Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».
Home| Social / RH| Protection sociale| Dépêche n°273518

Une révision régulière des contrats prévoyance et retraite peut générer jusqu'à 35 % d'économies (Marc Salameh, Hewitt Associates)

D'après Hewitt Associates, société de management des ressources humaines et risques financiers associés, les entreprises pourraient réaliser jusqu'à 35 % d'économies sur les frais liés aux avantages sociaux (frais de santé, prévoyance, retraite entreprise, épargne salariale…) grâce à une révision des contrats sans pour autant diminuer le niveau de prestation sociale existante. Marc Salameh, responsable de l'activité conseil en avantages sociaux chez Hewitt France, explique pour l'AEF les avantages qu'ont les entreprises à réviser leurs contrats de prestataires souvent prêts à ajuster leurs tarifs afin de fidéliser leurs clients. Non seulement les entreprises peuvent réaliser des économies sans remettre en cause le niveau des avantages sociaux, mais parfois en l'améliorant, affirme Marc Salameh.

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 93 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Social / RH
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Contrats collectifs santé : la Macif lance un produit « spécifiquement adapté aux très petites entreprises »

La Macif annonce ce mercredi 6 janvier 2010 le lancement d'un nouveau contrat collectif santé « spécifiquement adapté aux entreprises entre 1 et 10 salariés », intitulé « Pleine santé TPE ». Ce contrat « responsable » (et donc éligible au dispositif de déductibilité fiscale et d'exonération de charges sociales) permet de couvrir « à la fois les salariés et les dirigeants non salariés de ces petites entreprises » avec six formules de garanties possibles. Les collaborateurs sont couverts « indépendamment du revenu, de l'âge ou de l'état de santé », bénéficiant d'un tarif « souvent plus intéressant » par rapport à un contrat individuel santé assure la Macif et pouvant donc déduire leurs cotisations de leur revenu imposable puisqu'il s'agit d'un contrat dit « responsable ». En vertu d'un décret d'application de la loi du 13 août 2004 relative à l'assurance maladie, le bénéfice d'exonérations fiscales ou sociales sur les contrats d'assurance complémentaire de santé est en effet subordonné au respect de certaines règles à travers des contrats dits « responsables » (interdiction totale ou partielle de prise en charge de certaines prestations, liées au non passage par le médecin traitant, obligation de prise en charge totale ou partielle d'autres prestations).

Lire la suiteLire la suite
Malakoff Médéric, GAN et AG2R La Mondiale sont les opérateurs les plus primés du benchmark d'Epsineo rating sur les contrats collectifs

Malakoff Médéric, GAN et AG2R La Mondiale sont les opérateurs qui apparaissent les plus souvent en tête des classements dans le dernier « benchmark » présenté hier soir, jeudi 10 décembre 2009 par Espineo rating et consacré à « la qualité de service en santé collective ». Après les relevés de comptes épargne salariale en 2008, puis les sites internet consacrés à l'épargne salariale et à l'épargne retraite en 2009, l'agence de notation a en effet présenté un classement des services rendus par les assureurs en matière de contrats collectifs santé, aussi bien en direction des entreprises que des salariés assurés. Epsineo rating est partie du constat que la qualité de service était « souvent le parent pauvre dans les choix d'opérateurs », notamment parce qu'elle peut difficilement être appréhendée. Sept assureurs - qui sont tous des institutions de prévoyance ou des sociétés d'assurance - ont choisi de participer à ce benchmark (AG2R La Mondiale, Aprionis, AXA Sogarep, Malakoff Médéric, GAN Eurocourtage, Novalis Taitbout et Vauban Humanis). A eux tous, ils représentent près de 60 % du marché de la santé collective.

Lire la suiteLire la suite

Protection sociale

Aperçu de la dépêche Aperçu
Maurice Ronat (FNMI) : « la hausse des contrats individuels et collectifs devrait être de +6% » en 2010
Lire la suite
Complémentaire santé : les contrats collectifs offrent de meilleures garanties et restent moins onéreux que les contrats individuels (Drees)

La Drees publie, lundi 3 août 2009, les résultats de son enquête annuelle sur « Les contrats les plus souscrits auprès des complémentaires santé en 2007 », réalisée auprès de 256 mutuelles, sociétés d'assurance et institutions de prévoyance. 972 contrats, dont 620 individuels et 343 collectifs ont été étudiés. Les cotisations ont augmenté en moyenne de 3,6 % entre 2006 et 2007, surtout pour les bénéficiaires de contrats collectifs, qui profitent de meilleures garanties. Les cotisations pour les contrats individuels restent stables. Mais comparativement, les couvertures complémentaires collectives restent moins onéreuses que les complémentaires individuelles. « Les contrats se différencient surtout dans la prise en charge des dépassements d'honoraires et dans les remboursements des soins dentaires ou d'optique », note la Drees.

Lire la suiteLire la suite
Contrats complémentaires santé collectifs : forte augmentation des dépenses au premier trimestre 2009 (Mercer)

« L'analyse des prestations des contrats complémentaire santé collectifs gérés par Mercer au cours du premier trimestre 2009 montre une augmentation de 7,40 % des prestations par assuré par rapport à la même période de l'année 2008 » note le cabinet de conseil en ressources humaines, aujourd'hui, lundi 13 juillet 2009 dans son « baromètre santé ». Ce baromètre propose chaque trimestre une analyse de l'économie des contrats collectifs complémentaires santé. Pour Mercer, cette hausse « marque une rupture avec les évolutions observées aux cours des trois exercices précédents » (stabilité en 2006, +3,95 % en 2007, +3,51 % en 2008) et « ne peut s'expliquer par des évolutions réglementaires, ni par une dégradation brutale de l'état sanitaire des salariés et de leurs familles ». Elle découle donc d'un « changement des comportements de recours aux soins lié au contexte économique ». Cette hausse des dépenses en en effet plus marquée chez les entreprises dont les effectifs ont décru de plus de 2,5 % entre le premier trimestre 2008 et le premier trimestre 2009 ou qui ont fait officiellement état de « plans sociaux ».

Lire la suiteLire la suite