Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».
Home| Social / RH| Ressources humaines| Dépêche n°274243

France Télécom : les accords sur la mobilité et sur l'équilibre vie privée-vie professionnelle signés par trois syndicats

La CFDT, la CFTC et la CGT signent l'accord sur la mobilité issu de la négociation sur le stress chez France Télécom, tandis que la CFE-CGC, Sud et FO ne le signent pas. De plus, la CFE-CGC, la CGT et la CFTC, décident de signer l'accord sur l'équilibre vie privée-vie professionnelle. La CFDT Sud et FO ne le signent pas. Ces deux accords étaient ouverts à signature jusqu'au vendredi 5 mars 2010. Ils obtiennent donc tous deux les 30 % nécessaires depuis la loi sur la représentativité syndicale : la CGT, première organisation au niveau groupe représente 26,32 % des suffrages, la CFDT 22,35 %, Sud 21,85 %, FO 11,83 %, la CFE-CGC 10,27 % et la CFTC 7,05 %.

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 83 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Social / RH
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
France Télécom : Bruno Mettling remplacera Olivier Barberot à la DRH du groupe « d'ici la fin de l'année »

Stéphane Richard, qui doit prendre la direction générale de France Télécom-Orange à compter du 1er mars 2010 (AEF n°276637), annonce l'entrée en fonctions prochaine de Bruno Mettling, 51 ans, en tant que DRH du groupe, en remplacement d'Olivier Barberot, dans un communiqué publié jeudi 25 février 2010. L'actuel directeur exécutif en charge des ressources humaines conserve toutefois ses fonctions dans un premier temps, afin de mener les négociations en cours avec les organisations syndicales jusqu'à leur terme. Olivier Barberot est également chargé d'une mission sur la bonne intégration des filiales pays dans le groupe et sur le lancement des nouvelles opérations. Son remplacement par Bruno Mettling devrait intervenir « d'ici la fin de l'année », selon les informations transmises par le groupe. Olivier Barberot prendra ensuite de nouvelles fonctions à l'international.

Lire la suiteLire la suite
France Télécom : deux projets d'accords sur la mobilité et l'équilibre vie privée/vie professionnelle présentés au CCE

Deux projets d'accords, l'un sur l'équilibre vie privée vie professionnelle, l'autre sur la mobilité, ont été présentés au CCE de France Télécom, mardi 9 février 2010. Ces deux textes sont issus de la négociation en cours sur le stress au sein de l'opérateur de télécommunications et seront ouverts à signature du 19 février au 5 mars 2010. Parallèlement, la négociation se poursuit et devrait donner lieu à quatre autres projets d'accords sur les conditions de travail, l'organisation du travail, l'égalité professionnelle et la déclinaison de l'ANI du 2 juillet 2008 sur le stress au travail. Le projet d'accord sur « les principes fondamentaux : perspective-emploi et compétences-développement professionnel-formation » (mobilité) renforce notamment l'information des salariés et de leurs représentants sur les motifs des réorganisations et permet aux collaborateurs de formuler des propositions alternatives au projet à l'origine d'une réorganisation.

Lire la suiteLire la suite
France Télécom : l'agrément du service de santé au travail inter-établissements refusé en raison d' « irrégularités »

« Les enquêtes conduites par l'ensemble des directions régionales du travail dans tous les établissements de France Télécom au cours de l'année 2009, au titre de l'organisation et des moyens du service de santé au travail, l'examen des avis des CE et CCE, les contrôles réalisés par l'inspection du travail avant et après la mise en œuvre du plan d'urgence [de lutte contre le stress] ont mis en évidence de nombreux et graves manquements dans l'organisation, les moyens et les ressources mis à disposition du service de santé au travail », indique la DRTEFP d'Île-de-France dans un courrier adressé au P-DG de France Télécom Didier Lombard, le 22 décembre 2009.

Lire la suiteLire la suite
France Télécom : SUD veut faire condamner pénalement les hauts dirigeants pour « mise en danger d'autrui » et « harcèlement moral »

« Le sens de la plainte déposée par SUD-PTT à l'encontre de France Télécom est de déterminer s'il existe des coupables, s'il y a eu des fautes, et si ces fautes sont punissables par la loi. Ces fautes sont-elles des infractions pénales ? », explique Me Jean-Paul Teissonnière, avocat du syndicat SUD-PTT, lors d'un débat sur la souffrance au travail organisé par l'observatoire du stress et des mobilités forcées de France Télécom, et le conseil régional Île-de-France, vendredi 8 janvier 2010 à Paris. L'organisation syndicale a porté plainte en décembre 2009 à l'encontre de France Télécom, du P-DG Didier Lombard, du DRH Olivier Barberot et de l'ancien directeur exécutif France, Louis-Pierre Wenes, pour « mise en danger d'autrui » et « harcèlement moral ».

Lire la suiteLire la suite
France Télécom : l'analyse documentaire de Technologia révèle une organisation des RH inadaptée et une défaillance du système de prévention

Les premiers résultats de l'enquête Technologia chez France Télécom (AEF n°279661) prouvent la nécessité de la « ferme intervention » du ministère du Travail dans la crise sociale que traverse l'entreprise, estime Xavier Darcos. « Les résultats vont dans le sens de ce que nous pensions », ajoute-t-il en marge d'une conférence de presse à l'occasion de la réunion de la CNNC relative au Smic, mardi 15 décembre 2009 à Paris. Toutefois, il remarque que le plan d'urgence mis en place semble fonctionner, et que « les négociations avancent ».

Lire la suiteLire la suite