Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».

Procès en appel de l'Érika : sept collectivités « solidaires » vont se pourvoir en cassation

Les régions Bretagne, Pays-de-la-Loire, Poitou-Charentes, le département du Finistère, la communauté d'agglomération du pays de Lorient, ainsi que les communes de Ploemeur et Saint-Nazaire vont se pourvoir en cassation dans l'affaire de la marée noire provoquée au large des côtes bretonnes par le naufrage du pétrolier Érika, le 12 décembre 1999. « Ce pourvoi en cassation est la suite logique de notre action tout au long de ce procès. Nous avons toujours voulu nous montrer solidaires », explique le Conseil régional des Pays-de-la-Loire, l'une des sept collectivités qui vont se pourvoir en cassation. Ces sept régions et communes seront à nouveau représentées par l'avocat Jean-Pierre Mignard, du cabinet Lysias.

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 76 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Développement durable
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Procès en appel de l'Érika : confirmation de la notion de préjudice écologique

La cour d'appel de Paris, présidée par Joseph Valantin, réaffirme la notion de préjudice écologique, mardi 30 mars 2010, lors de l'annonce du jugement du procès en appel de l'Erika (L'AEF n°272479), et l'étend à de nouvelles parties civiles. En première instance en janvier 2008, le tribunal correctionnel de Paris avait pour la première fois en France reconnu un préjudice écologique pour la LPO (Ligue de protection des oiseaux) et pour le département du Morbihan.

Lire la suiteLire la suite
Région Aquitaine : les vice-présidents en charge du développement durable

Le conseil régional d'Aquitaine a désigné, vendredi 26 mars 2010, ses 14 vice-présidents. Dans ce nouvel exécutif, les élus d'Europe Écologie, dont la liste avait fusionné entre les deux tours des régionales avec celle du socialiste Alain Rousset, président sortant et réélu, obtiennent trois postes : Environnement et changement climatique, Logement et Innovation sociale. Au premier tour de ces élections, Europe Écologie avait rassemblé 9,75 % des suffrages. Au second tour, la liste d'union PS-Europe-Écologie est arrivée en tête, en remportant 56,34 % des voix. Alain Rousset a fait de l'environnement sa troisième priorité (après l'emploi et la solidarité), promettant de réduire d'au moins 30 % l'empreinte carbone de l'Aquitaine d'ici à 2020. Voici les nouveaux vice-présidents en charge des questions touchant au développement durable.

Lire la suiteLire la suite
Procès en appel de l'Érika : sept collectivités demandent la reconnaissance du préjudice écologique

Le procès en appel du naufrage de l'Érika débute lundi 5 octobre 2009 à la cour d'appel de Paris. Les régions Bretagne, Pays-de-la-Loire, Poitou-Charentes, le département du Finistère, la communauté d'agglomération du pays de Lorient, ainsi que les communes de Ploemeur et Saint-Nazaire demandent la reconnaissance du préjudice écologique. Ces sept collectivités ont confié leurs intérêts au cabinet Lysias, représenté par Jean-Pierre Mignard et Emmanuel Tordjman. « Nous voulons que le préjudice écologique soit reconnu pour les régions, et pas seulement pour les départements », explique Jean-Pierre Mignard. « Notre affaire, c'est qu'il n'y ait plus de naufrage » à l'avenir, poursuit-il.

Lire la suiteLire la suite
Érika : la Cour de cassation permet à la commune de Mesquer de continuer son action judiciaire contre Total

La Cour de cassation, dans un arrêt du mercredi 17 décembre 2008, a cassé un décision de justice rendue le 13 février 2002 par la cour d'appel de Rennes. Cette dernière avait débouté la commune de Mesquer (Loire-Atlantique) de son action dirigée contre deux sociétés du groupe Total, pour que lui soient remboursées les dépenses de nettoyage et de dépollution de sa côte, à la suite du naufrage de l'Érika. Ce pétrolier a sombré sur le littoral atlantique français le 12 novembre 1999. Il était affrété par Total International Ltd et transportait 30 000 tonnes de fioul lourd produit par Total raffinage. La Cour de cassation s'est reposée sur un arrêt de la CJCE (Cour de justice des Communautés européennes) du 24 juin 2008. C'est désormais au tour de la cour d'appel de Bordeaux, désignée comme cour de renvoi, « de déterminer si les sociétés Total, producteur et vendeur/affréteur, ont contribué au risque de survenance de la pollution occasionnée par le naufrage », indique la Cour de cassation.

Lire la suiteLire la suite