Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».
Home| Social / RH| Protection sociale| Dépêche n°274722

« L'ARS doit être synonyme d'une meilleure efficience du système de santé » (Daniel Lenoir, Nord-Pas-de-Calais)

« Le projet régional de santé devra s'appuyer sur un diagnostic stratégique pour comprendre pourquoi, malgré les progrès réalisés dans le Nord-Pas-de-Calais, l'écart s'est maintenu avec les autres régions françaises », indique Daniel Lenoir, directeur préfigurateur de l'ARS Nord-Pas-de-Calais. La mission de l'ARS sera d'initier « des projets structurants » pour mobiliser « les énergies » dans des territoires qui accumulent les handicaps en matière de santé. Indice révélateur de l'état sanitaire, le Nord-Pas-de-Calais est la région française qui connaît, selon l'ORS (observatoire régional de la santé) la surmortalité (toutes causes confondues) la plus élevée (+36,3 %) entre 2004 et 2007. Dans un entretien accordé à l'AEF, Daniel Lenoir détaille ses priorités et dresse un bilan d'étape de l'installation de l'ARS dans la région.

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 94 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Social / RH
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
« Pour les ARS, rester dans l'Ondam sera une donne permanente » (Alain Corvez)

« Pour les ARS, rester dans l'Ondam sera une donne permanente. En période de crise, dans un contexte de maîtrise des déficits publics, elles devront assurer le meilleur rapport qualité-coût. Leur transversalité devrait leur donner de nouvelles marges de manœuvre pour y arriver », déclare à l'AEF Alain Corvez, directeur de l'ARH Languedoc-Roussillon, un temps pressenti pour devenir l'un des directeurs préfigurateurs. Membre de l'équipe « Projet ARS », placée sous l'autorité du secrétaire général des ministères chargés des Affaires sociales, Jean-Marie Bertrand, il a été responsable de la « performance des systèmes de santé ». Mais depuis le début de l'année, il n'officie plus à ce poste, tout en assurant qu'il « restera actif sur le domaine de la Santé dans les mois qui viennent pour que cette reforme si essentielle prenne toute sa dimension ».

Lire la suiteLire la suite
Besançon : Roselyne Bachelot souligne la qualité des responsables préfigurateurs des ARS

« Je suis très contente de mes 26 futurs directeurs généraux d'ARS, a assuré Roselyne Bachelot, vendredi 5 février 2010 à Besançon (Doubs), à propos des actuels directeurs préfigurateurs des agences. La ministre de la Santé s'exprimait à l'issue d'un échange d'une demi-heure avec les agents de la future ARS de Franche-Comté. Roselyne Bachelot a par ailleurs confirmé que les ARS seraient installées avant le 1er avril 2010, « avec très certainement nomination de leurs directeurs généraux lors d'un conseil des ministres qui précédera cette date ».

Lire la suiteLire la suite
Les directeurs préfigurateurs d'ARS seront destinataires de l'enquête annuelle du Cnom sur la permanence des soins

Parce qu'ils vont être dès leur installation effective au printemps 2010, en charge de l'organisation de la permanence des soins dans leurs régions, les directeurs préfigurateurs d'ARS seront cette année destinataires de l'enquête annuelle sur la permanence des soins réalisée pour la septième année consécutive par le Cnom. Si l'enquête 2010 - réalisée pendant le mois de janvier 2010 à partir d'un questionnaire adressé aux 100 conseils départementaux de métropole et d'Outre-Mer en décembre 2009 - prouve que les médecins continuent à assumer leurs responsabilités sur l'ensemble du territoire, elle met aussi en évidence une « érosion du volontariat ». Cette érosion, jugée « préoccupante », « constituera un défi pour les agences régionales de santé », estime le Cnom qui se réjouit de la fin de la dissociation entre organisateur de la PDS et payeur. « L'administration ne pourra plus promettre et renvoyer à l'assurance maladie pour les moyens et l'assurance maladie ne pourra plus rechigner à financer les décisions prises », peut-on lire en conclusion de cette enquête publiée jeudi 4 février 2010 par l'institution ordinale.

Lire la suiteLire la suite

Protection sociale

Aperçu de la dépêche Aperçu
« L'ARS doit être réactive et proche du terrain » (Dominique Deroubaix, directeur préfigurateur de l'ARS Paca)
Lire la suite
« La situation des ARS n'est pas longtemps tenable dans cette phase intermédiaire. Il faut une appropriation par ses acteurs » (Alain Corvez)

« La situation des ARS n'est pas longtemps tenable dans cette phase intermédiaire, sans faire souffrir trop de gens, tout en faisant en sorte que chacun reste à son poste pour assurer la continuité des services. Il faut qu'il y ait une logique d'appropriation des agences par leurs acteurs. Il faut aussi éviter des résistances créées par un manque d'explication », a déclaré Alain Corvez, membre du comité national de pilotage des ARS et actuel directeur de l'ARH Languedoc Roussillon, vendredi 11 décembre 2009, lors de la journée organisée par la revue « Espace social européen » sur le thème « ARS et assurance maladie ». Il était entouré de Pierre-Jean Lancry, directeur préfigurateur de l'ARS Basse-Normandie, Joseph Losson, directeur de l'Urcam d'Alsace et d'Agnès Marie-Égyptienne, directrice adjointe de la Ddass de la Loire. Ces deux derniers ont insisté sur la nécessité de sortir au plus vite de cette période intermédiaire, où subsistent de nombreuses « incertitudes » sources « d'inquiétudes ».

Lire la suiteLire la suite

Protection sociale

Aperçu de la dépêche Aperçu
Nicole Klein, directrice de l'ARS d'Aquitaine: "les différentes institutions sont mobilisées car le projet ARS a du sens"
Lire la suite