d'attribution et de gestion des fonds du grand emprunt, mardi 9 février 2010. En particulier, un amendement du rapporteur général de la commission, le sénateur Philippe Marini (UMP, Oise), limite à dix ans la durée des conventions passées « entre l'État et chacun des organismes gestionnaires ». Ces conventions « ne peuvent pas être conclues pour une durée indéterminée », explique-t-il dans son exposé des motifs. « Certains projets étant envisagés sur le long terme (par exemple les campus d'excellence), il convient d'imposer une renégociation périodique des conventions. » Le projet de loi doit être discuté en séance publique les 15 et 16 février 2010.

Lire la suiteLire la suite
PLFR 2010 : 125,3 millions d'euros d'annulations de crédits pour la Mires. « Les universités et organismes ne seront pas touchés » (MESR)

125,301 millions d'euros d'annulations de crédits sont prévus pour la Mires, dans le cadre du PLFR 2010. Au total, les annulations de crédits représentent 500 millions d'euros au titre de l'impact en 2010 de l'augmentation de la charge d'intérêt résultant de l'emprunt national et 168 millions d'euros (M€) de crédits mis en réserve de précaution. Le PLFR précise que « les montants par mission et programme de ces annulations ont été déterminés en liaison avec les ministères gestionnaires, en tenant compte de leurs capacités contributives respectives ».

Lire la suiteLire la suite
Grand emprunt : le PLFR 2010 précise les critères de sélection des campus d'excellence

L'intégralité des fonds liés à l'émergence de campus d'excellence « sera versée à l'ANR qui sera chargée de placer ces fonds sur un compte au Trésor public dans l'attente du versement des financements aux bénéficiaires finaux retenus dans le cadre d'un appel à projets spécifique qui sera lancé. Les bénéficiaires finaux retenus auront eux-mêmes l'obligation de centraliser les fonds au Trésor. » C'est ce qu'indique l'action 1 (« Campus d'excellence ») du programme « pôles d'excellence » du projet de loi de finances rectificative 2010, présenté mercredi 20 janvier 2010 en conseil des ministres. Il est examiné ce jour en commission des Finances de l'Assemblée nationale.

Lire la suiteLire la suite
Grand emprunt : les « campus d'excellence » toucheront leurs dotations en capital au bout d'une « période probatoire de trois ans »

« Le principe d'une période probatoire de trois ans est retenu » pour les « cinq à dix projets qui seront labellisés 'campus d'excellence' » dans le cadre du grand emprunt. C'est ce qu'indiquent les documents du ministère du Budget, des Comptes publics et de la Fonction publique accompagnant le PLFR (projet de loi de finances rectificative) pour l'année 2010, présenté mercredi 20 janvier 2010 en conseil des ministres (AEF n°277566). Le gouvernement justifie cette période probatoire par la volonté de « s'assurer que la dynamique de transformation des entités bénéficiaires s'engage effectivement, conformément aux ambitions des projets qui auront été sélectionnés ». Le versement des 7,7 milliards d'euros de dotations en capital aux « campus d'excellence » n'interviendra qu'à l'issue de cette période probatoire. « Après la période probatoire de trois ans, et en fonction de l'atteinte des objectifs fixés dans le cahier des charges, il sera alloué à chacun de ces 'campus d'excellence' une dotation en capital non consommable qui a vocation à être complétée par des fonds privés », précisent les documents du ministère du Budget.

Lire la suiteLire la suite
Grand emprunt : le projet de loi de finances rectificative 2010 prévoit 22 milliards d'euros pour la Mires

Sur les 35 milliards d'euros du « grand emprunt » inscrits au budget de l'État, 21,9 milliards d'euros sont affectés à la Mires (mission recherche et enseignement supérieur). C'est ce qu'indique le projet de loi de finances rectificative pour 2010, présenté mercredi 20 janvier 2010 en conseil des ministres. « Nous ne créons pas de nouvelle mission, mais des programmes à l'intérieur de missions existantes », indique Éric Woerth, ministre du Budget, des Comptes publics, de la Fonction publique et de la Réforme de l'État en présentant le projet de loi à la presse. Le ministre du Budget et Christine Lagarde, ministre de l'Économie, de l'Industrie et de l'Emploi, sont auditionnés le même jour par la commission des Finances de l'Assemblée nationale puis par celle du Sénat.

Lire la suiteLire la suite