Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».

Anru : des avancées évidentes sur le bâti et le fonctionnement de l'Agence mais pas assez en termes de mixité sociale (rapport 2009 du CES)

« Nos quartiers vont changer en profondeur sur tous les aspects urbains », se félicite Yazid Sabeg, président du CES (comité d'évaluation et de suivi) de l'Anru (Agence nationale de rénovation urbaine) et Commissaire à la diversité et à l'égalité des chances, à l'occasion de la présentation, le 2 avril 2010, du dernier rapport du CES. Lequel fait le point sur la mise en oeuvre du PNRU (programme national de rénovation urbaine) lancé en 2004 et analyse ses effets à travers une évaluation « transversale de dix sites emblématiques de la politique de la ville » (1). Il en ressort que « l'agence en elle même fonctionne mieux, que le programme s'accélère de même que - bonne nouvelle pour les élus - les paiements à la faveur notamment du plan de relance ». Mais Yazid Sabeg regrette la « vision trop urbaine » du PNRU, insuffisamment articulé avec les autres aspects de la vie de la cité - transports, emploi, école… - et ses « effets contrastés » en termes de mixité sociale.

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 95 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Habitat / Urbanisme
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Commission pour la libération de la croissance : Jacques Attali salue la gouvernance de l'Anru

Jacques Attali, président de la Commission pour la libération de la croissance française, salue le travail effectué par l'Anru (Agence nationale pour la rénovation urbaine), « dont le conseil de surveillance a efficacement défini la stratégie », lors de son audition par la commission des Affaires sociales de l'Assemblée nationale, le mercredi 24 mars 2010. « Ce type de gouvernance aurait dû être mis en place dans d'autres secteurs administratifs », note l'ancien conseiller de François Mitterrand à l'Élysée, qui a été chargé de rédiger de nouvelles préconisations pour « accroître le potentiel de croissance » du pays, après un premier rapport remis en janvier 2008 (AEF Habitat et Urbanisme n°274818). Il annonce la publication le 15 mai prochain d'un bilan de la mise en oeuvre des propositions de ce rapport. « Nous donnerons également notre vision de l'économie française à l'horizon 2020. » La commission fera ensuite le point, « au début du mois de juillet » sur les préconisations qui n'ont pas été mises en oeuvre et sur « les nouvelles qui nous sembleraient opportunes. »

Lire la suiteLire la suite
Anru : La mise en oeuvre du programme national de rénovation urbaine « s'accélère »

Progression des paiements de plus de 70 % par rapport à 2008, doublement des engagements qui atteignent 2,1 milliards d'euros : la mise en oeuvre du PNRU (programme national de rénovation urbaine) s'accélère. C'est le message délivré par le directeur général de l'Anru (Agence nationale pour la rénovation urbaine), Pierre Sallenave et le président du conseil d'administration, Gérard Hamel (également député maire UMP de Dreux), lors des voeux mardi 19 janvier 2010. « Nous sommes à un tournant dans le déroulement du programme. Nous avons passé cinq ans à signer essentiellement des contrats. Maintenant, les choses s'accélèrent. C'est une réalité de terrain : il y a des grues, des chantiers partout », explique Pierre Sallenave, estimant qu'il y a d'ores et déjà « des transformations urbaines spectaculaires bien visibles ».

Lire la suiteLire la suite
Anru : l'évaluation des politiques publiques relève prioritairement du Parlement souligne la commission des Finances du Sénat

« Yazid Sabeg n'est pas l'alpha et l'oméga de l'évaluation des politiques publiques. De ce point de vue, son communiqué de presse pour protester contre la suppression par le Sénat des crédits d'études du CES (Comité d'évaluation et de suivi) de l'Anru (Agence nationale de rénovation urbaine) est ridicule », déclare à AEF Habitat et Urbanisme, Philippe Dallier, sénateur (UMP, Seine-Saint-Denis) à l'origine de l'amendement (AEF Habitat et Urbanisme n°280044). Yazid Sabeg, commissaire à la Diversité et à l'Égalité des chances s'est en effet élevé contre la suppression de 300 000 euros de crédits du CES, considérant qu'une telle mesure « menace l'évaluation indépendante de la politique de rénovation urbaine ». « Qu'il relise la constitution dont l'article 24 confie l'évaluation des politiques publiques au Parlement », répond Philippe Dallier. Un argument également mis en avant par le communiqué diffusé en fin de journée par la commission des finances, au nom de son président, Jean Arthuis (Union centriste, Mayenne) et dont Philippe Dallier est le rapporteur spécial pour la mission « Ville et Logement ».

Lire la suiteLire la suite
Programme national de requalification des quartiers anciens dégradés : 380 millions d'euros alloués à 40 quartiers

« Nous voulons lutter contre l'habitat insalubre, les logements vacants et la déshérence commerciale dans les centre villes dégradés », déclare Benoist Apparu, le secrétaire d'État au Logement et à l'Urbanisme, mercredi 9 décembre 2009, à Paris. Il présente les 40 quartiers de centre-ville retenus dans le cadre du PNRQAD (Programme national de requalification des quartiers anciens dégradés) qui bénéficieront d'une enveloppe de 380 millions d'euros sur trois ans. Ce programme, qui a fait l'objet d'une communication en Conseil des ministres ce mercredi, « se traduira par trois types d'actions : réhabilitation de logements privés, construction de logements sociaux et aménagement de l'espace et de services publics », explique Benoist Apparu. Les périmètres définitifs des 40 quartiers retenus seront fixés par décret « avant la fin de l'année » pour que les conventions entre l'État et les communes soient signées « dès le premier semestre 2010 ». Les travaux pourraient débuter en 2010.

Lire la suiteLire la suite

Urbanisme et Aménagement

Aperçu de la dépêche Aperçu
Anru : Yazid Sabeg conteste la suppression au Sénat des crédits du Comité d'évaluation et de suivi qu'il préside
Lire la suite